Bosnie et Herzégovine

La Suisse soutient la Bosnie et Herzégovine dans sa transition vers une société démocratique et une économie de marché à caractère social. Au centre de la coopération se trouvent l’appui à des réformes politiques inclusives, le développement économique et le renforcement du secteur de la santé.

Carte de Bosnie et Herzégovine
© DFAE

Les accords de paix de Dayton ont mis fin à la guerre de Bosnie en 1995, après quatre années de conflit douloureux et sanglant. Ces accords influencent toujours aujourd’hui la structure politique de la Bosnie et Herzégovine (BiH), état fragile divisé en trois parties:la Fédération de Bosnie-Herzégovine, peuplée majoritairement de personnes d'origine croate ou bosniaque; la Republika Srpska, où vivent principalement des personnes d'origine serbe et le district de Brčko, doté d'une administration autonome. 

La politique est toujours marquée par les différends ethniques et les réformes n'avancent qu'à petits pas. L’économie souffre de sévères problèmes structurels, et le chômage touche 54% des jeunes entre 15 et 24 ans. Quant aux disparités sociales et économiques, elles ne font qu’augmenter et près de 50% de la population est exposée à différentes formes de discrimination. Néanmoins, la BiH a soumis sa demande d’adhésion à l’Union européenne en février 2016 et la demandea été acceptée au mois de septembre de la même année. Afin d’obtenir le statut de membre, le pays doit cependant encore faire face à d’importants défis.

Gouvernance démocratique, services communaux et justice

Dans le cadre de sa coopération avec la BiH, la Suisse participe à la mise en place d’institutions redevables envers les citoyens qui permettent d’améliorer l’accès aux services publiques et leur utilisation, selon les besoins de la population. Dans ce cadre, elle porte une attention particulière à l’inclusion des groupes marginalisés. Par ailleurs, elle s’engage en faveur d’une meilleure décentralisation politique, fiscale et administrative grâce à une coopération plus efficace entre les différents niveaux gouvernementaux. En appuyant les réformes dans le secteur de la justice, la Suisse contribue également à restaurer la confiance des citoyens envers les institutions et  la société. 

Réformes de l’Etat et de l’économie

Plaidoyer et bonne gouvernance

Santé

Dans ce secteur, l'objectif est de garantir l'accès universel à des soins de santé primaires de qualité. Il convient également de sensibiliser la population pour qu’elle soit en mesure de prendre de bonnes décisions et d’adopter un mode de vie plus sain. L'engagement de la Suisse en faveur de la mise en place de soins de santé primaires porte en particulier sur le développement des services infirmiers, sur les soins de santé mentale dans les communes ainsi que sur la prévention des maladies chroniques, qui permettra à terme de réduire les coûts du secteur. 

Santé

Economie et emploi

L’engagement suisse en BiH tend à créer un environnement favorable aux entreprises et encourager de nouvelles perspectives d’emploi. Au niveau régional, il s'agit notamment de renforcer la transparence et l’efficience des mécanismes financiers publics. Par ailleurs, en vue de faciliter la croissance du secteur privé et l'accès des entreprises bosniennes aux marchés étrangers, un travail sur les conditions-cadres est en ligne de mire. 

La Suisse contribue parallèlement à la lutte contre le chômage des jeunes. Elle accorde notamment son soutien au développement d'une offre de formations professionnelles en phase avec la demande du marché. En outre, elle appuie les offices de placements publics pour mieux intégrer les chômeurs sur le marché du travail, avec une attention particulière pour les groupes défavorisés, tels que les femmes. 

Éducation de base et formation professionnelle

Développement du secteur privé et services financiers

Migration

Conclu en 2009, le partenariat migratoire entre la Suisse et la Bosnie et Herzégovine a pour but de  gérer les défis de la migration ainsi qu’à utiliser son potentiel économique et social au profit du pays. La région des Balkans ayant été particulièrement touchée par les migrations massives en provenance du Moyen-Orient, le pays doit également se tenir prêt si la situation venait à se reproduire.

Migration

Démarche et partenaires

La Suisse coordonne étroitement son aide à la transition avec les autorités bosniennes, d’autres pays donateurs et des organisations internationales telles que le PNUD, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ou le Groupe de la Banque mondiale. Tous les programmes de la DDC et du Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) intègrent les principes de la bonne gouvernance et de l’égalité des droits. 

Principaux partenaires de la Bosnie et Herzégovine:

  • ONG suisses, p. ex. Helvetas Swiss Intercooperation
  • Partenaires suisses: Cantons de Genève, du Jura, de Fribourg et de Berne ; Ministère public du Canton de Zurich, Hôpitaux Universitaires de Genève
  • ONG internationale: CARE International
  • Organisations multilatérales, p. ex. PNUD, UNICEF, OMS, Banque mondiale
  • Partenaires nationaux : Ministères, administrations régionales et locales (entités, cantons, municipalités) et organisations de la société civile
  • Co-funding partenaires: Suède, Norvège, Allemagne

Documents

Projets actuels

Objet 1 – 12 de 28

Développement du système de formation professionnelle et transmission de compétences adaptées au marché du travail

01.11.2014 - 31.10.2018

Les activités menées par la DDC en Bosnie et Herzégovine visent à permettre aux demandeurs d'emploi et aux travailleurs peu qualifiés d'acquérir, dans le cadre du système formel et informel de formation professionnelle, des compétences pratiques. Pour que les travailleurs soient dotés de qualifications qui leur permettent de trouver un emploi, la formation doit être axée sur les divers besoins des secteurs économiques.

Pays/région Période Budget
Bosnie et Herzégovine

01.11.2014 - 31.10.2018


CHF 7'192'400



Travailler sur les stéréotypes machistes des jeunes pour en sortir

Un jeune pose sa main enduite de peinture sur une charte collective.

01.09.2014 - 30.11.2017

En Bosnie et Herzégovine, la perpétuation de stéréotypes machistes pose un vrai problème de société. Beaucoup d’adolescents se montrent violents envers les femmes, tandis qu’ils tendent à négliger leur propre santé. En soutenant une série d’initiatives éducatives, la DDC entend faire évoluer les mentalités et les modes de vie des jeunes.

Pays/région Période Budget
Bosnie et Herzégovine

01.09.2014 - 30.11.2017


CHF 700'000



Un système de santé mentale de proximité

01.03.2014 - 28.02.2018

En Bosnie-Herzégovine une grande partie de la population souffre encore des séquelles de la guerre qui a ravagé les Balkans dans les années 1990. Depuis 2010, la Suisse aide ce pays à moderniser son système de santé mentale afin que les patients aient accès à des soins de qualité dans leur communauté.

Pays/région Période Budget
Bosnie et Herzégovine

01.03.2014 - 28.02.2018


CHF 5'665'000



La DDC soutient la création de meilleures conditions visant à garantir la protection des enfants et des adolescents

Des jeunes dessinent parterre avec des craies.

01.01.2014 - 31.12.2017

Le gouvernement de Bosnie et Herzégovine (BiH) entend réformer le droit pénal des mineurs et améliorer les conditions de détention et la prise en charge des adolescents délinquants. La Direction du développement et de la coopération (DDC), le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (Unicef) et l'Agence suédoise de coopération internationale au développement (ASDI/SIDA) travaillent ensemble depuis 2009 à la mise sur pied d'un projet dans ce domaine.

Pays/région Période Budget
Bosnie et Herzégovine

01.01.2014 - 31.12.2017


CHF 2'250'000



Des communautés locales redynamisées donnent voix à leurs citoyens

Image de la cérémonie de remise des certificats aux représentants des communautés locales et des municipalités

01.11.2013 - 30.06.2019

Dans un environnement politique et administratif complexe, les municipalités de Bosnie et Herzégovine doivent surmonter d’importants obstacles pour répondre correctement aux besoins de leurs citoyens, qui ne se sentent pas écoutés par les responsables politiques. C’est à l’échelon local que les administrations sont considérées comme les plus dynamiques et attentives aux préoccupations de la population. Le projet de renforcement du rôle des collectivités locales (Strengthening the Role of Local Communities ou Mjesna Zajednica – MZ) a pour objectif de promouvoir l’autonomisation des communautés, de développer la réactivité et la participation citoyenne, et de favoriser l’inclusion sociale dans les processus de développement local.

Pays/région Période Budget
Bosnie et Herzégovine

01.11.2013 - 30.06.2019


CHF 4'100'000



The "Bosnia i Herzegovina"-Platform

01.01.2020 - 31.12.2025

The Bosnia i Herzegovina Platform (BiH) is an initiative of diaspora associations that are already involved in development activities. The platform will enhance cooperation and strengthen the diaspora associations’ role as development actors. SDC aims at promoting the potential of migrants for sustainable development mainly through improved framework conditions. The permanent platform as an effective and dynamic network will set the grounds for competent coordination services to diaspora organizations, to the country of destination and to the country of origin.


Market Makers in Bosnia and Herzegovina

01.06.2017 - 31.05.2021

MarketMakers (MM) addresses the high rate of youth unemployment in Bosnia and Herzegovina, which is the main cause for the acute brain drain. To contribute to reduction of youth unemployment the project aims at systemic changes in the ICI, food production and processing, tourism and tradable services sectors, leading to their growth, more investments and new job opportunities.


Bosnia and Herzegovina: Integrated Local Development (ILDP)

A woman and two men stand at the counter of a local administration and discuss their concerns with the official.

01.03.2017 - 28.02.2021

Through the lntegrated Local Development Project (ILDP) Switzerland supports Bosnia and Herzegovina (BiH) in establishing a modern development planning system country wide which responds to citizens‘ needs and allows efficient use of budgets and external funds. The ILDP consolidation phase will ensure coherence of development planning and management on all governmental levels, accountability towards citizens, as well as on knowledge transfer to responsible institutions, in order to improve service delivery and accelerate inclusive growth at local level.


Solidar Suisse (Kredit Ost)

01.01.2017 - 31.12.2018

Solidar Suisse oriente son programme de développement sur les besoins et les droits des personnes vulnérables et défavorisées dans les pays les plus pauvres et dans les pays émergents et en transition où les inégalités sont profondes. Solidar Suisse développe des programmes qui renforcent les mouvements sociaux et promeuvent l’intégration active de la société civile dans les processus politiques. Le « travail décent » est devenu l’élément phare de Solidar Suisse qui a développé une véritable expertise dans cette thématique.


Schweizerisches Rotes Kreuz (SRK) / Swiss Red Cross (SRC) (Kredit Ost)

01.01.2017 - 31.12.2018

The SRC’s overall goal is to contribute to healthy and safe living for vulnerable groups and communities. Since access to quality health care services remains a key factor for good health, the SRC promotes both supply and demand side of local health systems. As healthy living also depends on the environment, SRC focuses on health determinants such as water, sanitation, nutrition and health literacy. Adressing risks and disasters, SRC programmes encompass disaster risk reduction measures and foster community resilience.


Brot für alle / Pain pour le prochain (Kredit Ost)

01.01.2017 - 31.12.2018

En tant qu’organisation de développement des églises protestantes suisses, Pain pour le Prochain a le mandat d’informer et de former, de s’engager dans la politique de développement et d’assurer la qualité. Pain pour le Prochain et les onze œuvres partenaires forment une communauté de coopération (KoGe)[1] qui est un réseau d’apprentissage avec des objectifs spécifiques. Ce réseau permet notamment de joindre le travail de politique de développement en Suisse et le travail au Sud. Son objectif commun est de contribuer à une transformation du système et des comportements économiques, sociaux, politiques et écologiques.

 

[1] Les œuvres sont les suivantes : Pain pour le prochain, cfd (Christlicher Friedensdienst), Mission 21, International Blue cross, Connexio, DM-échange et mission, Heilsarmee, Horyzon, MEB-handicap visuel, SME (service de missions et d’entraide) , Tear Fund Schweiz, HEKS 


Caritas Schweiz (Kredit Ost)

01.01.2017 - 31.12.2018

La stratégie de coopération internationale 2020 de Caritas s’intitule « End Poverty ». Pour y contribuer Caritas Suisse s’engage en faveur de la justice sociale et de la dignité humaine dans 40 pays avec 250 projets. Le programme de Caritas considère trois aspects dans son programme qui permettent la durabilité du développement humain: couvrir les besoins de base, promouvoir la résilience et créer des opportunités d’égalité en améliorant l’équité. Dans sa conception, Caritas considère la coopération au développement et l’aide humanitaire comme intégrées dans une seule démarche.

Objet 1 – 12 de 28