Ukraine

La Suisse s’engage en Ukraine pour la cohésion nationale, une gouvernance démocratique inclusive ainsi qu’un développement économique et social durable. Elle y est active dans les secteurs suivants: gouvernance et promotion de la paix, amélioration des soins et prévention des maladies non transmissibles, efficacité énergétique, développement urbain et économique durable. Enfin, elle apporte une aide humanitaire à l’Ukraine sous forme d’intervention directe ou en s’associant à des actions internationales.

Carte de l'Ukraine
© DFAE

L’Ukraine est l’un des plus grands pays d’Europe , mais aussi l’un des plus pauvres. Indépendante depuis 1991, cette ancienne république soviétique traverse une profonde crise. Le conflit qui y a éclaté en 2014 a fait des milliers de morts et 1,5 million de personnes déplacées. Les infrastructures de l’Est du pays, industrialisé, sont détruites en grande partie, la situation humanitaire est préoccupante et le pays subit une crise économique aux conséquences sociales graves. Sur le plan politique, le changement de gouvernement à Kiev et la signature d’un accord d’association avec l’UE devraient cependant permettre de faire progresser les indispensables réformes politiques.

La Suisse entend mener ses interventions de manière neutre et impartiale. Comme formulé dans l’actuelle stratégie de coopération, elle axe son engagement en Ukraine sur le renforcement de la cohésion nationale, de la gouvernance démocratique inclusive et du développement économique et social durable. Cet engagement, déployé dans l’ensemble du pays, se concentre plus spécialement sur les régions touchées par le conflit dès lors que cela s’avère possible et judicieux. Une attention particulière est accordée aux groupes de population pauvres et menacés ainsi qu’aux minorités.

Gouvernance locale et promotion de la paix

Poursuivre sur la voie de la décentralisation

Pour être efficace, une administration doit proposer ses services à tous les citoyens et leur permettre de participer à la vie politique. Tenue à ce principe, la Suisse œuvre depuis longtemps déjà dans les secteurs de la décentralisation et de la gouvernance locale en Ukraine. La réforme de la décentralisation actuellement menée par le gouvernement concerne des thèmes tels que la séparation des pouvoirs, la décentralisation des structures , l’amélioration de l’efficacité et la lutte contre la corruption. La Suisse accompagne et soutient cette réforme à tous les échelons.

Désamorcer le conflit et combler les fossés

Durant sa présidence de l’OSCE, en 2014, la Suisse a lancé différentes initiatives visant à régler le conflit. Soucieuse de s’impliquer avec cohérence, elle continue d’œuvrer en faveur de ces initiatives, notamment du Groupe de contact trilatéral et de la mission spéciale d’observation de l’OSCE.

La Division Sécurité humaine (DSH) du DFAE

  • recourt au dialogue politique pour encourager les relations entre les parties en conflit,
  • rappelle les engagements vis-à-vis des droits de l’homme et du droit international humanitaire et
  • œuvre pour l’association de tous les acteurs concernés aux processus décisionnels importants.

Le traitement du passé s’avère être lui aussi un champ d’action primordial. La Suisse aborde les divergences qui sous-tendent le conflit et veille à ce qu’elles soient atténuées progressivement, de sorte à parvenir à une solution pérenne.

Santé

Après avoir longtemps œuvré avec succès dans le domaine de la santé périnatale, la Suisse donne désormais la priorité au renforcement des services de santé primaire.

Une médecine abordable et accessible

Dans le domaine de la santé, la Suisse soutient les autorités ukrainiennes dans l’élaboration et la réalisation, de réformes des soins médicaux de base visant à fournir des services à des prix abordables et accessibles à tous. Cela vaut en particulier pour les groupes vulnérables, d’où l’attention particulière accordée aux régions du pays qui comptent de nombreuses personnes déplacées et de victimes du conflit.

Prévention des maladies non transmissibles

La prévention des maladies non transmissibles est une autre priorité de la Suisse. Il s’agit, par la promotion d’un mode de vie sain et par la prévention, de faire diminuer le nombre de malades atteints du cancer, du diabète, de maladies cardio-vasculaires et d’affections du système respiratoire.

Santé 

Efficacité énergétique et développement urbain durable

Baisse de la consommation grâce à un développement urbain durable

Dans le domaine énergétique, il faut que l’Ukraine réduise sa dépendance de l’étranger et qu’elle optimise sa consommation. L’engagement de la Suisse en la matière porte sur les deux volets, celui des usagers et celui des fournisseurs. La consommation d’énergie est réduite grâce à l’utilisation de technologies à haut rendement énergétique et à un développement urbain bien conçu.

Une production propre et performante

Du côté des fournisseurs, il s’agit d’assurer un approvisionnement avantageux , fiable et le plus durable possible. Pour cela, la population, les entreprises et l’industrie doivent bénéficier d’un bon accès aux offres de l’Etat qui favorisent l’efficacité énergétique. Une production plus performante consomme moins de ressources, ce qui améliore la qualité de vie de la population.

Développement économique durable

Développement du secteur privé et services financiers

Déjà en récession depuis la crise financière de 2008, l’économie ukrainienne, principalement axée sur l’agriculture et l’industrie lourde, a vu sa situation s’aggraver depuis l’éclatement du conflit, en 2014. Outre les affrontements et leurs conséquences, le développement du pays est entravé par la lourdeur de la bureaucratie, une corruption largement répandue, un manque de diversification, un système financier faible et un processus de modernisation en stagnation.

Promotion du secteur privé, en complément de l’industrie et de l’agriculture

Les petites et moyennes entreprises sont au cœur de l’engagement suisse. L’objectif est de leur faciliter l’accès aux services financiers, d’améliorer le cadre légal et de les former à la gestion d’entreprise. Des produits financiers adaptés sont élaborés en collaboration avec les établissements financiers et un soutien est apporté aux autorités pour les réformes d’envergure qui concernent la législation économique et les conditions-cadres relatives aux investissements. La sortie de crise  passe par un secteur privé fort et ancré dans un contexte global favorable au développement économique.

Aide humanitaire

Soutien à des organisations internationales

Depuis l’éclatement du conflit ukrainien, en 2014, l’Aide humanitaire de la DDC s’engage de part et d’autre de la ligne de contact, dans la région contrôlée par le gouvernement et dans celle qui ne l’est pas. Elle a tout d’abord donné la priorité au soutien à des organisations multilatérales (HCR, PAM, CICR) qui sont présentes de part et d’autre de cette ligne de contact en leur fournissant des ressources financières et humaines.

En 2015, l’Aide humanitaire débloque des moyens supplémentaires pour quatre lignes d’actions humanitaires en faveur des populations dans le besoin.

Aide d’urgence aux plus nécessiteux

L’Aide humanitaire apporte une aide d’urgence aux personnes les plus nécessiteuses. Fournie par l’organisation partenaire « People in Need», cette aide consiste par exemple à réparer des habitations endommagées. Outre le matériel de traitement de l’eau, la Suisse convoie des médicaments et du matériel médical dans la zone non contrôlée par Kiev et des appareils médicaux dans la partie du pays contrôlée par le gouvernement.

Méthode de travail et partenaires

L’engagement suisse est assuré par la DDC, le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO), la Division Sécurité humaine (DSH) du DFAE et l’Aide humanitaire de la DDC. La Suisse utilise en outre les moyens dont elle dispose pour gérer les relations extérieures et s’appuie sur sa position au sein d’instances internationales. Notons à ce titre sa présidence de l’OSCE en 2014 et sa collaboration au sein de la troïka qu’elle forme avec la Serbie (présidente en 2015) et avec l’Allemagne (présidente en 2016).

Par ailleurs, la Suisse collabore étroitement avec les autorités sur place, avec d’autres pays donateurs et avec des organisations internationales telles que le Fond monétaire international (FMI). Tous les programmes sont basés sur les principes de bonne gouvernance ainsi que sur ceux de l’égalité des sexes et des différents groupes sociaux et ethniques.

Principaux partenaires de la Suisse en Ukraine:

  • Autorités ukrainiennes à l’échelon national, régional et communal
  • Organisations de la société civile internationale (People in Need, swisspeace) et locale
  • Organisations internationales: Société financière internationale (IFC), Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), Fonds monétaire international (FMI), Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe  (OSCE), Conseil de l’Europe, Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), Programme alimentaire mondial (PAM), Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH), Organisation mondiale de la santé (OMS), Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA)
  • ONG suisses: Skat, Innovabridge

Documents

Projets actuels

Objet 1 – 12 de 17

Ukraine: vers un système de santé plus performant

Une femme est en consultation chez une médecin.

01.12.2015 - 30.11.2019

Ce projet vise à renforcer les compétences et capacités du Ministère de la Santé ukrainien afin de piloter au mieux les réformes en cours dans ce secteur. Il s’agit notamment de mieux définir les priorités et d’élaborer et mettre en œuvre des politiques publiques qui répondent aux besoins sanitaires spécifiques de la population.

Pays/région Thème Période Budget
Ukraine
Santé
Renforcement des systèmes de santé

01.12.2015 - 30.11.2019


CHF 1'850'000



Projet planifié

Recovery and Stabilization Support to Eastern Ukraine

01.01.2021 - 31.12.2025

The local population as well as the displaced persons and refugees continue to suffer the manifold consequences of the armed conflict in Eastern Ukraine. While humanitarian needs persist, there is an increasing demand for more development oriented assistance. Switzerland would like to expand its support to the region by improving the resilience and livelihoods of vulnerable citizens, strengthen the capacities of local governance structures and support local dialogue and trust-building.


E-Governance for Accountability and Participation (EGAP)

01.07.2019 - 30.06.2023

EGAP Programme through modern e-governance and e-democracy tools contributes to a more effective and integrity-based public administration and service delivery, benefitting both citizens and businesses, to higher transparency and accountability of national and local authorities towards citizens, and to the formation of a new political culture characterized by citizens’ responsibility, competence and activism.


Reducing risk-factors for Non-Communicable Diseases in Ukraine (opening phase)

01.05.2019 - 31.10.2020

Non-communicable diseases are the main cause of mortality and morbidity in Ukraine incurring significant economic costs of inaction. Non-communicable diseases are determined by risk factors, which can be considerably reduced. This invervention aims at creating a conducive policy and regulatory framework for NCDs prevention, increasing preventive care at primary level and at improving health literacy and reducing behavorial risk factors among the population. 


United Nations Human Rights Monitoring Mission in Ukraine

01.01.2019 - 31.12.2020

The protracted conflict in eastern Ukraine and its devastating effect on the civilian population requires a continued comprehensive international human rights monitoring and engagement with relevant actors. The presence and impartial work of the United Nations Human Rights Monitoring Mission helps to identify human rights gaps and concerns in Ukraine with a special focus on the east and Crimea. The mission formulates specific recommendations for shaping state policies and international assistance programs.


Programme contribution to Brot für alle / Bread for all 2019-2020

01.01.2019 - 31.12.2020

Bread for all (Bfa), the development organization of the protestant churches of Switzerland, has aligned its mandate with the Agenda 2030. Through a network of ten faith-based organizations active in partner countries, Bfa supports disadvantaged people to access Food Security, Education and Health. It also strengthens communities in peacebuilding and conflict transformation, while furthering the social responsibility of Swiss stakeholders.


Contributions to OCHA Field Operations in 2019

01.01.2019 - 31.12.2019

OCHA’s mission is to coordinate the global emergency response, to save lives and protect people in humanitarian crises. OCHA advocates for effective and principled humanitarian action by all, for all, in partnership with national and international actors in order to alleviate human suffering in sudden-onset disasters and protracted crises. It is responsible for bringing together humanitarian actors to ensure a coherent and timely response to emergencies. Therefore, SDC seeks to provide support to OCHA field and regional offices in relevant humanitarian contexts, in line with SDC geographic and thematic priorities.


Allocation of SDC Funding to ICRC Operations in 2019

01.01.2019 - 31.12.2019

In line with the Good Humanitarian Donorship (GHD) principles, Switzerland recognizes the necessity of predictable and flexible funding to respond to changing needs in humanitarian crises. SDC funding to ICRC operations allows the International Committee of the Red Cross (ICRC) to respond proactively and to provide immediate protection and assistance for people affected by armed conflict and other situations of violence.


Asset Recovery Support Project

01.12.2018 - 31.12.2021

Systemic corruption, including the illegal appropriation of public assets by political-business elites has afflicted Ukraine for over two decades. Given the impetus for reforms following the Maidan revolution in 2014, as well as the large quantities of Ukrainian assets frozen in Swiss banks, Switzerland sees an opportunity to facilitate the return of public assets to Ukraine. This project provides technical assistance to strengthen Ukrainian authorities’ capacities in asset recovery. 


Public Private Development Partnership to improved Plumbing Education in Ukraine

01.10.2018 - 31.10.2022

The mismatch of skills and qualifications with the needs of the economy remains an important cause of low productivity in Ukraine. This Public Private Development Partnership aims at improving the quality and relevance of vocational education and training for plumbers. Improved skills and knowledge tailored to the needs of the market will contribute to increase employability and incomes of young people.


Mental Health for All

01.04.2018 - 30.09.2023

In Ukraine, socio-economic factors, the protracted conflict, coupled with an oudated mental health care system result in a high prevalence and poor treatment of mental health disorders. This project supports the implementation of reforms in the mental healthcare sector by improving framework conditions, piloting integrated, communiry-based models of care and providing psychosocial support to communities affected by the ongoing conflict. 


Support to Decentralization in Ukraine (DESPRO)

01.07.2017 - 31.12.2021

Switzerland’s continued support to decentralization and local governance reform in Ukraine builds upon the good results achieved in previous phases. By strengthening capacities of the key national reform stakeholders and improving national policies, SDC will contribute to further advancing the reform. Local governments will be capacitated to effectively use newly transferred competences and resources to provide quality public services (in particular water supply & sanitation and solid waste management) to citizens.

Objet 1 – 12 de 17