Soudan et Erythrée

Le Soudan est depuis plusieurs décennies le théâtre d’opérations humanitaires successives. L’objectif principal de la DDC au Soudan est de sauver des vies et de protéger les victimes des conflits armés et des catastrophes naturelles. Elle intervient dans les domaines de la sécurité alimentaire et de l'agriculture, de l'aide d'urgence et de la protection des populations civiles.

© DFAE

Les luttes de pouvoir et les violences qui ébranlent le Soudan au fil des dernières décennies ont augmenté la pauvreté et la vulnérabilité des populations civiles du pays.

La Suisse est principalement active sur place à travers son aide humanitaire. Les projets de la DDC s’inscrivent plus largement dans une stratégie de coopération intégrée qui regroupe les activités de la Direction politique du DFAE et du Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM).

* prévision; total des données disponibles
Montants DDC sans les contributions de programme aux ONG suisses
.. = non disponible | – = montant nul ou montant < 5'000 CHF

Sécurité alimentaire et agriculture

Renforcer la résilience des populations vulnérables

Dans les régions du Darfour, du Kordofan du Sud/Abyei, du Nil Bleu ainsi que dans l’est du Soudan, les populations civiles sont régulièrement exposées à un risque d’insécurité alimentaire dû aux conflits persistants et aux mouvements forcés de population qu’ils occasionnent. Les sécheresses provoquées par l’irrégularité des pluies et la surexploitation des pâturages augmentent la précarité des populations.

La DDC soutient le Programme alimentaire mondial (PAM) et d’autres agences onusiennes dans la distribution de nourriture et de semences. Elle appuie aussi des projets de vaccination du bétail, notamment ceux du CICR, l’élevage étant un moyen de subsistance important pour de nombreuses familles soudanaises.

Agriculture et sécurité alimentaire

Aide d’urgence

Accès aux services de base

Les violences intercommunautaires qui persistent au Darfour depuis 2003 et celles qui ont éclaté dans le sud du pays dès 2011, ont provoqué le déplacement de milliers de personnes. Leur accès à l’eau potable, à des infrastructures assainies et à des soins de santé est très limité. La situation des autres habitants du pays n’est guère meilleure. La DDC s’engage pour une meilleure fourniture de services de base, qui s’appuie sur tous les échelons étatiques du Soudan, à commencer par les autorités et les communautés locales.

La DDC met aussi à disposition de ses partenaires onusiens des experts du Corps suisse d’aide humanitaire.  

Prévention des catastrophes, aide d’urgence et reconstruction

Accès humanitaire et protection

Protéger les personnes déplacées et les réfugiés

La protection des civils dans les conflits armés est l’une des priorités de la Suisse au Soudan. Les violences au Darfour, ainsi que dans les Etats du Kordofan du Sud/Abyei et du Nil Bleu, ont forcé des milliers de personnes à quitter leur domicile. Ces tensions ont des répercussions directes sur l’intégrité des individus. Les séquelles des combats sont traumatiques, en particulier pour les enfants. La Suisse s’engage pour que toutes les parties respectent le droit international humanitaire. En partenariat avec le CICR et le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), elle effectue auprès des autorités et des groupes armés un plaidoyer en faveur de la protection des victimes et de l’accès de l’aide humanitaire à ces dernières.

Enfin, la Suisse s’occupe du sort des réfugiés et migrants qui circulent dans la région dite de la Corne de l’Afrique. Une intervention conjointe du SEM et de la DDC subvient à leurs besoins primaires, en veillant à soutenir également les populations qui les accueillent.

La violence et la fragilité font obstacle à la lutte contre la pauvreté

Histoire de la coopération

Deux décennies d’aide humanitaire

L’Aide humanitaire suisse est intervenue au Soudan dès 1994. Avant et après les accords de paix paraphés en 2005 entre le gouvernement et le «Sudan Peoples’ Liberation Movement», les efforts se sont concentrés dans le sud du pays et au centre, dans les monts Nuba. Dès 2003, les conséquences de la guerre au Darfour se sont ajoutées aux priorités de la DDC. L’aide octroyée aux populations relève alors à parts égales d’aide d’urgence et de projets de réhabilitation. En 2004 puis en 2006, deux bureaux se sont ouverts respectivement à Khartoum et Djouba, pour coordonner les activités de l’Aide humanitaire et des autres acteurs suisses. Lors de la partition du Soudan en deux entités en 2011, la DDC a doublé le budget qu’elle consacrait au seul Soudan jusqu’alors.

Engagement de la Suisse en Erythrée

Après s’être retirée en 2006, la DDC a repris la coopération avec l’Erythrée sur la base d’un mandat du Conseil fédéral en 2016. Suite à une étude de faisabilité, elle a cofinancé en octobre 2017 deux premiers projets, suivis d’un troisième en janvier 2018. Cette phase pilote fera l’objet d’une évaluation en 2019. Le budget de la DDC s’élève à plus de 4 millions CHF. L’Erythrée n’est pas un pays prioritaire de la Suisse.

L’engagement de la Suisse en Erythrée s’inscrit dans la volonté d’apporter une amélioration des conditions de vie et des perspectives économiques pour les jeunes sur place à long terme. A ce titre, la Suisse contribue à des projets existants dans le domaine de la formation professionnelle.

Elle soutient par exemple des écoles professionnelles dans plusieurs régions du pays offrant aux jeunes érythréens et érythréennes la possibilité d’apprendre un métier. Dans un centre professionnel dans la ville portuaire de Massaoua, les instructeurs forment des travailleurs et dispensent des cours de formation continue.

A noter que la Suisse contribue au projet «Skills and Migration» du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), qui a aussi pour objectif d’accompagner le gouvernement érythréen dans sa gestion des politiques migratoires et valoriser l’engagement de la diaspora érythréenne dans le développement du pays.

Formation professionelle en Erythrée et projet «skills and migration» de le PNUD

La Suisse soutient des projets de coopération en Erythrée, Communiqué de presse 12.10.2017

Projets actuels

Objet 1 – 12 de 1285

Amélioration des soins dans les hôpitaux de Cox’s Bazar, au Bangladesh

Des femmes, des enfants et des hommes dans une Unité de chirurgie.

15.05.2018 - 31.12.2018

Depuis août 2017, plus de 700’000 Rohingyas ont fui les violences dans l’État de Rakhine, au Myanmar, pour se réfugier au Bangladesh. Ils y ont rejoint ceux que les crises précédentes avaient poussé à l’exode. Aujourd’hui, quelque 900’000 réfugiés du Myanmar vivent dans le district de Cox’s Bazar, dans le sud du Bangladesh. En raison de cet afflux migratoire massif, les trois hôpitaux de la région sont surchargés. L’Aide humanitaire de la DDC soutient les hôpitaux en améliorant les infrastructures et en dispensant des formations en analyses de laboratoire et en logistique.

Pays/région Période Budget
Bangladesh

15.05.2018 - 31.12.2018


CHF 200'000



Mozambique: moins de maladies grâce à un meilleur système d’approvisionnement en eau et d’assainissement

Une villageoise de la province de Niassa, dans le nord du Mozambique, actionne une nouvelle pompe manuelle. Elle est entourée par un groupe de personnes.

01.01.2018 - 31.12.2021

Dans la région pauvre du nord du Mozambique, de nombreuses personnes tombent malades à cause des conditions précaires prévalant dans le domaine de l’approvisionnement en eau et de l’assainissement. La DDC soutient la population et les autorités compétentes dans leurs efforts pour améliorer la situation. Objectif du projet: améliorer les conditions de vie d’un demi-million de personnes et réduire ainsi la pauvreté.

Pays/région Période Budget
Mozambique

01.01.2018 - 31.12.2021


CHF 7'445'000



Développement des capacités des municipalités en Serbie

Une cinquantaine de parlementaires en session plénière.

01.01.2018 - 31.12.2021

La Suisse soutient le gouvernement serbe dans la réforme des administrations locales (Public Administration Reform) afin de les rendre plus efficaces et plus accessibles aux citoyens et au secteur privé. Le projet SwissPRO intervient dans 99 municipalités (les 2/3 du pays) pour améliorer la bonne gouvernance, l’inclusion sociale et l’égalité des genres.

Pays/région Période Budget
Serbie

01.01.2018 - 31.12.2021


CHF 7'000'000



La décentralisation au service des citoyens du Kosovo (DEMOS)

Deux jeunes font du roller sur une piste cyclable.

01.01.2018 - 31.12.2021

Depuis la déclaration de son indépendance en 2008, le Kosovo s'engage dans la réforme et la décentralisation de ses pouvoirs publics dans le but de renforcer l'autonomie et la démocratie locale dans ses 38 communes. Le projet de la DDC intitulé « Decentralisation and Municipal Support » (DEMOS) » vise à assister les municipalités dans le développement des services publics de base dans l’optique de soutenir le Kosovo dans sa transition vers un Etat démocratique et décentralisé.

Pays/région Période Budget
Kosovo

01.01.2018 - 31.12.2021


CHF 12'800'000



Bosnie et Herzégovine : l’amélioration de la santé passe par les soins infirmiers

 Une infirmière est assise dans une salle de consultation.

01.12.2017 - 30.11.2021

En Bosnie et Herzégovine, les infirmiers et les infirmières représentent le plus grand groupe de professionnels de la santé. Proches des communautés, leur potentiel reste néanmoins sous exploité. Souvent responsables de tâches administratives plutôt que des soins et ayant peu de possibilités d’évolution de carrière, ils sont souvent attirés par de meilleures conditions de travail en Europe occidentale. Pourtant ce sont justement les soins infirmiers qui pourraient améliorer l’accès aux soins en milieu rural et au sein des communautés marginalisées.

Pays/région Période Budget
Bosnie et Herzégovine

01.12.2017 - 30.11.2021


CHF 5'125'000



Redynamiser le marché de l’emploi en Moldavie

Deux jeunes femmes examinent des branchements.

01.12.2017 - 31.12.2021

Face au fort taux de chômage et à une croissance en baisse en Moldavie, le projet soutenu par la DDC a pour objectif d’offrir des alternatives à l’émigration aux jeunes en recherche d'emploi et d’améliorer le cadre économique du pays. Pour ce faire, la Suisse soutient des réformes visant à former une main-d’œuvre qualifiée et à améliorer le climat d’investissement. Il s’agit non seulement de favoriser une formation axée sur la demande, mais aussi d'aider les entreprises privées à créer de nouveaux emplois

Pays/région Période Budget
Moldova

01.12.2017 - 31.12.2021


CHF 5'350'000



Miser sur le secteur privé pour réduire le chômage des jeunes au Kosovo

Deux personnes marchent sur des cordes à travers un parc d’escalade.

16.11.2017 - 15.11.2021

Le projet de promotion de l’emploi dans le secteur privé « Promoting Private Sector Employment » (PPSE) renforce les entreprises de l’industrie alimentaire et le secteur du tourisme et encourage la création d’emplois au Kosovo.

Pays/région Période Budget
Kosovo

16.11.2017 - 15.11.2021


CHF 7'320'000



Eau et assainissement pour les réfugiés Syriens et leurs hôtes libanais

réservoir de 1’000 litres pour l’eau potable

15.07.2017 - 15.06.2020

La crise syrienne a un impact considérable sur le Liban. Le pays accueille plus d’un million de réfugiés syriens. Les besoins de base ne sont pas couverts en raison de cette croissance démographique sans-précédent et du manque d’infrastructures. La DDC soutient un projet de la Croix-Rouge libanaise dans le gouvernorat d’Akkar à la frontière syrienne. Il permet aux réfugiés syriens et aux communautés hôtes d’accéder à l’eau et à l’assainissement.

Pays/région Période Budget
Liban

15.07.2017 - 15.06.2020


CHF 1'100'000



Coopération maximale requise face à la fonte des glaciers en Asie centrale

Deux hommes s’activent avec leur matériel sur un glacier.

01.05.2017 - 31.12.2020

Comment répondre aux besoins en eau de 68 millions d’habitants d’Asie centrale en valorisant les glaciers qui surplombent le Kirghizistan, le Tadjikistan, l’Ouzbékistan et le Kazakhstan? Un projet de la DDC mise sur une coopération régionale volontariste et un suivi scientifique rigoureux de la transformation des glaciers.

Pays/région Période Budget
l'Asie centrale

01.05.2017 - 31.12.2020


CHF 1'200'000



Augmentation des revenus dans le Caucase du Sud grâce à de produits agricoles plus compétitifs

Un homme portant un chapeau d’apiculteur tient un cadre recouvert d'abeilles sur le toit d’un building.

01.04.2017 - 31.03.2021

L’élevage constitue une source de revenus importante pour une grande partie des populations rurales de Géorgie, d’Arménie et d’Azerbaïdjan. Pratiquant une économie de subsistance, de nombreux éleveurs parviennent tout juste à couvrir leurs propres besoins. Le projet vise à renforcer les petites exploitations agricoles et à leur ouvrir l'accès aux marchés, afin qu'elles puissent augmenter leurs revenus grâce à la vente de miel, de viande, de fromage et de laine.

Pays/région Période Budget
Caucase du Sud

01.04.2017 - 31.03.2021


CHF 5'100'000



L’accès à l’eau potable : un défi au Tadjikistan

Trois enfants autour d'une fontaine.

01.03.2017 - 28.02.2021

Au Tadjikistan, pays le plus pauvre d’Asie Centrale, la moitié des 8,5 millions d’habitants n'a pas accès à de l’eau potable. Dans les zones montagneuse et rurales le taux est de 80%. Cette situation présente un risque de santé publique très important. Le projet « Safe Drinking Water and Sanitation Management in Tadjikistan (SWSMT) » de la DDC se concentre sur l’accès à l’eau et l’assainissement à l’est du Tadjikistan.

Pays/région Période Budget
Tadjikistan

01.03.2017 - 28.02.2021


CHF 5'300'000



Un marché du travail attractif pour les jeunes kosovares

Un jeune homme travaille sur un système électrique.

01.01.2017 - 31.12.2020

Le projet intitulé « Enhancing Youth Employment » a pour but d’améliorer les opportunités sur le marché du travail pour les jeunes kosovares, une catégorie de population fortement touchée par le chômage. En mettant en relation les employeurs et les demandeurs d’emploi, et en formant ces derniers afin qu’ils acquièrent les qualifications demandées sur le marché de l’emploi, le taux de chômage baisse et la croissance augmente.

Pays/région Thème Période Budget
Kosovo
Economie et emploi
Développement du marché du travail
EDUCATION
INFRASTRUCTURE ET SERVICES SOCIAUX DIVERS
Formation professionnelle
Politique de l’emploi et gestion administrative

01.01.2017 - 31.12.2020


CHF 7'570'000


Objet 1 – 12 de 1285