Tanzanie

La Suisse contribue à la lutte contre la pauvreté dans le couloir central de la Tanzanie. Tout en encourageant l’accès à des services de santé de qualité, elle s’engage pour la promotion de l’emploi et l’amélioration des revenus dans les régions rurales, ainsi que pour le renforcement de la société civile et des médias indépendants.

Carte de la Tanzanie
© DFAE

La Tan­zanie est l’un des Etats les plus pauvres du monde. Selon la Banque Mondiale, en 2012, 28.2%  de l’ensemble de la population tanzanienne vivaient encore sous le seuil de pauvreté. Des signes encourageants apparaissent toutefois: la Tanzanie est l’un des pays les plus stables d’Afrique subsaharienne et progresse dans sa transition vers une économie de marché grâce à des réformes démocratiques et sociales.

Le programme de développement suisse s'articule autour de la stratégie nationale pour la réduction de la pauvreté (MKUKUTA) et sur l’initiative gouvernementale «Big Results Now» (De grands résultats maintenant) qui promeut un changement dans des secteurs prioritaires tels que les transports, l’eau, l’agriculture, l’énergie et la mobilisation de ressources domestiques.

Santé

Des soins accessibles et de qualité

La Suisse promeut la disponibilité et la qualité des soins médicaux pour les populations des zones reculées. Son engagement se concentre sur la consolidation du système de financement des soins, la décentralisation du système de santé et la promotion de projets de re­cherches qui permettent de définir les priorités médicales du pays.

Lutte contre le paludisme

Dans sa lutte contre le paludisme, la DDC soutient un centre qui met en œuvre pour le gouvernement tanzanien un programme natio­nal de moustiquaires. Celui-ci a contribué à réduire significativement la prévalence du paludisme, passant de 18%, en 2007, à 10%, en 2012.

La santé – Facteur essentiel de développement

Gouvernance

Transparence et responsabilité

La Suisse promeut les échanges entre la société civile et les autorités. Ces échanges doivent encourager une culture de la transparence et de la responsabilité envers les citoyens. La Suisse vise également à renforcer les capacités des autorités locales pour améliorer la qualité de leurs prestations et soutient le gouvernement dans sa lutte contre la corruption.

La coopération suisse apporte une aide financière aux médias indépen­dants, en particulier aux radios rurales, pour offrir aux citoyens une information de qualité leur permettant de mieux faire valoir leurs droits.

Prévention des conflits

La Suisse assure la mise en œuvre des mesures de prévention des conflits visant à renforcer le dialogue intercommunautaire, en impliquant notamment les leaders religieux.

Démocratisation - Pas d’aide efficace sans démocratisation

La violence et la fragilité font obstacle à la lutte contre la pauvreté

Développement économique

Un marché agricole durable

La Suisse soutient le développement de filières agricoles offrant des opportunités économiques à la population rurale, en particuliers aux femmes et aux jeunes. Les organisa­tions de paysans doivent pouvoir défendre leurs in­térêts vis-à-vis des acheteurs et améliorer ainsi leurs conditions de vie.

Dans un projet, la DDC promeut l’intégration écono­mique de petits producteurs, très exposés à la pauvreté, dans des régions rurales de la Tanzanie. La plupart des paysans actifs dans la chaîne de création de valeur du tourne­sol, du riz, du coton et de la volaille ont ainsi pu aug­menter le revenu de leur ménage de 15% par an.

Plus d’emplois pour les jeunes

La Suisse contribue à renforcer l’accès des jeunes au marché du travail en favorisant l’adéquation entre l’offre de formation professionnelle et les compétences recherchées par les employeurs.

Réformes de l’Etat et de l’économie

Thèmes transversaux

Egalité entre hommes et femmes et VIH/sida

Dans tous ses projets, la coopération suisse s’engage en faveur de l’éga­lité entre hommes et femmes et applique une politique cohé­rente à cet égard. La prévention du VIH/SIDA par un travail de sensibilisation et l’appel à la non-discrimi­nation sont également au centre de ses préoccupations.

Egalité entre femmes et hommes – la notion de genre et les droits des femmes

Approche et partenaires

La Suisse coordonne étroitement son aide à la transition avec les autorités tanzaniennes, d’autres pays donateurs et des organisations internationales. En vue de la réalisation de son engagement, elle collabore avec des organisations suisses et internationales selon différentes modalités (contributions de projets, mandats).

  • ONG suisses: Helvetas Swiss Inter­cooperation, Swisscontact, Solidarmed
  • Recherche: Institut tropical et de santé publique suisse, Ifakara Health Institute
  • Gouvernement: ministères; administration régio­nale/locale
  • ONG tanzaniennes: par exemple Fondation pour la so­ciété civile (Foundation for Civil Society), Tanzanian Forest Conservation Group, Policy Forum, Sikaka, Agriculture Non-State Actors Forum (ANSAF)
  • ONG internationales: par exemple, Voluntary Service Overseas, Simavi
  • Organisations multilatérales: Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), UNESCO
  • Donateurs bilatéraux: agences publiques de dé­veloppement (Allemagne, Norvège, Suède, Danemark, Irlande)

Histoire de la coopération

Des projets dans une seule région

La coopération suisse est active en Tanzanie depuis 1960. En 1981, l’ouver­ture d’un bureau de coopération à Dar es Salaam a permis d’intensifier ses activités. Son programme est harmo­nisé avec la stratégie de réduction de la pauvreté de la Tanzanie et coordonné avec d’autres pays et des organisations internationales. Le dia­logue politique et technique avec les partenaires se noue au niveau central et local. La stratégie de coopé­ration suisse 2015–2018 vise à canaliser l’aide: les projets qu’elle soutient sont ainsi réalisés principalement dans le couloir central de transport (régions entourant Dodoma).

Actif en Tanzanie depuis 1988, le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) a réduit ses activités en 2010. Seules certaines infrastructures d’eau et certains projets de dévelop­pement économique reçoivent encore son soutien.

Projets actuels

Objet 1 – 12 de 24

Skills for Employment Tanzania – SET

01.07.2022 - 31.12.2029

This multi-layered program aims at enhancing prospects of gainful youth (self-) employment through a contribution to improved access to agricultural skills, and cross sectorial support to relevance and quality of Vocational Skills Development (VSD) by fostering existing institutions. Focus is placed on the coordination of skills providers and market players and on innovative solutions. The aim is to generate wide impact in order to significantly address the needs in VSD, particularly those of women.


Projet planifié

Domestic accountability and local revenue mobilisation

01.01.2020 - 31.12.2023

The project will support national and local government actors to increase local revenue generation alongside improving their capacities to exercise internal and external control functions. Equally importantly, dialogue and exchange between the local population and local authorities will also be fostered in order to make the collection and use of public funds more transparent, local authorities’ behaviour more accountable and thus improve service delivery.


Grain Post-Harvest Loss Prevention (GPLP)

01.11.2017 - 31.03.2020

GPLP aims at improving food security and income of small holder men and women farmers in the Central Corridor of Tanzania by addressing major constraints in post-harvest practice, access to improved technologies and adoption, knowledge sharing and related policies. Helvetas Swiss Intercooperation is implementing GPLP using a market system development approach and working through multi-stakeholder partnerships with private sector and public organizations. This is the second and exit phase of GPLP.


SCOPE - Sustaining a Culture of Peace

01.03.2017 - 31.12.2025

Increasing tensions based on political, religious, socio-economic and natural resource-based conflicts indicate that Tanzania’s culture of peace needs strengthening. SDC will therefore promote the use of peaceful means to prevent and deal with conflicts. It will support the Government to establish a conflict early warning and response system, and state and non-state actors to increase public space to address conflictual topics, in particular for women and marginalized.




Cultural Programme Tanzania (CPT)

01.09.2016 - 31.12.2019

This programme uses a comprehensive approach to promote local culture and livelihood opportunities for young artists, and for social cohesion. It aims to do so through institutional and specific projects’ support. The programme is in alignment with SDC’s Culture and Development Policy that supports devoting a minimum of 1% of SDC’s operational budget in a country to initiatives in the local artistic and culture sector.


Transforming Tanzania's Charcoal Sector

01.12.2015 - 30.11.2019

The project formalizes, up-scales and promotes a tested and functioning model of a sustainable, more energy efficient charcoal value chain. A Community Based Forest Management approach contributes to the generation of higher incomes from charcoal and other forest products and related royalties invested into community development through local governance mechanisms, benefitting 80’000 villagers. The existing model of 8 Kilosa villages is extended to 22 new villages in 3 districts through practical stakeholder training.


Performance-based Health Basket Fund

01.11.2015 - 30.06.2020

With its contribution to the health basket fund Switzerland supports the Government of Tanzania, in particular local governments, to accelerate equitable access to health services by women, children and isolated rural populations. Switzerland, as chair of the health development partners group, will lever the Fund resources through policy dialogue to create an innovative financing modality to ensure the utilization of all Tanzanians of quality health services.


Opportunities For Youth Employment

01.07.2015 - 30.09.2018

SDC contributes to the existing project Opportunities for Youth Employment (OYE) implemented by SNV since September 2013, for its upscaling in Tanzania. OYE aims to improve the livelihoods of young women and men by developing and expanding their set of skills and by matching them with existing rural job markets and opportunities for self-employment in agri-business, renewable energy, sanitation and hygiene in 5 regions of the Central Corridor (CC). Co-funding donor of OYE besides SDC is the MasterCard Foundation.


Projet de promotion et de renforcement du système de santé (HPSS) dans les régions de Dodoma, de Morogoro et de Shinyanga

01.06.2015 - 30.09.2019

Le Projet de promotion et de renforcement du système de santé (Health Promotion and System Strengthening project, HPSS) améliore la disponibilité et la qualité des services de santé, que ce soit en termes de demande (promotion de la santé, assurance maladie) ou d’offre (achat de médicaments; maintenance des appareils de technologie médicale). Fort de la réussite d’une phase pilote dans la région de Dodoma, le gouvernement tanzanien demande à la DDC d’étendre cette approche à deux autres régions, en prêtant une attention particulière aux populations les plus exposées (pauvres, femmes, enfants, jeunes et personnes âgées).


Anti-Corruption Support Programme (ACS)

01.05.2015 - 31.12.2024

The programme will build technical capacity in the Prevention and Combating of Corruption Bureau to more effectively investigate complex financial corruption cases and increase asset recovery. This will reduce impunity, return financial resources and have a preventive effect. The programme will also promote collective action between state and non-state actors to build a social climate that is adverse to corrupt practices.

Objet 1 – 12 de 24