Asie centrale: Kirghizistan, Tadjikistan, Ouzbékistan

La Suisse soutient la gestion régionale et nationale de l'eau dans ces trois États d’Asie centrale. Au Kirghizistan  et au Tadjikistan, elle se concentre également sur les réformes du secteur public et du système de santé ainsi que sur le développement du secteur privé.

Carte de la région de l'Asie centrale (Kirghizistan, Tadjikistan, Ouzbékistan)
© DFAE

En tant qu'anciennes républiques soviétiques, les États d'Asie centrale – le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan, le Turkménistan et l'Ouzbékistan – sont majoritairement confrontés à des défis similaires : services de base peu développés, diversification économique et création d'emplois insuffisantes, faible participation des citoyens aux prises de décisions et difficulté des institutions publiques à assumer leur responsabilité à leur égard. Mais l'Asie centrale reste une région hétérogène en termes de développement économique, d'organisation politique, de situation environnementale et de sécurité. 

L’action de la Suisse favorise une transition économique et sociale pacifique. Elle aide des institutions publiques et privées à fournir des services de qualité à l’ensemble de la population. Elle promeut aussi l'art, plus spécifiquement la musique et le théâtre sous leur forme tant traditionnelle que moderne.

La gouvernance, l’égalité des sexes et l’inclusion sociale sont en outre des aspects auxquels la Suisse prête une attention particulière dans toutes ses activités.

Eau

La gestion de l'eau est un thème phare des interventions de la Suisse dans la région. La rareté de l'eau, le manque d’argent pour construire de nouvelles installations ainsi que l'exploitation régionale de cette précieuse ressource, notamment dans la vallée de Ferghana, exigent une coordination entre tous les Etats de la région. Afin de relever les défis liés à l’eau, à l’énergie, à l’alimentation et à la sécurité, la Suisse met en œuvre son approche de «diplomatie bleue» promouvant le dialogue et la coopération dans la région. À ce titre, elle encourage la protection et la gestion durable de l’eau ainsi qu'une répartition équitable de cette ressource entre tous les pays concernés. Cette approche régionale veut favoriser une coexistence pacifique et la stabilité dans la région. 

Au Kirghizstan, au Tadjikistan et en Ouzbékistan, la Suisse soutient des activités spécifiques améliorant l'accès des populations rurales à l’eau potable et réduisant les risques liés aux catastrophes naturelles telles que les inondations, les glissements de terrain et les tremblements de terre.

L’eau – Une ressource vitale menacée

Bonne gouvernance

La participation de la population aux processus politiques est essentielle au bon fonctionnement de toute démocratie. Forte de cette conviction, la Suisse aide le Kirghizistan et le Tadjikistan à se doter et à développer, à tous les niveaux, des institutions politiques  inclusives associant davantage la population aux réformes et aux prises de décisions. La Suisse se mobilise en faveur d’une prestation efficace des services publics de base, en particulier pour les groupes défavorisés de la population. La lutte contre la corruption est systématiquement abordée dans les projets, par exemple en soutenant la population dans ses exigences de transparence et de comptabilité de la part des administrations publiques.

Plaidoyer et bonne gouvernance

Emploi et développement économique

Dans le secteur de l’emploi et du développement économique, la coopération suisse soutient le renforcement du secteur privé au Kirghizistan et au Tadjikistan. La réalisation de cet objectif tient compte des priorités économiques nationales et des défis s’y rattachant. Les micro-, petites et moyennes entreprises (MPME) concurrentielles sont impliquées dans cette approche. Il s'agit decréer des emplois décents ainsi que stimuler une croissance économique inclusive et durable afin, notamment, de réduire la pauvreté et de freiner l’émigration.

Développement du secteur privé et services financiers

Éducation de base et formation professionnelle

Santé

Bénéficier du meilleur niveau de santé possible est un droit fondamental auquel peut prétendre tout être humain.  Il est par ailleurs évident que la santé de la population a un impact direct sur la croissance économique. C'est pourquoi la Suisse soutient la réforme du système de santé au Kirghizistan et au Tadjikistan. À cet effet, elle met de plus en plus l'accent sur une interaction entre les milieux politiques et la population pour trouver des solutions susceptibles de répondre à la forte demande de services de santé efficaces, abordables et accessibles pour tous.

La santé – Facteur essentiel de développement

Approche et partenaires

Depuis le début des années 1990, la Suisse soutient les réformes en cours en Asie centrale et coordonne étroitement ses activités avec les partenaires des projets. 

La stratégie de coopération 2017-2021 est mise en œuvre conjointement par la Direction du développement et de la coopération (DDC) et le Secrétariat d'État à l’économie (SECO). 

Principaux partenaires de la Suisse en Asie centrale:

  • partenaires de développement

  • organisations non gouvernementales locales et internationales

  • organisations multilatérales, p. ex. PNUD, banques de développement (BERD, BAsD), Institutions de Bretton Woods

  • organisations de la société civile

  • partenaires nationaux 

  • économie privée

  •  

Projets actuels

Objet 1 – 12 de 75

Coopération maximale requise face à la fonte des glaciers en Asie centrale

Deux hommes s’activent avec leur matériel sur un glacier.

01.05.2017 - 31.07.2022

Comment répondre aux besoins en eau de 68 millions d’habitants d’Asie centrale en valorisant les glaciers qui surplombent le Kirghizistan, le Tadjikistan, l’Ouzbékistan et le Kazakhstan? Un projet de la DDC mise sur une coopération régionale volontariste et un suivi scientifique rigoureux de la transformation des glaciers.

Pays/région Thème Période Budget
l'Asie centrale
Eau
Diplomatie et sécurité dans le domaine de l'eau
Politique du secteur de l’eau
Conservation des ressources en eau

01.05.2017 - 31.07.2022


CHF 1'200'000



L’accès à l’eau potable : un défi au Tadjikistan

Trois enfants autour d'une fontaine.

01.03.2017 - 28.02.2021

Au Tadjikistan, pays le plus pauvre d’Asie Centrale, la moitié des 8,5 millions d’habitants n'a pas accès à de l’eau potable. Dans les zones montagneuse et rurales le taux est de 80%. Cette situation présente un risque de santé publique très important. Le projet « Safe Drinking Water and Sanitation Management in Tadjikistan (SWSMT) » de la DDC se concentre sur l’accès à l’eau et l’assainissement à l’est du Tadjikistan.

Pays/région Thème Période Budget
Tadjikistan
Governance
Eau
Décentralisation
Approvisionnement en eau
Assainissement d'eau
Politique du secteur publique

01.03.2017 - 28.02.2021


CHF 5'300'000



Gestion efficace et prévention des maladies non transmissibles

Une doctoresse ausculte une patiente.

01.01.2017 - 31.12.2021

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les maladies non transmissibles (MNT) représentent la première cause de mortalité à l’échelle mondiale. En moyenne internationale, 60% des décès sont liés aux MNT.  Dans les pays à faibles et moyens revenus, ce taux est souvent beaucoup plus élevé. C’est le cas au Kirghizistan où les maladies cardiovasculaires, le cancer et le diabète sont responsables de 80% des décès.

Pays/région Thème Période Budget
Kirghizistan
Santé
Système de santé primaire
Renforcement des systèmes de santé

01.01.2017 - 31.12.2021


CHF 4'810'000



Sustainable management protects people and their livelihoods in Tajikistan

01.12.2016 - 31.12.2019

Flash floods and mudslides are examples of hazards that threatens inhabitants of Muminabad district in Tajikistan. Switzerland is supporting a project to reduce the risk of natural disasters in four watersheds of the district. The project of Caritas Switzerland relies on a sustainable agriculture and livestock production with a strong involvement of local communities and authorities.

Pays/région Thème Période Budget
Tadjikistan
Changement climatique & environnement
Réduction des risques de catastrophes
Politique de l’environnement

01.12.2016 - 31.12.2019


CHF 2'034'543



Renforcement de la participation des citoyens et de la responsabilité au sein des communes

Cinq petites filles en costume jaune lors de la fête d’inauguration de l’école enfantine

01.04.2015 - 31.08.2020

La décentralisation fait partie des priorités du gouvernement en place depuis 2012 au Kirghizistan. Le projet a pour objectif premier de renforcer la participation de la population aux décisions budgétaires au niveau communal. Il doit également garantir que les autorités locales affectent à bon escient les fonds à disposition dans les services publics.

Pays/région Thème Période Budget
Kirghizistan
Governance
Conflit & fragilité
Décentralisation
Gestion des finances publiques
Prévention des conflits

01.04.2015 - 31.08.2020


CHF 5'740'000



Blue Peace Central Asia Strengthening of the Regional Institutional Framework for Integrated Water Resources Management in Central Asia

01.09.2014 - 31.07.2022

In response to the explicit demand of the five Central Asian States, and building on over 20 years of cooperation in the field of water, SDC facilitates transboundary water resources cooperation consistent with the Blue Peace approach implemented in the Middle-East and at the global level through the establishment of a High Level Dialogue Platform, the promotion of sustainable water practices as well as capacity building of a new generation of water professionals and champions.

Pays/région Thème Période Budget
l'Asie centrale
Eau
Changement climatique & environnement
Diplomatie et sécurité dans le domaine de l'eau
Services météorologiques
Conservation des ressources en eau
Politique du secteur de l’eau

01.09.2014 - 31.07.2022


CHF 6'000'000



Réduction du risque de catastrophes et gestion des bassins versants à Muminabad, Tadjikistan

Des hommes se tiennent à côté de la sortie d'un canal d'évacuation des eaux, récemment rénovée.

01.07.2014 - 08.12.2016

Dans le district de Muminabad, au Tadjikistan, la Suisse réduit le risque de catastrophes environnementales et favorise une gestion globale des bassins versants d'Obishur et de Chukurak. La réussite de cette entreprise dépend de la mise en œuvre par la population locale de méthodes d'élevage et d'agriculture durables, soutenues par les autorités.

Pays/région Thème Période Budget
Tadjikistan
Changement climatique & environnement
Réduction des risques de catastrophes
Politique de l’environnement

01.07.2014 - 08.12.2016


CHF 1'199'525



Mieux gérer les déchets dans les hôpitaux :moins d'infections et plus de temps pour les patients

L’infirmière Zulfia Djumaeva utilise un coupe-aiguilles pour détruire les seringues usagées. © DDC

01.04.2014 - 31.03.2017

Les déchets hospitaliers infectieux représentent un risque potentiel sérieux, que ce soit pour les patients ou pour le personnel médical. Une gestion bien organisée et sûre des déchets de tout type est donc indispensable pour garantir la sécurité dans les établissements médicaux. Grâce à une procédure novatrice et à son faible coût, gage de durabilité, le programme de gestion des déchets sanitaires (Health Care Waste Management programme) dans les hôpitaux kirghizes connaît un grand succès.

Pays/région Thème Période Budget
Kirghizistan
Santé
Système de santé primaire
Renforcement des systèmes de santé
Maladies infectieuses

01.04.2014 - 31.03.2017


CHF 3'060'000



Accès à des soins médicaux de base pour les populations rurales du Tadjikistan

Trois femmes en blouse blanche présentent des informations sur l’allaitement à un groupe de femmes à l’aide de pancartes.

01.04.2013 - 31.03.2017

Améliorer l’accès aux soins des populations rurales par la promotion des soins de premier recours et de la médecine de famille, tel est l’objectif de ce projet de santé publique mené au Tadjikistan. Concrètement, cela se traduit par la construction et la rénovation de centres de santé primaire, la formation du personnel aussi bien médical que de gestion et la mise sur pied de groupes de villageois chargés de promouvoir la santé dans leur village.

Pays/région Thème Période Budget
Tadjikistan
Santé
Système de santé primaire
Renforcement des systèmes de santé

01.04.2013 - 31.03.2017


CHF 4'800'000



De l'eau propre en Asie centrale – Pour une gestion autonome de l’approvisionnement en eau

Des garçonse en train  de se laver les mains

01.01.2013 - 30.06.2018

Les zones rurales d'Ouzbékistan ne disposent pas d'une quantité suffisante d'eau propre. Parmi les 10 millions d'habitants, nombreux sont ceux qui souffrent de maladies dues à l'eau souillée. Un projet financé par la DDC contribue à améliorer la situation en aidant les villageois à organiser eux-mêmes leur approvisionnement en eau.

Pays/région Thème Période Budget
Ouzbékistan
Eau
Eau potable et Services d'assainissement de base (WASH) (til 2016)
Politique du secteur de l’eau

01.01.2013 - 30.06.2018


CHF 6'157'000



Uzbekistan: Upscaling of Integrated Water Resources Management (IWRM) with the World Bank “Rural Enterprise Support Project” (RESPII)

Des cours de formation pour les comptables de WCA dans la province de Tachkent, menée à Tachkent Institut de l'Irrigation et Melioration dans le "Projet d'appui aux entreprises rurales II"

01.03.2012 - 31.12.2015

SDC’s contribution focuses on the soft component of this major World Bank (WB) irrigation project, and further promotes Integrated Water Resources Management (IWRM), strengthens capacities of 7 Administrations of Irrigation Systems (AIS) and 65 Water Consumer Associations (WCA), establishes and equips 62 Farmer Field Schools (FFS) to disseminate best water saving practices.

Pays/région Thème Période Budget
l'Asie centrale
Eau
Agriculture et sécurité alimentaire
Conservation des ressources en eau
Ressources en eau à usage agricole
Développement agricole

01.03.2012 - 31.12.2015


CHF 5'309'000



Water Management Skills Development in Uzbekistan

Un enseignant et trois apprentis devant un panneau électrique

01.01.2011 - 28.02.2015

Le projet cible les collèges professionnels des régions rurales situées dans les provinces d’Andijan, de Namangan, de Fergana et de Tachkent. Quelque 1500 élèves vont participer au nouveau programme de formation professionnelle qui doit les amener au niveau d’exigence en vigueur sur le marché du travail et les familiariser avec les nouvelles normes technologiques. A un stade ultérieur et sur la base des résultats de l’expérience réalisée dans les 11 collèges, le programme sera introduit dans 200 autres collèges du pays.

Pays/région Thème Période Budget
Ouzbékistan
Formation professionelle
Education
Agriculture et sécurité alimentaire
Formation professionnelle
Politique d'éducation
Ressources en eau à usage agricole

01.01.2011 - 28.02.2015


CHF 3'860'000


Objet 1 – 12 de 75