Programme d’Appui aux Filières Agropastorales de Sikasso - PAFA 2


En partenariat avec le Luxembourg, la Suisse soutient les exploitations familiales, le secteur privé et les collectivités, chacun dans leur rôle, dans le développement des filières pomme de terre et lait dans le Sud du Mali, générant ainsi des opportunités d’emplois et de revenus durables, en particulier pour les femmes et les jeunes. Le programme soutient ainsi le développement économique et la stabilité politique d’une zone peu touchée par le conflit, mais où ses précurseurs sont présents.

Country/region Topic Period Budget
Mali
Agriculture & food security
Employment & economic development
Agricultural development
Rural development
Agricultural services & market
01.01.2021 - 31.12.2024
CHF 9'600'000
Background L’économie du Mali est dominée par le secteur primaire qui occupe 80% de la population active. Le Sud du Mali bénéficie de conditions agro-écologiques favorables et de potentialités dont la mise en valeur peut être le moteur du développement économique régional. La région dispose également de grandes opportunités d’écoulement de sa production non seulement vers Bamako et le reste du pays, mais également vers les pays limitrophes. Cependant, la productivité agricole, bien qu’améliorée, reste modeste, la qualité des produits ne correspond pas toujours aux exigences des consommateurs et peu de valeur ajoutée à travers leur transformation est obtenue localement. Par ailleurs, les jeunes peinent à trouver des formations qualifiantes et à s’insérer dans le marché du travail alors que les chaînes de valeur Agricoles représentent des opportunités pour eux. Cette deuxième phase vise à capitaliser les acquis obtenus dans les filières lait et pomme de terre en repositionnant les acteurs de ces filières au cœur du dispositif et en y intégrant des aspects de formations professionnelles initiales et continues pour les professionnaliser et mieux y intégrer les jeunes filles et garçons.
Objectives

Contribuer à l'augmentation du revenu des exploitations familiales agro-pastorales, des petites entreprises[1] et des personnes vulnérables dans le Sud du Mali. 

[1] Entreprises: MPME (Micro, petites et moyennes entreprises) Agricole et Industrielle spécifique aux filières lait et pomme de terre

Target groups

100'000 personnes actives dans les filières

11'000 producteurs/ices de pomme de terre

2'800 éleveurs laitiers 

550 MPME (transport, transformateurs commerçants, fournisseurs de services)

250 jeunes des filières lait et pomme de terre en formation initiale des centres et instituts de formation

250 jeunes encadrés en formation continue d’insertion ;

125 tuteurs (élus de coopératives ou relais producteurs), encadreur des jeunes en insertion

Les collectivités (maîtrise d’ouvrage du développement économique régional)

Medium-term outcomes

1. Des produits de qualité des filières lait et pomme de terre arrivent sur les marchés de façon compétitive

2. Les différents maillons des deux filières sont professionnalisés et inclusifs, en garantissant le renouvellement de leurs compétences

3. Les performances des privés, de la société civile, des organisations professionnelles et des institutions publiques, chacun dans son rôle sont renforcées.

Results

Expected results:  

-La production de pomme de terre et de lait se développe de manière durable

-Les acteurs privés développent leur activité grâce à l'accès à des financements publics et privés, des investissements publics et la promotion de l'innovation

-Les dispositifs de formation pour les jeunes et les acteurs des filières lait et pomme de terre sont renforcés

-Les jeunes, filles et garçons, sont insérés dans les métiers du lait et de la pomme de terre

-Le secteur financier propose des produits financiers adaptés aux besoins des acteurs

-La place des femmes dans les filières et dans les associations professionnelles est renforcée


Results from previous phases:  

-Pour la filière pomme de terre : 12 aménagements hydro-agricoles (1'200 ha) ont été réalisés, des hangars améliorés de stockage ont été installés, une production de semences certifiées a été mise en place, ainsi qu’une culture de contre-saison.

-Pour la filière lait : constitution de la fédération régionale des producteurs de lait, intensification de

-la culture fourragère, mise en place de la première unité moderne de conditionnement et de transformation de lait 100% local en Afrique de l’Ouest.

-Nous avons appris qu’il faut adapter les modalités d’appui en fonction du type d’acteur.  En effet, si l’appui budgétaire sectoriel décentralisé est adapté pour renforcer les mécanismes régionaux de planification et de budgétisation, il est moins efficace pour des appuis directs aux filières et au secteur privé. Il y a lieu, de plus, d’intégrer des éléments de formations professionnelles initiale et qualifiante afin de mieux professionnaliser les filières et d’offrir des opportunités d’emplois décents aux jeunes de la région.


Directorate/federal office responsible SDC
Project partners Contract partner
Foreign state institution
  • Sub-National State SouthEast


Coordination with other projects and actors Le programme est cofinancé avec le Luxembourg. Il se réalisera en synergie avec des programmes soutenant les filières, l’inclusion financière, la gouvernance et la formation professionnelle de la Suisse et se fera en complément des appuis des autres partenaires (Danemark, Canada, Espagne, Union Européenne, Belgique, FIDA,…)
Budget Current phase Swiss budget CHF   9'600'000 Swiss disbursement to date CHF   1'260'000 Total project since first phase Budget inclusive project partner CHF  32'200'000
Project phases Phase 2 01.01.2021 - 31.12.2024   (Current phase) Phase 1 01.06.2013 - 31.07.2021   (Completed)