Grande Corne de l’Afrique (Somalie, Ethiopie, Kenya, Soudan du Sud, Érythrée, Djibouti, Soudan)

Sécurité alimentaire, santé, migration et protection, bonne gouvernance ainsi que consolidation de la paix et renforcement de l’État, y compris la transformation des conflits, sont au cœur de la stratégie d’ensemble de la Suisse pour la Grande Corne de l’Afrique 2013–2016. Cette stratégie est concrétisée par quatre stratégies spécifiques de coopération qui s’appuient sur les réalisations déjà obtenues par la Suisse dans la région et soulignent la volonté de la DDC d’œuvrer dans des contextes fragiles.

Carte de la région de la Grande Corne de l'Afrique (Somalie, Éthiopie, Kenya, Soudan du Sud, Yémen, Érythrée, Djibouti, Soudan)
© DFAE

Selon la définition donnée par l'Autorité Intergouvernementale pour le Développement (IGAD), la Grande Corne de l’Afrique comprend huit pays (Djibouti, Érythrée, Éthiopie, Kenya, Somalie, Soudan, Soudan du Sud, Ouganda).

Une région aussi vaste et complexe (environ 200 millions d’habitants pour 4,5 millions de km2, soit à peu près la surface de l’Europe de l’Ouest) ne peut être considérée comme une seule entité qu’au travers d’une approche politique d’ensemble. Afin de partager son savoir-faire et d’optimiser l’impact de son action par une concentration opérationnelle, la Suisse traite la Grande Corne de l’Afrique par quatre stratégies de coopération spécifiques relevant de plusieurs structures opérationnelles.

  • Corne de l’Afrique
    Couvrant par une approche pangouvernementale: l’Éthiopie, le Kenya et la Somalie. Djibouti fait l’objet d’un partenariat que la Suisse a mis en place en 2014 avec l’IGAD. L’Érythrée ne sera considérée que si des besoins humanitaires se font jour et si les conditions d’un engagement sont données, ce qui n’est actuellement pas le cas.
  • Soudan
  • Soudan du Sud

Afin d’assurer néanmoins une cohérence politique dans la région au sens large et à l’égard de l’IGAD, un mécanisme de coordination concernant la Grande Corne de l’Afrique a été établi entre tous les acteurs suisses.

Partenariat régional «pangouvernemental» avec l’IGAD

Un accord-cadre a été signé entre la Suisse et l’IGAD le 4 juillet 2014. Il comprend une série de sous-accords portant sur l’ensemble de la région de la Grande Corne de l’Afrique dans les domaines suivants:

Paix et sécurité

La Direction politique du DFAE soutient les programmes opérationnels de l’IGAD sur l’alerte précoce de conflits, le fédéralisme et la médiation.

Engagement dans des contextes fragiles et prévention de conflits

Migration

Le Secrétariat d’État aux migrations (SEM) soutient et coordonne les activités de la Suisse avec le programme de l’IGAD de renforcement des capacités régionales et nationales pour une meilleure gouvernance migratoire.

Migration

Résilience à la sécheresse

La DDC coordonne les activités de la Suisse et soutient l’initiative de l’IGAD sur la résilience à la sécheresse et le développement durable, sous forme d’appuis opérationnels au programme de partenariat FAO-IGAD, au programme UNECA-IGAD sur la gouvernance foncière et éventuellement au programme de l’IGAD sur la gestion fluviale transfrontière.

L’eau

Historique de la coopération

Engagement de la Suisse à long terme

Le Kenya était un pays prioritaire de la coopération au développement de la DDC depuis les années 1970 jusqu’en 2006. Entre 1990 et 2012, l’Aide humanitaire de la DDC a investi dans la région Corne de l’Afrique dans la reconstruction, la réhabilitation et la transformation des conflits, principalement auprès des nations émergentes pendant et après les guerres civiles. Depuis le début du XXIe siècle, la Suisse a en parallèle soutenu activement la consolidation de la paix et le renforcement de l’État, ainsi que les programmes de déminage, par l’intermédiaire de la Direction politique (DFAE) et du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS).

S’adapter à un nouveau contexte

En 2006, l’Aide humanitaire de la DDC a fermé son bureau à Asmara (Érythrée) et a ouvert un bureau à Juba (Soudan, maintenant Soudan du Sud). En 2009, un Bureau régional de programme humanitaire Corne de l’Afrique a été (ré)installé à Nairobi (Kenya) afin de coordonner l’action humanitaire en Somalie, au Kenya, en Éthiopie et à Djibouti; avec un budget annuel allant de 14 à 20 millions de francs. En 2010, une antenne humanitaire du Bureau régional a ouvert à Addis Abeba (Éthiopie).

L’année 2011 a été marquée par des changements majeurs pour la DDC :

  • Le 9 juillet 2011, la partition du Soudan en deux États a été approuvée par la population de la partie sud du pays: l’Aide humanitaire de la DDC a doublé les fonds affectés jusque-là au seul État du Soudan et renforcé son bureau à Juba par un bureau de programme à Aweil (Bahr el Ghazal septentrional, Soudan du Sud), consacré aux projets d’approvisionnement en eau et d’assainissement.
  • Toujours en juillet 2011, des interventions d’envergure globale en matière de sécurité alimentaire et d’eau sont venues s’ajouter et sont suivies depuis lors par le Bureau de programme de la DDC à Addis Abeba.
  • En août 2011, le Conseil fédéral a accordé 20 millions de francs supplémentaires à l’Aide humanitaire afin de surmonter les conséquences de la grande sécheresse et de la famine qui ont frappé l’Éthiopie, le Kenya et la Somalie, portant ainsi le budget total du Bureau régional de programme humanitaire Corne de l’Afrique à 35 millions de francs.

C’est grâce à sa stratégie pangouvernementale 2013–2016 pour la Grande Corne de l’Afrique, concrétisée par les quatre stratégies de coopération mentionnées plus haut, que la Suisse non seulement combine les efforts qu’elle a déployés antérieurement, mais ajoute aussi les instruments de la coopération au développement dans la région de la Corne de l’Afrique et, dans une moindre mesure, au Soudan du Sud.

Liens

Projets actuels

Objet 1 – 12 de 51

Kakuma: Forger des compétences professionnelles au cœur d’un camp de réfugiés

un homme répare un ordinateur dans son atelier, devant 6 visiteurs.

01.07.2016 - 30.06.2019

Le projet pilote de la DDC «Skills for Life» transmet des compétences professionnelles à des réfugiés et aux habitants de Kakuma, afin de leur permettre de subvenir à leurs besoins. Au cours de la première phase de ce projet, lancé en 2013, plus de 580 jeunes ont suivi une formation. Le projet est entré dans sa deuxième phase en été 2016.

Pays/région Thème Période Budget
Kenya
Migration
État de droit - démocratie - droits de l’homme
Migration forcée (réfugiés, PDI, traite des êtres humains)
Formation professionnelle et développement des compétences
Protection et accès
AIDE HUMANITAIRE
EDUCATION
GOUVERNEMENT ET SOCIETE CIVILE
Assistance matérielle et services d’urgence
Formation professionnelle
Droits de la personne

01.07.2016 - 30.06.2019


CHF 2'050'000



Un projet interdisciplinaire pour améliorer la santé humaine et animale en Éthiopie: Jigjiga University One Health Inititiave

Un fermier africain laboure un champ avec ses bœufs.

01.01.2015 - 30.09.2020

Les communautés d'éleveurs nomades, qui n'ont guère accès à des services de santé, représentent un dixième de la population éthiopienne. Dans le cadre du projet Jigjiga University One Health Inititiave, le DFAE soutient la mise en place de soins de santé locaux par un centre de compétence interdisciplinaire à l'Université de Jigjiga, dans l'est de l'Éthiopie.

Pays/région Thème Période Budget
Ethiopie
Renforcement des systèmes de santé
Système de santé primaire
SANTE
SANTE
Politique de la santé et gestion administrative
Soins et services de santé de base

01.01.2015 - 30.09.2020


CHF 2'100'000



Réforme de l’Etat en Somalie

Assis à son bureau, un employé communal de la municipalité de Hargeisa entre les données de factures payées dans un système informatique.

01.08.2013 - 31.12.2017

La DDC soutient un projet de décentralisation en Somalie. Son but: promouvoir la paix et le développement en renforçant les capacités des municipalités à répondre aux besoins de leurs habitants. Le projet présente déjà des résultats encourageants.

Pays/région Thème Période Budget
Somalie
Prévention et gestion des conflits
Décentralisation - gouvernance locale - démocratisation (y compris redevabilité)
Gestion des dépenses publiques (y compris mesures contre la corruption)
Activités civiles de construction de la paix et de règlement de conflits
GOUVERNEMENT ET SOCIETE CIVILE
GOUVERNEMENT ET SOCIETE CIVILE
GOUVERNEMENT ET SOCIETE CIVILE
Décentralisation et soutien aux administrations infranationales (y compris redevabilité)
Gestion des finances publiques
Dispositifs civils de construction de la paix, et de prévention et de règlement des conflits

01.08.2013 - 31.12.2017


CHF 9'000'000



Resilience for Pastoralist Communities in Northern Kenya

01.09.2020 - 31.07.2025

Pastoralism is a millennia old livelihood strategy adapted to the marginal and harsh environ-ments of Arid and Semi-Arid Lands (ASAL). In order to support pastoralists, this programme contributes to strengthening public and private institutions in the water and livestock sectors, putting policy frameworks in place to ensure efficient county-wide and cross-border water and rangeland management systems, and to increase access to water and pasture.


MdM-France: Integrating Sexual and Reproductive Health Services in Bosaso Basic Health Care System

01.04.2019 - 31.12.2021

This 6-year programme aims at improving health service delivery in Bosaso town (Puntland, Somalia) by integrating quality sexual and reproductive health (SRH) services into primary health care delivery packages. This intervention will also contribute to strengthen the emerging public health system by building the capacities of the Bosaso-based Ministry of Health and local health providers to sustain, in the long term, access to quality health services for the most vulnerable, especially women.


Strengthening livestock sector in Arid and Semi-Arid Lands (ASAL) Counties of Kenya

01.05.2018 - 30.04.2024

Around 60% of the population in the arid and semi-arid lands of Northern Eastern Kenya Counties live in abject poverty and are almost entirely dependent on livestock production for their livelihoods in an environment that is characterized by droughts and resource based conflicts. This programme will support these Counties to enhance livestock production by strengthening key factors such as fodder production, animal health, etc. and by strengthening the institutions to more effectively deliver relevant services and reduce conflicts. 


Skills for Employment Tanzania – SET

01.04.2018 - 31.12.2029

This multi-layered program aims at enhancing prospects of gainful youth (self-) employment through a contribution to improved access to agricultural skills, and cross sectorial support to relevance and quality of Vocational Skills Development (VSD) by fostering existing institutions. Focus is placed on the coordination of skills providers and market players and on innovative solutions. The aim is to generate wide impact in order to significantly address the needs in VSD, particularly those of women.


Eritrea Vocational Skills Training

01.08.2017 - 31.07.2022

The Humanitarian Aid of SDC has operated a program office in Asmara up to 2006. Due to implementation difficulties, it was decided at that time to close the office. Eritrea came again into the attention of the Swiss Government in relation with the high number of Eritrean asylum seekers. Most of them are young men. Domestic politics called to address this issue and the Federal Council decided to enhance its investment in young Eritreans in order to improve their life perspectives in their home country. Eritrea is a low-income country ranking generally at the bottom end of international development lists, it is ruled by the Peoples’ front for Democracy and Justice (PFDJ). The Government slogan of “self-reliance” is linked to the country’s impression of being left alone by the international community (sanction regime in relation to Somalia). Controversial discussions about the Eritrean track record in human rights have influenced the relations between Eritrea and other countries. The main point of concern is the National Service, an institution that manages most of the services provided to the Eritrean population. Its sphere of influence goes beyond the military domain. Eritrea is in a “no war, no peace” situation with the neighboring Ethiopia. Strategic partnerships exist between Eritrea and China (natural resources and infrastructure) and Saudi Arabia (air and war vessel base in Eritrea for the Yemen conflict). Many Eritreans flee the country because they see no real life perspectives. Remittances are extremely important for the survival of the Eritrean population. With its future involvement, SDC aims at making a contribution to improve life perspectives of young Eritreans by training teachers in the field of vocational skills training and by enhancing the access of students to qualified TVET-institutions. The context is quite unique and a step by step approach, starting with a pilot phase of two years is justified.


Community Health Provision in Somalia

01.06.2017 - 30.06.2020

This intervention contributes to improve access of the Somali population to quality, affordable and equitable health services in South Central Somalia and Puntland. In a context of still very low health services coverage, high level of vulnerabilities and protracted conflict, this intervention will ensure the delivery of essential primarily health care services, focusing on women and children, while at the same time contributing to progressively build the health system at both district and regional levels.


Contribution to government and development partners platforms

15.04.2017 - 14.04.2021

The Development Assistance Group (DAG) and Rural Economic Development & Food Security (RED-FS) platforms are two development policy fora between Development Partners (DPs) and the Government of Ethiopia (GoE). They play a critical role in the implementation, coordination and monitoring GoE’s 2nd Growth & Transformation Plan [1] (GTPII). This contribution will allow Switzerland to actively participate in discussions and to link its programmes to existing policy processes for upscaling and policy influencing.


 

[1] 5-year development plan (2015/16–2019/20) of GoE, with macroeconomic targets following GTPI (2010/11 – 2014/15.


SCOPE - Sustaining a Culture of Peace

01.03.2017 - 31.12.2025

Increasing tensions based on political, religious, socio-economic and natural resource-based conflicts indicate that Tanzania’s culture of peace needs strengthening. SDC will therefore promote the use of peaceful means to prevent and deal with conflicts. It will support the Government to establish a conflict early warning and response system, and state and non-state actors to increase public space to address conflictual topics, in particular for women and marginalized.


Federal Government of Somalia and UN Joint Programme on Youth Employment

20.10.2016 - 30.06.2018

The youth employment programme for Somalia aims to create employment opportunities for youth between 15 and 24 years through vocational education, enterprise training, and the rehabilitation of infrastructure in high potential sectors of the economy. The programme is embedded in a state building and stabilization perspective and recognizes that Somali youth are essential for the recovery and growth of Somalia, but could also be a destabilizing force if ignored.

Objet 1 – 12 de 51