Moyen-Orient (Syrie, Liban, Jordanie, Irak)

En Irak, en Jordanie, au Liban et en Syrie, la DDC s’emploie à améliorer la protection des réfugiés et des personnes dans le besoin et leur accès aux services essentiels, ainsi qu’à assurer une gestion durable de l’eau. Elle promeut le respect des droits de l’homme et du droit international humanitaire et s’engage en faveur de meilleures conditions de travail pour les organisations humanitaires en Syrie.

Carte de la région du Moyen-Orient (Syrie, Liban, Jordanie, Irak)

Les conflits au Moyen-Orient ont des conséquences dramatiques pour les populations: 

Rien qu’en Syrie, plus de 13 millions de personnes nécessitent actuellement une l’aide humanitaire à la suite du conflit qui déchire le pays. Tandis que plus de six millions de Syriens ont été déplacés à l’intérieur du pays, plus de quatre millions ont fui dans les pays voisins. En Irak, plus de huit millions de personnes dépendent directement de l’aide humanitaire du fait du conflit qui perdure, soit près d’un quart de la population. Par ailleurs, le pays compte plus de 3 millions de déplacés internes, qui ont été chassés de leurs foyers par les combats. 

Les pays voisins de la Syrie ont jusqu’ici fait preuve d’une grande générosité face à l’afflux massif de migrants, mais ils arrivent aux limites de leurs capacités. Les autorités libanaises, jordaniennes et irakiennes ont de plus en plus de difficultés à répondre aux besoins de base des réfugiés et des communautés locales d’accueil. 

En Irak, en Jordanie, au Liban et en Syrie, la Suisse a pour principal objectif de contribuer à ce que les populations vulnérables touchées par un conflit puissent vivre dans la paix et la sécurité, de réduire la fragilité ainsi que de résoudre et prévenir les conflits. 

La DDC articule son engagement autour de quatre axes prioritaires : contributions financières ou en nature à des organisations humanitaires et de développement; mise en œuvre de projets propres (appelés «actions directes»); détachement d’experts techniques du Corps suisse d’aide humanitaire (CSA) auprès d’organisations onusiennes partenaires; et promotion de la coordination internationale et de la diplomatie humanitaire.

Coopération internationale de la Suisse

2013
Mio. CHF

2014
Mio. CHF

2015 *
Mio. CHF

DDC

     

Coopération bilatérale au développement

32.43

29.63

14.60

Aide humanitaire

49.23

60.23

92.05

Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO)

     

Coopération et développement économiques

0.52

Total DDC/SECO

81.66

89.86

107.17

Autres départements et offices fédéraux

     

Division Sécurité humaine et direction du droit international public du DFAE

1.44

1.86

4.95

Autres divisions du DFAE (DOI, DASF, etc)

0.04

0.16

0.10

Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS)

0.02

0.02

0.03

Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM)

1.06

0.86

..

Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI)

0.13

0.27

0.27

Total des autres offices fédéraux

269

2.99

5.35

Cantons et communes

1.77

1.32

..

Total

86.12

94.17

112.52

* prévision; total des données disponibles
Montants DDC sans les contributions de programme aux ONG suisses
.. = non disponible | – = montant nul ou montant < 5'000 CHF
a Sans les contributions multilatérales à l'Office de secours et de travaux des N.U. pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) de 11 millions CHF en 2013, de 18.8 millions CHF en 2014 et de 17.9 millions CHF en 2015.

Besoins et services de base

Approvisionnement des réfugiés et de la population locale en produits de base

L’objectif de l’engagement de la Suisse au Moyen-Orient est de sauver des vies, de réduire la vulnérabilité des personnes touchées par un conflit et de les aider à gagner en résilience. L’action de la DDC permet de répondre à leurs besoins de base et d’assurer leur accès à des services, grâce à l’aide d’urgence, la mise à disposition de produits alimentaires et de moyens d’hébergement, mais aussi de favoriser l’éducation, l’emploi et les revenus, l’assistance juridique et l’aide psychologique.

Pour assurer l’approvisionnement des réfugiés et de la population locale en produits de base, il est nécessaire d’augmenter les capacités des prestataires étatiques et de la société civile présents sur le terrain. Il convient en outre de mettre en œuvre des mesures pouvant aider à prévenir de futures catastrophes naturelles ou anthropiques et permettant une réponse humanitaire rapide et adéquate. 

Réhabilitation d’écoles en Jordanie et au Liban

La Suisse réhabilite des écoles en Jordanie et au Liban (avec le soutien de la Principauté du Liechtenstein), offrant ainsi la possibilité aux enfants de réfugiés et d’habitants locaux de suivre une formation scolaire dans un environnement sûr et adapté à leurs besoins. Le projet vise également à renforcer l’identification des élèves avec leur école et à améliorer l’intégration scolaire des enfants de réfugiés syriens. 

Protection

Respect des droits de l’homme et du droit international humanitaire

La Suisse vise à créer des conditions propices à une meilleure protection des populations vulnérables touchées par un conflit. A cet effet, elle cherche le dialogue avec des acteurs étatiques et non étatiques impliqués dans un conflit ou touchés par celui-ci. Elle s’emploie à promouvoir le respect des droits de l’homme et du droit international humanitaire, participe à la recherche de solutions politiques et contribue à la résolution et à la prévention de conflits. 

Assistance psychosociale pour les enfants touchés par un conflit

Dans le sud du Liban, la Suisse soutient un projet de «Terre des hommes» Lausanne, qui permet à des enfants libanais ou réfugiés d’avoir accès à une assistance psychosociale. Il s’agit d’aider ces enfants à surmonter des expériences traumatisantes telles que les déplacements forcés, la séparation de leur famille, les actes de violence, les abus, le mariage précoce ou le recrutement par des groupes armés. 

Eau

Gestion durable de l’eau dans une approche sensible aux conflits

L’approvisionnement en eau potable des personnes vulnérables touchées par un conflit et la mise en place d’installations sanitaires sauvent des vies. La raréfaction de l’eau dans la région exige une approche durable et sensible aux conflits dans la gestion de cette ressource. Il faut à la fois permettre une production alimentaire efficace et prévenir des catastrophes naturelles ou anthropiques liées à l’eau.

Approvisionnement en eau du camp de réfugiés de Jerash

Dans le nord de la Jordanie, la Suisse soutient la construction d’un système souterrain d’évacuation des eaux usées ainsi que la remise en état du système d’approvisionnement en eau du camp de réfugiés de Jerash. Les 25 000 réfugiés de Palestine installés dans ce camp bénéficient ainsi d’un meilleur accès à une eau saine et à des installations sanitaires durables, et donc d’une meilleure qualité de vie.

Approche et partenaires

A travers une approche compréhensive cohérente (whole of government), la Suisse unit ses forces et évalue en continu l’impact de son action pour pouvoir répondre de manière souple à des conditions changeantes.

L’engagement de la Suisse au Moyen-Orient est mis en œuvre par les services fédéraux suivants: Aide humanitaire de la DDC, Division Sécurité humaine (DSH), Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO), Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) et Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS). La Suisse utilise en outre les instruments dont elle dispose pour entretenir ses relations extérieures et met à profit son rôle dans les enceintes internationales. Elle coopère étroitement avec les autorités locales ainsi qu’avec d’autres pays donateurs et des organisations internationales et multilatérales.

Tous ses programmes intègrent une approche sensible aux conflits, suivent les principes de la bonne gouvernance et tiennent compte des aspects de genre. 

Principaux partenaires de la Suisse dans la région: 

  • Autorités locales aux niveaux national et local
  • Organisations internationales: Comité international de la Croix-Rouge (CICR)
  • Organisations multilatérales: Bureau de la coordination des affaires humanitaires (BCAH), Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), Fond des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA)
  • Organisations de la société civile locale: Comité pour le dialogue libano-palestinien (CDLP), Comité de coordination des ONG en Irak (NCCI), etc.
  • ONG internationales: Terre des hommes, MEDAIR, etc. 

Informations contextuelles Proche Orient

Chiffres et faits
  Jordanie Liban Syrie Irak  
Superficie 89'342 10'400 185'000 438’317 km2
Population 6.318 4.425 22.399 32.578 millions
Taux annuel de croissance démographique (depuis 1990) 2.2 1.0 2.0 2.5 %
Espérance de vie femmes / hommes 75.4 / 72.1 82.0 / 77.8 77.7 / 71.9 73.0 / 65.7 ans
Taux d’analphabétisme des adultes femmes / hommes 6.1 / 2.3 .. 22.3 / 9.7 28.8 / 14.0 %
Produit intérieur brut PIB par habitant 4'909.0 9'705.4 .. 6'625.2 USD
Part de la population disposant de moins de 2 USD / jour 1.6 .. .. .. %
Chiffres et faits

.. = non disponible

Source: World Development Indicators 2014 de la Banque mondiale

Liens

  • Informations du DFAE
    Site web de la représentation, conseils aux voyageurs et informations sur la vie dans le pays ainsi que sur les relations bilatérales

La Suisse et le Liban

La Suisse et la Jordanie

La Suisse et l'Irak

  • Informations aux voyageurs de fairunterwegs.org (de) Portail de voyages fairunterwegs.org, qui bénéficie du soutien de la DDC. Il s'agit d'une plate-forme d'informations axée sur le tourisme équitable à l'intention des voyageurs responsables.

Syrie

Liban

Jordanie

Irak

  • Informations contextuelles fournis par la BBC:

Syrie

Liban

Jordanie

Irak