Coopération internationale

La Suisse soutient l’Ukraine dans sa transformation numérique

Le DFAE, par le biais de la Direction du développement et de la coopération DDC, soutient un projet de transformation numérique du service public ukrainien. La directrice de la DDC, Patricia Danzi, signe ce jour à Kiev, avec Mykhailo Fedorov, vice-Premier ministre et ministre de la transformation numérique de l'Ukraine, un protocole d'accord pour l'extension de ce projet nommé EGAP. Le projet s’inscrit dans la Stratégie de coopération internationale et la Stratégie de politique extérieure numérique de la Suisse.

Un technicien du projet EGAP déploie le contenu d’une valise mobile dans la maison d’une personne âgée.

Des valises mobiles permettent à des personnes âgées d’accéder aux e-services EGAP. © DFAE

La transformation numérique des administrations est en marche partout. L'Ukraine n’échappe pas à cette tendance.

«La transformation numérique dynamique de l'Ukraine, que nous observons actuellement, ouvre la voie à une amélioration de la qualité, de la transparence et de l'efficacité de l'administration publique ukrainienne et des relations entre les citoyens et le gouvernement», explique Madame Danzi.

La transformation numérique dynamique de l'Ukraine ouvre la voie à une amélioration de la qualité, de la transparence et de l'efficacité de l'administration publique ukrainienne et des relations entre les citoyens et le gouvernement.
Patricia Danzi, directrice de la Direction du développement et de la coopération DDC du DFAE

Catalogue d’outils et de prestations EGAP

Dans le cadre du mémorandum qui lient les gouvernements suisses et ukrainiens, le ministère de la transformation numérique ukrainien et la Coopération suisse au développement poursuivront le travail mis en place depuis 2015 dans le cadre du projet EGAP (E-Governance for Accountability and Participation Program).

Grâce à lui, une foule d’outils et de prestations numériques sont développés et proposés aux Ukraiuniens-iennes - citoyens, entreprises ou administrations - tous en lien avec les services publics et la démocratie électronique.

Le projet comprend des prestations stratégiques (rationalisation de processus, formulation de stratégies, amélioration de la législation), de développement d’outils (logiciels, plateformes de services en ligne) ou encore de formations (apprentissage numérique des spécialistes dans les agences gouvernementales, du public) ou de promotion des instruments électroniques auprès des utilisateurs potentiels.

Une administration publique plus efficace et transparente

Les prestations gagnent en importance en cette période de Covid-19, de confinement ou de restrictions de contacts.

EGAP adapte également certains services et activités d'alphabétisation numérique aux personnes âgées, aux handicapés, aux populations touchées par les conflits et aux populations rurales.

Les e-services ont déjà été utilisés par plus de 2,5 millions de personnes dans toute l’Ukraine. 350 municipalités utilisent des outils de démocratie électronique tels que les consultations en ligne, les budgets participatifs et les pétitions en ligne.

Les municipalités des régions cibles de Vinnytsia, Volyn, Dnipropetrovsk, Luhansk et Odesa déploient des plans d'action complets de transformation numérique qui renforcent les avantages de la réforme de décentralisation récemment menée.

«L'utilisation d'outils d'e-gouvernance et d'e-démocratie contribue à une plus grande transparence et responsabilité des autorités nationales et locales, ainsi qu'à une administration publique et une prestation de services publics plus efficaces, au bénéfice des citoyens et des entreprises», détaille Ilona Postemska, responsable des programmes de gouvernance locale et de réforme du secteur public pour la Coopération suisse en Ukraine.

Patricia Danzi en Ukraine

La directrice de la DDC, Patricia Danzi, effectue un déplacement en Ukraine du 24 au 28 mai 2021. L’objectif du voyage, en plus de la signature du mémorandum, est de visiter différents projets soutenus par la DDC et de préparer le prochain convoi d’aide humanitaire livré dans l’Est de l’Ukraine cet automne. La Suisse est le seul acteur étatique à fournir une aide humanitaire directe des deux côtés de la ligne de contact.

L’engagement de la Suisse en Ukraine

La Suisse développe et entretient ses relations avec l'Ukraine depuis les années 1990. Elle soutient l'Ukraine dans son cheminement vers la paix et le développement durable.

Dans cet esprit, la Suisse soutient le développement de l'Ukraine à un large niveau et s’implique dans différents domaines tels que la démocratie, la santé, l’économie et l’aide humanitaire. L'Ukraine est un pays prioritaire de la Coopération internationale et l’action de la Suisse est guidée par la Stratégie de coopération internationale 2021-2024 et une approche interdépartementale intégrée (Whole-of-Government Approach).

L’action helvétique est assurée par la DDC, l’Aide humanitaire de la DDC, le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) et la Division Paix et Droits de l’Homme du DFAE.

La Suisse souhaitant aussi exploiter les possibilités du numérique pour la mise en œuvre de sa coopération internationale, l’action de la Suisse est également guidée par la récente Stratégie de politique extérieure numérique 2021–2024. Le numérique offre de nouvelles opportunités pour la lutte contre la pauvreté, en faveur de la durabilité et pour la diplomatie.

Haut de page