Apprentissage institutionnel et mise en réseau

Tant en son sein que dans le cadre de ses partenariats, la DDC encourage une culture de l’apprentissage individuel et organisationnel. Loin d’être une fin en soi, l’apprentissage est un moyen d’accroître la qualité et l’efficacité. Pour renforcer la culture de l’apprentissage,la DDC entretient et développe les connaissances spécialisées dans des réseaux. Pour toutes les agences de développement – leurs collaborateurs comme leurs organisations partenaires, le développement et le maintien de compétences spécialisées est un enjeu clé.

Souvent, lorsqu’ils sont mis en pratique, les projets conçus sur le papier ou les idées développées en laboratoire ne donnent pas les résultats escomptés. Pour être efficace, toute solution à un problème de développement doit tenir compte du contexte local. D’un autre côté, ce serait gaspiller des ressources que de réinventer sans cesse la roue.

Dans la perspective d’un meilleur développement, apprendre, c’est adapter les mesures ayant fait leurs preuves au contexte local, examiner leur adéquation, réfléchir aux résultats positifs et négatifs et, au besoin, rectifier le tir. Dans une perspective d’apprentissage, il est par ailleurs tout aussi important de communiquer ses expériences et de les échanger avec d’autres, de découvrir de nouvelles idées, de remettre en question et d’adapter ses propres règles, processus organisationnels et structures, ainsi que de consigner et de diffuser les améliorations obtenues.

Maintenir une culture d‘apprentissage

Au sein de la DDC, l’apprentissage est encouragé et soutenu dans tous les domaines, que ce soit par des formes d’organisation spécifiques, des possibilités d’échange et de réflexion, le développement et la diffusion d’instruments méthodiques destinés à concevoir efficacement des processus éducatifs et commerciaux ou une infrastructure électronique appropriée. Les connaissances spécialisées sont entretenues, développées et échangées dans le cadre de réseaux. La DDC développe en permanence ses méthodes d’apprentissage et rend publiques ses expériences.

Mettre les experts en réseau

Les réseaux de la DDC ont pour principale mission d’élaborer et de diffuser la bonne pratique dans un domaine spécialisé, comme l’eau, ou sur une question relevant du management, comme les finances. Il s’agit de tirer parti de ses propres expériences en les approfondissant, de reprendre les bonnes idées proposées par d’autres et de développer des innovations. La DDC assure également le développement continu des réseaux et publie les expériences recueillies.

Les réseaux de la DDC relient des collaborateurs de la Centrale, des bureaux de terrain, d’organisations partenaires et d’organismes de recherche. Chaque réseau est coordonné et animé par un « point focal ». Les membres de résaux se rencontrent tous les un à deux ans à l’occasion d’une réunion internationale. Ils échangent leurs connaissances sur leurs plateformes éléctroniques et mettent des informations à disposition sur l’internet.

Réseaux thématiques de la DDC :

Réseau Internet
Climat, énergie et environnement http://www.sdc-climateandenvironment.net
Conflits et droits de l’homme http://www.blog4dev.ch/chr
Décentralisation et gouvernance locale http://www.sdc-decentralization.net/
Disaster Risk Reduction https://www.shareweb.ch/site/DRR/Pages/default.aspx
Education http://www.sdc-education.net/
Travail et revenu http://www.sdc-employment-income.ch/
Santé http://www.sdc-health.ch/
Migration et développement http://www.sdc-migration.ch/
Agriculture et sécurité alimentaire http://www.sdc-foodsecurity.ch/
Eau http://www.sdc-water.ch/
Egalité entre femmes et hommes http://www.sdc-gender-development.net/
Politique de développement http://www.sdc-devpol.ch
Projets «Cash» http://www.sdc-cashprojects.ch
Débats sur l'efficacité http://www.sdc-aid-effectiveness.ch
Lutte contre la pauvreté http://www.poverty-wellbeing.net

Documents

Gestion du savoir – comment devenir une organisation apprenante
Fichier (general alignment)
(PDF, Nombre de pages 2, 108.3 kB, Français)

Guide du récit: De l'art de créer des passerelles grâce aux techniques narratives
Instrument de travail: Story telling
(PDF, Nombre de pages 36, 1.7 MB, Français)

La gestion du savoir dans la pratique: Elle repose sur cinq principes
Fichier

Communauté de pratique (CoP) – du savoir individuel au savoir partagé
Fichier (PDF, 370.4 kB, Français)

Dépliant Story Telling: De l'art de créer des passerelles grâce aux techniques narratives
Fichier (PDF, 1.7 MB, Français)