Soudan du Sud

Le Soudan du Sud a été un pays prioritaire de la coopération suisse au développement depuis son indépendance en juillet 2011. Le soutien de la Suisse porte principalement sur la sécurité alimentaire et les moyens d'existence, la protection des civils et la promotion des droits de l'homme, ainsi que sur la consolidation de la paix et de la nation (au moyen d’interventions chapeautées par la division Sécurité humaine).

Carte du Soudan du Sud
© DFAE

Le Soudan du Sud est en proie à l’une des pires crises humanitaires au monde. Le pays vit actuellement sa quatrième année de conflit, marquée par la violence et les déplacements massifs de population à l’intérieur des frontières et vers les pays voisins. En février 2017, l’état de famine a été déclaré dans plusieurs zones de la plus jeune nation du monde. 

Différentes unités du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), ainsi que d’autres départements fédéraux, participent aux activités d'aide d’urgence et de reconstruction (Aide humanitaire de la DDC), d'aide au développement (Coopération Sud de la DDC), d'aide à la résolution des conflits (division Sécurité humaine) et fournissent l'expertise d’officiers d’état-major et de spécialistes du déminage humanitaire (Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports, DDPS).

Sécurité alimentaire et moyens d'existence

Pour des raisons multiples (conflits et violence, augmentation du prix des denrées alimentaires de base, accès humanitaire difficile, contraintes logistiques et changements climatiques), le Soudan du Sud souffre d’un manque chronique de sécurité alimentaire. La DDC souhaite garantir aux populations les plus vulnérables un accès sûr à la nourriture et aider les producteurs à subvenir à leurs propres besoins. Elle soutient les projets du Programme alimentaire mondial (PAM) et du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), ses principaux partenaires multilatéraux dans le domaine de la sécurité alimentaire au Soudan du Sud. Elle contribue également au travail de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l'agriculture (FAO) et des ONG internationales, par exemple en formant les fermiers de la province du Bahr el Ghazal du Nord et des Équatorias à la diversification de la production agricole. Elle soutient par ailleurs la production alimentaire et la création de sources de revenus chez les populations urbaines pauvres de Djouba et de son agglomération.

Agriculture et sécurité alimentaire

Protection des civils et promotion des droits de l'homme

La DDC a pour but d’assurer la protection des civils, en mettant l'accent sur les besoins immédiats des victimes les plus vulnérables et les personnes déplacées, et en aidant les communautés à se créer un environnement plus sûr. La sécurité des femmes et des enfants constitue une préoccupation importante. L'accent est mis sur les interventions sexospécifiques, la prévention des violences sexuelles et sexistes et les mesures pour y faire face. La Suisse tient à assurer à ces populations vulnérables un accès sans entrave à l'aide humanitaire.

En outre, le DDPS a détaché plusieurs officiers d’état-major ainsi que des spécialistes du déminage humanitaire à la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS).

Consolidation de la paix et de la nation

La division Sécurité humaine (DSH) et la DDC soutiennent les efforts de promotion de la paix au Soudan du Sud. Leurs activités portent sur les domaines-clés suivants:

  • favoriser les espaces de dialogue authentique et inclusif, répondant aux besoins de coexistence pacifique, de cohésion sociale, de gouvernance, de vérité, de justice et de reddition des comptes des administrés sud-soudanais;

  • là où cela est possible, soutenir les approches favorisant une construction viable et équitable de la nation;

  • davantage sensibiliser aux conflits les donateurs et partenaires d’exécution intervenant au Soudan du Sud.

Approche et partenaires

La Suisse adopte une approche pangouvernementale qui combine les activités d'aide humanitaire et de coopération au développement avec des instruments multilatéraux et diplomatiques et les mesures de consolidation de la paix. Elle a pour partenaires :

  • les ONG nationales et internationales

  • les agences de l'ONU

  • les organisations de la société civile

  • les institutions de recherche et les cellules de réflexion

Historique

Le nouvel État du Soudan du Sud a été créé le 9 juillet 2011 au terme de plusieurs décennies de guerre civile. Il est devenu le 193e membre des Nations Unies et le 54e membre de l’Union africaine. Auparavant, l’Aide humanitaire de la Confédération a été active dans la région et a apporté dès 1994 son soutien aux victimes de guerre. En 2006, un bureau de programme a été mis sur pied à Djouba, qui est ensuite devenu un bureau de coopération en 2011. La même année, la DDC a ouvert à Aweil, une ville du Bahr el Ghazal du Nord, un bureau de programme pour les projets dans le domaine de l'eau et de l'assainissement. Début 2017, la DDC a fermé son bureau après l'aboutissement de tous ses projets.

Projets actuels

Objet 1 – 5 de 5

  • 1

Approvisionnement en eau au Sud-Soudan (Re-)construction en période de transition

01.10.2014 - 30.09.2017

L’objectif du projet consiste à améliorer de façon durable l’approvisionnement en eau pour les 720 000 personnes qui vivent avec leur bétail dans l’État sud-soudanais du Bahr-el-Ghazal septentrional. Ce territoire limitrophe du Nord-Soudan est l’une des régions les plus pauvres du monde. Il est, depuis la signature de l’accord de paix entre le Nord et le Sud en 2005, l’une des destinations principales des déplacés sud-soudanais qui veulent regagner leur territoire d’origine.

Pays/région Thème Période Budget
Soudan du Sud
Aide humanitaire
Eau
Reconstruction et Réhabilitation
Eau potable et Services d'assainissement de base (WASH - Water for people)
Politique des ressources en eau et plaidoyer
AIDE HUMANITAIRE
EAU ET ASSAINISSEMENT
EAU ET ASSAINISSEMENT
Aide à la reconstruction et réhabilitation
Approvisionnement en eau potable et assainissement - dispositifs de base
Politique et gestion administrative du secteur de l’eau

01.10.2014 - 30.09.2017


CHF 5'400'000



South Sudan, DCA: Educational Support in Area 1

01.09.2016 - 31.08.2018

The two civil wars fought in Area 1 as well as prolonged marginalization in the education system have deprived local communities from access to education for decades. In response, Local Partner 1 (LP1) has worked with Area 1 communities since 1995 and supported the introduction of a new Kenyan curriculum. Improved access and quality of education for all in Area 1 is both a basic human right and a powerful tool to address the cycles of poverty and conflict affecting the communities.


Global Credit Coordination Office South Sudan

01.11.2014 - 31.10.2017

An action under the office's Global Credit is a one-off contribution to a development or humanitarian endeavour, with a duration of maximum 1,5 years, i.e. no following phase. It is a flexible, efficient and transparent tool to support the implementation and further development of its Cooperation Strategy, as well as further enhancing the quality of the resulting interventions. It permits seizing opportunities to improve the visibility of the Swiss presence and the Swiss Profile in South Sudan. It also provides the means for implementing SDC's Policy on promoting culture.


JPO Programme, Volées 2013-2018, Humanitarian Aid HA

01.09.2013 - 31.12.2019

The aim of the programme is to increase Switzerland's presence within the UN system. This measure also meets the more general aim of strengthening the influence and quality of Switzerland's political dialogue with the target agencies. The JPO programme will eventually serve to intensify this political dialogue and increase Switzerland's capacity to monitor the work of agencies through direct contact with the JPOs recruited through this programme.


Improved Food Security and Livelihood Development for Agro-pastoral Communities in Northern Bahr-el-Ghazal and Warrap States

01.09.2013 - 30.11.2017

In South Sudan, food insecurity and poverty are intrinsically linked to decades of civil conflict. About 52% of the population lives on less than 1 USD per day, and 47% is undernourished. Improving capacities of farmers and government to face such challenges is crucial. The main objective of this project is to increase the resilience (food security, livelihoods and income) of at least 7’000 households/50’000 people, and to improve community stability for vulnerable but economically active agro-pastoralists in Northern Bahr-el-Ghazal and Warrap States.

Objet 1 – 5 de 5

  • 1