Conférence sur l'Afghanistan: la Suisse renouvelle son engagement

Communiqué de presse, 05.10.2016

À l'occasion de la conférence de Bruxelles sur l'Afghanistan, qui s'est tenue les 4 et 5 octobre 2016, la Suisse a renouvelé son engagement en faveur d'un partenariat à long terme avec l'Afghanistan. Comme l'a annoncé dans son discours le chef de la délégation suisse, l'ambassadeur Thomas Greminger, la Suisse maintiendra ses activités en Afghanistan pour un budget annuel d'environ 26 millions de francs jusqu'en 2020. Le programme suisse porte sur deux domaines interconnectés: la gouvernance inclusive et les droits de l'homme d'une part, et le développement socio-économique durable d'autre part.

Le programme de développement suisse soutient les populations particulièrement défavorisées et vise à renforcer le processus de transformation du pays, contribuant à induire des changements positifs dans la société et favorisant un processus durable de consolidation de la paix et de l'État.  La Suisse a par exemple appuyé l'instauration d'une unité interministérielle de soutien en matière de droits de l'homme qui garantit que les politiques et lois nationales respectent les engagements de l'Afghanistan dans ce domaine. Par son projet de développement des infrastructures basé sur l'emploi, la Suisse contribue à la réduction du chômage et à l'amélioration des conditions de vie des populations rurales pauvres. Ce projet permet de générer des revenus prévisibles et de réhabiliter les infrastructures rurales vitales, garantissant l'accès aux services et aux marchés. L'engagement de la Suisse dans la région a donc pour objectif de créer des perspectives pour les femmes et les hommes d'Afghanistan et de développer leur potentiel dans leur pays. 

La Suisse entend mettre en place une approche complète combinant les instruments du développement et de l'aide humanitaire. Outre ces objectifs à long terme, les besoins immédiats et urgents en matière de protection, de santé et de sécurité alimentaire des groupes les plus vulnérables doivent également être pris en compte. Comme l'a annoncé aujourd'hui l'ambassadeur Greminger, que le Conseil fédéral a nommé secrétaire d'État pour la conférence de Bruxelles, la Suisse envisage de débloquer pour ce projet un budget annuel total de 26 millions de francs jusqu'en 2020, dans le cadre du message sur la coopération internationale 2017-2020.

Parallèlement à son soutien aux institutions de l'État, la Suisse appuie également les organisations de la société civile, actrices incontournables du développement et du changement en Afghanistan. À cet égard, la Suisse a encouragé la participation des acteurs de la société civile à la conférence de Bruxelles. Elle a aussi contribué à un processus consultatif en vue de la rédaction d'une prise de position relative aux organisations de la société civile.

En ce qui concerne la situation humanitaire, la Suisse est préoccupée par le retour rapide, ces derniers mois, de plusieurs centaines de milliers d'Afghans réfugiés dans les pays voisins, retour qui a précipité le pays dans une situation dramatique. Pour répondre à ces besoins urgents, la Suisse envisage d'allouer une aide humanitaire à moyen terme à l'Afghanistan, en plus du programme présenté à la conférence.

Face à la détérioration de la sécurité dans le pays, la Suisse encourage tous les acteurs impliqués à mettre en place un processus inclusif de transformation civile des conflits, afin de paver la voie à une paix et un développement durables en Afghanistan. 


Informations complémentaires

Afghanistan DDC


Contact

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
Fax: +41 58 464 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères