Contexte

Carte de l’Europe avec les pays membres de l’UE et de l’EEE ainsi que les candidats à l’adhésion
L'Europe aujourd'hui - juillet 2014 © DAE

Compte tenu des relations d’interdépendance qu’elle entretient dans de nombreux domaines avec l’UE, la Suisse mène vis-à-vis de l’Union une politique d’intérêts, qui repose sur un vaste éventail d’accords bilatéraux conclus dans des secteurs clairement définis; c’est ce que l’on appelle la voie bilatérale.

Cette approche pragmatique et graduelle permet de trouver des solutions contractuelles taillées sur mesure pour toute une série de questions économiques et politiques. Les accords bilatéraux améliorent l’accès mutuel aux marchés et jettent également les bases d’une étroite coopération dans des domaines politiques importants. L’approche bilatérale permet à la Suisse de mener une politique d’ouverture et de coopération étroite avec ses voisins européens.

L’objectif de la Suisse, en matière de politique européenne, est de créer les meilleures conditions possibles pour ses relations avec l’UE. C’est dans cette optique que les liens bilatéraux entre la Suisse et l’UE (ou les organisations européennes qui l’ont précédée) ont été continuellement développés et approfondis au fil des décennies. Environ 20 accords principaux et de nombreux autres traités ont été conclus en plusieurs étapes. Cette approche bilatérale a régulièrement été confirmée par le peuple suisse à travers une série de votations, pas moins de sept fois depuis 2000.