Engagement de la Suisse auprès des victimes de la crise syrienne

L’intensité de la crise humanitaire qui frappe la Syrie et les pays voisins depuis début 2011 ne diminue pas. Pour les populations de la région, les conséquences sont désastreuses. Les personnes forcées de se déplacer à l’intérieur de la Syrie et les Syriens réfugiés dans les pays voisins se comptent en millions. Rien qu’en Syrie, plus de 13,5 millions de personnes dépendent de l’aide humanitaire. La DDC, en premier lieu, s’engage pour fournir une aide humanitaire coordonnée aux personnes touchées par la crise.

©DFAE

Le montant total affecté par la DDC à l’aide aux victimes de la crise syrienne s’élève à 458 millions CHF depuis 2011.

L’aide humanitaire apportée par la Suisse est principalement dédiée à la fourniture de biens et services de première nécessité, à la protection des populations et à un accès garanti à l’eau potable. Près de la moitié des fonds mis à disposition sert à secourir les personnes dans le besoin à l’intérieur de la Syrie. L’autre moitié est consacrée à l’aide accordée dans des pays voisins, tels que le Liban, la Jordanie, l’Irak et la Turquie.

Dans ces Etats, les capacités d’accueil atteignent leurs limites. Au Liban, en Jordanie et en Iraq, les autorités peinent à couvrir les besoins élémentaires non seulement des réfugiés mais aussi de leurs propres populations. L’insécurité permanente qui règne dans la région rend très compliquée et potentiellement dangereuse toute opération humanitaire.

Aide humanitaire variée

La DDC finance les opérations du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), de nombreuses agences onusiennes ainsi que d’organisations non gouvernementales internationales et nationales actives en Syrie et dans la région. Elle met également en œuvre des projets propres au Liban et en Jordanie. Dans le secteur de l’éducation par exemple, elle a directement rénové - ou est en train de rénover - près de 140 écoles en Jordanie et au Liban, permettant ainsi à plus de 87 000 enfants de réfugiés ou d'autochtones d'aller à l'école en toute sécurité.

La DDC procède aussi à l’envoi d’experts techniques du Corps suisse d’aide humanitaire (CSA) dans la région. Ces experts, spécialisés dans les domaines de l’eau et de l’assainissement, de la protection, de la construction et de l’assistance sous la forme de transferts monétaires, sont mis à disposition de plusieurs agences spécialisées des Nations Unies (HCR et OCHA, entre autres).

En parallèle à toutes ces initiatives, la Suisse œuvre pour une bonne coordination internationale de la réponse à la crise humanitaire et s’engage sur le plan de la diplomatie humanitaire pour améliorer l’accès de l’aide aux victimes

L’aide humanitaire, un axe d’intervention parmi d’autres

En plus de contribuer à réduire les souffrances des victimes, la Suisse met à profit sa réputation pour trouver une solution politique au conflit et lutter contre l’impunité.

Actualités

Communiqués de presse et articles en lien avec la Syrie.

Projets autour de la Syrie

Exemples d’interventions soutenues par l’Aide humanitaire suisse.

Points de vue d’experts

Des membres du Corps suisse d’aide humanitaire engagés hier ou aujourd’hui dans la région expliquent les tenants et aboutissants de leurs interventions.