Les activités de la DDC et la coopération suisse au développement: chiffres et faits

La Direction du développement et de la coopération (DDC) déploie des activités d’aide humanitaire et de coopération au développement à plus long terme dans des pays du Sud et de l’Est. A cette fin, la DDC collabore tant directement avec les pays concernés qu’avec des organisations internationales et l’ONU.

Dépenses de la DDC : Tableaux Statistiques

La DDC coordonne la coopération suisse au développement conjointement avec le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO). Le Rapport annuel de la coopération internationale présente un bilan des activités de la DDC et du SECO ainsi qu’une vue d’ensemble des statistiques de l’aide au développement de la Suisse.

Rapports annuels sur la coopération internationale DDC/SECO

Annexe statistique au rapport annuel 2016 sur la coopération internationale de la Suisse DDC/SECO

L’aide publique au développement et l’aide privée de la Suisse

Outre la DDC et le SECO, d’autres offices fédéraux ainsi que des cantons et des communes soutiennent des projets et des programmes dans des pays en développement. Tous ces acteurs étatiques contribuent à l’aide publique au développement (APD) de la Suisse. Par ailleurs, nombre d’organisations privées en Suisse s’engagent en faveur de la coopération au développement:

Données APD de la Suisse : Tableaux Statistiques

La Suisse en comparaison internationale

Aide publique au développement

Selon la définition de l'OCDE, l'Aide publique au développement (APD) est l'ensemble des flux financiers qui

  • proviennent du secteur public (Confédération, cantons et communes);
  • ont pour but essentiel de faciliter le développement économique et social des pays destinataires;
  • sont accordés à des conditions de faveur (dons et prêts à taux bonifié);
  • sont destinés à des pays ou territoires en développement (liste 2014-2016: 146) ainsi qu'à des organismes multilatéraux définis par l'OCDE.

Initiative internationale pour la transparence de l’aide (IATI)

La DDC a adhéré à l’Initiative internationale pour la transparence de l’aide (IATI), qui réunit plus de 200 donateurs, pays partenaires et organisations de la société civile. Ses membres mettent en ligne un ensemble de données et d’informations récentes, comparables et rapidement accessibles via un registre mondial centralisé. Depuis novembre 2013, un fichier XML (langage informatique de balisage extensible) est régulièrement mis à jour et publié selon les standards IATI.

IATI registry (en)


Données DDC: