Project database

Filter results by
Status    

Object 1 – 7 of 7

  • 1

Waterdrops in the Sahel: Irrigation for family farms

15.03.2011 - 31.12.2014

Situated at the edge of the Sahel, Burkina Faso is critically exposed to effects of climate change. Smallholder farmers do the bulk of their work during the rainy season from June to September. The SDC helps them increase to their yields providing irrigation systems for their market gardens and suitable seed, fertilisers and agricultural equipment.

Country/region Topic Period Budget
Burkina Faso
Agriculture & food security
Water
Agricultural development
Agricultural policy
Agricultural water resources
Agricultural research

15.03.2011 - 31.12.2014


CHF 6'600'000



Planned project

Programme d’Appui à la Promotion de l’Entreprenariat Agricole (PAPEA)

01.06.2023 - 31.01.2030

Au Burkina Faso, l’entreprenariat en particulier agricole est très peu développé, contribuant ainsi à la pauvreté et au chômage des populations. Les jeunes et les femmes sont les plus touchés par le phénomène du chômage et du sous-emploi (65,4% des chômeurs ont moins de 24 ans). La DDC soutiendra le développement d’entreprises agricoles pour la création d'emplois et de revenus au profit des populations, en particulier les jeunes et les femmes des zones rurales et péri-urbaines.


Programme de Valorisation du Potentiel Agro-Pastoral dans l’Est du Burkina Faso (VALPAPE) Phase 2

01.01.2019 - 31.12.2022

La région de l’Est du Burkina Faso, malgré un fort potentiel agropastoral, reste l’une des plus pauvres du pays. Le programme va soutenir des dynamiques de développement local par la valorisation durable des potentialités agropastorales pour la création d’emploi et la génération de revenu, en particulier pour les jeunes et les femmes. En réduisant leur vulnérabilité face à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle, la migration et l’extrémisme violent, le programme promeut la stabilité et soutient les intérêts de la Suisse.


Programme d'Appui à la Promotion de l'Entreprenariat Agricole (PAPEA)

01.03.2018 - 31.05.2023

Au Burkina Faso, les entreprises agricoles sont peu développées et à prédominance informelles et individuelles. Les contraintes multiples, dont le faible accès aux services non financiers et financiers, réduisent leur productivité et créent moins de valeur ajoutée. S’appuyant sur l’expertise suisse en matière d’inclusion financière, la DDC soutiendra le secteur privé agricole (micro et petites entreprises) afin de créer des emplois décents pour les jeunes et des femmes et ainsi contribuer à réduire la pauvreté.


Programme d’appui à la valorisation des produits forestiers non ligneux, phase 2 (PFNL2)

15.12.2016 - 31.12.2020

Au Burkina Faso, les produits forestiers non ligneux[1] (PFNL) constituent une importante source alimentaire pour les populations des zones affectées par les chocs climatiques et déficitaires sur le plan alimentaire. Les PFNL font partie de l’alimentation de plus de 43,4% des ménages ruraux et procurent de l’emploi et des revenus. Le programme  contribue à l’accroissement de la sécurité alimentaire, nutritionnelle et des revenus des ménages ruraux et périurbains[2] par la valorisation et la gestion durable des PFNL.



[1] Les PFNL s’entendent par « tout bien d’origine biologique autre que le bois et la faune à l’exception des insectes, dérivé des forêts et des arbres hors forêts, constitués de végétaux spontanés, domestiqués, et ceux destinés au reboisement ». (Source FAO)

[2] Le périurbain est un espace rural au sens où l’essentiel des sols est attribué à des activités agricoles; mais c’est aussi un espace urbain au sens où la majorité de la population active qui y habite travaille dans une ville, en effectuant des migrations alternantes. Le milieu périurbain connait une très forte compétition entre usage agricole et non agricole des ressources: terres, main-d'œuvre, etc. La production agricole est orientée principalement pour le marché du centre urbain.

 


Programme d’appui à la Modernisation des Exploitations Familiales (PAMEFA)

01.01.2015 - 30.06.2019

Au Burkina Faso, les activités agricoles constituent la principale source d’emploi et de revenu pour 86% de la population active[1]. Elles s’organisent essentiellement autour des familles, qui fournissent la main d’œuvre (entre 3 et 10 actifs), en majorité féminine. Ces exploitations familiales, du fait de leur faible productivité, n’assurent pas la sécurité alimentaire du pays de manière durable et ne procurent pas suffisamment de revenus aux ruraux. Le présent programme vise la modernisation de ces exploitations familiales pour qu’elles satisfassent mieux les besoins d’une population dont la croissance est de 3% l’an.

 

 

 

[1] La population active du Burkina Faso est estimée à 8 millions de personnes, http://www.statistiques-mondiales.com/burkina_faso.htm

 

 


Object 1 – 7 of 7

  • 1