Haití

La cooperación suiza al desarrollo se concentra en Haití en los ámbitos del Estado de derecho y la buena gobernanza, la agricultura y la seguridad alimentaria, la reconstrucción y la reducción de los riesgos naturales. Suiza trabaja, además, por lograr una mejor coordinación de los donantes y, con ello, una mayor eficacia.

Mapa de Haití
© DFAE

Haití es el país más pobre de América Latina; cerca del 80% de la población vive con menos de 2 USD diarios. El país se ve afectado con frecuencia por catástrofes naturales, como el terremoto registrado en 2010, que se cobró 230.000 vidas. La fragilidad del país se evidencia también a nivel político, por ejemplo, con elecciones que se celebran con grandes retrasos. El país depende en gran medida de la ayuda exterior.

El objetivo de la cooperación suiza al desarrollo en Haití es mejorar las condiciones de vida de los más pobres en las zonas rurales y promover la buena gobernanza. Geográficamente, las actividades se concentran en cuatro departamentos del sur del país. Suiza trabaja, además, por lograr una mejor coordinación de los donantes y, con ello, una mayor eficacia de la cooperación al desarrollo.

Estado de derecho y buena gobernanza

Invirtiendo en infraestructuras y en el desarrollo de las capacidades, Suiza ayuda al Estado haitiano a mejorar los servicios básicos en las zonas rurales. En estrecha colaboración con la población, se mejora el suministro de agua potable y servicios de saneamiento así como la protección de los parques naturales. Además, Suiza refuerza específicamente a las instituciones que trabajan por la defensa de los derechos humanos de las mujeres y los jóvenes y por lograr mejores condiciones penitenciarias.

Suiza apoya en tres municipios rurales la creación y el uso sostenible de nuevas depuradoras de agua potable, incorporando a la población local en la planificación y el uso de las mismas. Así, de 2011 a 2013, 20.500 personas lograron tener acceso al agua potable y a instalaciones sanitarias.

El agua, un recurso vital amenazado

Abogacía y buena gobernabilidad

Agricultura y seguridad alimentaria

Suiza apoya medidas para mejorar la seguridad alimentaria, entre las que se cuentan el aumento de la producción agrícola, la diversificación del surtido de productos y un mejor almacenamiento y comercialización de las cosechas. Al mismo tiempo, Suiza contri-buye a la creación de capacidades estatales para superar las situaciones de crisis y presta, en caso necesario, ayuda alimenta-ria específica .

Los agricultores de la zona del parque nacional «Forêt des pins» explotan, gracias a la ayuda suiza, nuevas fuentes de ingresos, p. ej., mediante el cultivo y la venta de tomillo. De 2011 a 2013, 800 familias pudieron aumentar sus ingresos agrarios un 80%. Con ello, se reduce la necesidad de talar árboles para lograr medios de subsistencia y se contribuye a la conservación del parque nacional.

Agricultura y seguridad alimentaria

Reconstrucción, y reducción de riesgos naturales

En estrecha colaboración con las autoridades haitianas y la comunidad internacional, Suiza ejecuta un programa de reconstrucción de escuelas a prueba de catástrofes naturales. Contribuye a la mejora de las competencias prácticas de los albañiles mediante módulos de formación y a la sensibilización del gran público respecto a las técnicas simples de construcción parasísmica y anticiclónica. Tres escuelas han sido reconstruidas y seis están en obras, lo que beneficiará a un total de 4700 alumnos. Está prevista la construcción de varias escuelas más. Las escuelas se construyen según planos-prototipo desarrollados por Suiza y decretados como estándar nacional.

Desde 2014, Suiza ha extendido sus actividades a la reducción y gestión de los riesgos de catástrofes naturales. Un proyecto persigue divulgar entre los expertos nacionales un método de análisis de los riesgos «mixto» (científico y participativo a la vez) así como desarrollar medidas preventivas. Con este fin, se propondrán módulos de formación.

Prevención de catástrofes, ayuda de emergencia y reconstrucción

Historia de la cooperación

Mientras numerosas agencias de ayuda y organizaciones solidarias suizas son activas en Haití desde los años 50 y 60, Suiza apoya de forma oficial al país desde finales de los 90. Tras el devastador terremoto de 2010, Suiza llevó a cabo su operación de ayuda de emergencia más importante e intensificó fuertemente su compromiso humanitario. Desde 2013, Haití es un país prioritario de la cooperación suiza al desarrollo, con lo que se consolida la cooperación a largo plazo.

Proyectos actuales

Objeto 1 – 12 de 13

Mejorar el acceso a una educación de calidad construyendo infraestructuras escolares, seguras, duraderas y confortables

Fachada de una escuela.

01.10.2012 - 31.12.2017

El terremoto del 12 de enero de 2010 causó una devastación sin precedentes en Haití. En el suroeste del país, región particulamente afectada, la COSUDE presta apoyo al Ministerio de Educación reconstruyendo escuelas según normas arquitectónicas y antisísmicas apropiadas. El objetivo de la realización del conjunto del programa es dotar a la comunidad educativa de modelos de edificios escolares reproductibles por los actores del sector.

Región/País Tema Período Presupuesto
Haití
Educación
Asistencia humanitaria
Educación formal de base a nivel de escuela primaria y primer ciclo de educación secundaria
Reconstrucción y Rehabilitación
Reconstrucción y Rehabilitación
EDUCACIÓN
AYUDA HUMANITARIA
AYUDA HUMANITARIA
Educación primaria
Ayuda a la reconstrucción y rehabilitación
Ayuda a la reconstrucción y rehabilitación

01.10.2012 - 31.12.2017


CHF 8'677'000



Programme de Renforcement de la Gestion Locale de l’Eau Potable et l’Assainissement - REGLEAU

01.04.2018 - 31.12.2029

Aujourd’hui, seuls 58% des Haïtiens ont accès à l’eau potable et moins de 30% d’entre eux bénéficient de services de base d’assainissement. En cause, le manque de gouvernance et de capacité d’autofinancement du secteur. La DCC entend renforcer les capacités de gestion des municipalités et de la Direction Nationale d’Eau Potable et d’Assainissement (DINEPA) grâce à une meilleure maîtrise d’ouvrage au niveau des Collectivités Territoriales.


Programme d’Appui pour une Gouvernance Décentralisée en Haïti (PAGODE)

01.02.2018 - 31.12.2021

La constitution de 1987 reconnait un Etat décentralisé et a prévu toute une architecture institutionnelle à cet effet, au cœur de laquelle se trouvent 146 communes et leurs sections communales. Sur cette base à partir des années 1990, les organisations d’aide au développement et les partenaires techniques et financiers ont développé des programmes visant le renforcement des autorités de proximité. Ces interventions ont certes promu le professionnalisme et l’exigence de planification, mais elles posent toutes le problème de la pérennité faute d’un financement endogène et  d’un ancrage dans les communautés.

Le Programme d’appui à la Gouvernance Décentralisée (PAGODE) propose une approche centrée sur la gouvernance locale, dans laquelle la participation est au cœur de la démarche. Les acteurs nationaux – société civile, pouvoirs locaux - sont au centre de toutes les actions : choix des actions et des priorités, responsabilité dans la mise en œuvre (participation, contribution fiscale), reddition de comptes. La redevabilité constitue ainsi le pilier des actions et projets. Les organisations de base et de la société civile, les organisations de femmes, le secteur privé, se constituent ainsi en véritables partenaires et vigiles des municipalités et des associations de maires. Le développement local repose ainsi sur l’appropriation des actions et des investissements, gage de leur pérennité.

Le PAGODE se construit à partir des expériences antérieures de dynamiques de gouvernance locales développées dans le cadre de programmes de préservation de l’environnement ou d’accès aux services de base. Ces expériences ont été confortées avec des missions exploratoires, des études et petites actions à travers lesquelles la DDC a établi des partenariats et entablé une collaboration avec des autorités municipales et les associations citoyennes de ces communes, collaboration qui s’est prolongée par un soutien au rétablissement à des communes touchées par l’ouragan Matthew. Le PAGODE permettra de développer cette approche avec d’autres municipalités avec des visées de passage à échelle via la collaboration avec les associations régionales et nationale de mairies. Cette approche correspond au domaine 1 de la stratégie de coopération 2014-2017, aux réflexions préliminaires sur la stratégie 2018-2021 ainsi qu’aux lois et programmes nationaux en matière de décentralisation.

La DDC s’engagera dans le domaine pour une durée de 12 ans (2018-2029). Une contribution de 24 millions CHF sera allouée au programme. Au moins 30 communes seront directement touchées par le programme et les 146 municipalités indirectement via les associations de mairies.


Programme d’appui à une gouvernance agricole inclusive en Haïti (PAGAI)

01.01.2018 - 31.12.2029

Le programme PAGAI vise à améliorer l’accès de 55’000 exploitations familiales haïtiennes à un cadre politique et des services agricoles appropriés. Pour y arriver, le programme va accompagner les organisations des producteurs ruraux (organisations paysannes), qui seront renforcées dans leur gouvernance interne, dans leur rôle de concertation/négociation de services et dans leur capacité de défendre les intérêts et plaider pour les paysannes et paysans d’Haïti.


Programme de renforcement du « Système de qualification et d’accès des professionnels au travail » (SQUAT)

01.08.2017 - 30.04.2030

Le programme SQUAT vise à améliorer l’accès de 30'000 artisans, maitres et apprentis, aux compétences de qualité et requises par les marchés, grâce auxquelles ils augmentent leurs revenus. Pour y arriver, le programme envisage d’accompagner des structures artisanales et des centres de formation à développer un système de formation en alternance et de perfectionnement. Il prévoit de renforcer l’Etat à mettre en place des dispositifs inclusifs et pérennes de la formation professionnelle.


Phase Unique pour le Relèvement Post Ouragan dans le Sud (PURPOS)

01.02.2017 - 31.12.2018

Début octobre 2016, le cyclone Matthew a frappé violemment le Sud d’Haïti. Il a engendré des conséquences humaines dramatiques et occasionné des dégâts environnementaux, agricoles et physiques énormes. Ce programme entend contribuer à court terme à la relance de l’agriculture familiale, à la restauration des mécanismes de contrôle de la qualité de l’eau potable ainsi qu’au rétablissement des capacités de mairies, avec une démarche structurante et porteuse pour les programmes futurs de la DDC.


Renforcement d’IDEA phase Unique (RIDEAU)

01.08.2016 - 31.12.2018

Le programme d’IDEA en Haïti vise le renforcement des institutions (p. ex. Parlement) et des acteurs politiques (p. ex. partis), piliers institutionnels de  l’état de droit. Ce faisant IDEA contribue à bâtir une gouvernance nationale respectueuse de la participation citoyenne et paritaire entre les femmes et les hommes. La DDC apporte une contribution générale à IDEA avec un suivi particulier sur la participation politiques des femmes et sur les pratiques de reddition des comptes. 


CCR Centre de Compétence Reconstruction

01.02.2016 - 31.12.2017

Dans une période de transition entre la phase de reconstruction post-séisme et le relèvement du pays, le projet vise à ancrer de manière pérenne les contenus et la méthodologie de formation développée par le Centre de compétence en reconstruction (CCR) dans le domaine de la construction en maçonnerie chaînée dans le système de formation national haïtien. Les acquis développés en formation professionnelle sont transmis à la Coopération régionale (CR) pour son nouveau programme.


Réduction des risques de catastrophes « naturelles » dans le Département du Sud-Est d’Haïti (RRC / Sud-Est)

01.02.2016 - 30.06.2018

Dans un contexte de catastrophes « naturelles » récurrentes qui minent les efforts de redressement du pays, le projet vise à réduire les risques de catastrophes pour les populations rurales et périurbaines de la munici­palité de Jacmel (département du Sud-Est) en créant d’une part des conditions favorables à la prise de me­sures de prévention grâce à des actions de formation et de promotion d’une gouvernance locale du risque, et en stimulant d’autre part une demande pour des mesures par une sensibilisation de la population.


PARIS III, Programme d’appui à la reconstruction des infrastructures scolaires

05.08.2015 - 28.02.2018

Suite au tremblement de terre de 2010, l’Aide humanitaire s’est engagée dans la reconstruction d’écoles publiques. Pour renforcer le rôle de régulateur du Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFP), l’AH a par le biais du PARIS développé en collaboration avec les autres acteurs du secteur, des plans-types d’écoles parasismiques et anticycloniques. A date, 3 écoles ont été reconstruites et 6 sont en reconstruction. Avec la présente, il s’agit de financer la reconstruction de 3 autres écoles, la consolidation de l’approche des plans-types et le phasing-out du PARIS d’ici fin 2017.


Programme d’appui à la production agricole en Haiti

01.07.2014 - 30.06.2018

Le développement et le renforcement des services financiers et de conseils agricoles ainsi qu’un ciblage des groupes vulnérables en milieu rural contribueront – à travers de plus grands investissements dans l’agriculture - à une productivité et à une qualité accrue dans les filières concernées, à des revenus plus importants, à une sécurité alimentaire améliorée, à une vulnérabilité réduite et à une meilleure protection sociale des petit-e-s producteurs-trices et des personnes les plus défavorisées.


Planned project

Programme d’appui à la production agricole en Haïti PAPAH

01.07.2014 - 31.12.2025

En Haïti, 60% de la population rurale (25% de femmes) dépendent directement de l’agriculture dont la productivité est faible notamment en raison de l’absence de services techniques et financiers. Ce programme, via des contributions à des projets existants et des collaborations avec des partenaires stratégiques, vise à améliorer la production agricole, les revenus et la sécurité alimentaire des petits producteurs/-trices par le développement des services financiers et agricoles et un ciblage spécifique des groupes vulnérables.

Objeto 1 – 12 de 13