Cohérence des politiques

Tous les départements de la Confédération apportent leur contribution au développement durable. Les relations extérieures de la Suisse doivent, dans ce contexte, être le plus cohérentes possible d'un point de vue écologique, économique et social. C'est ce qui permet une plus grande efficacité de la coopération internationale.

Le Conseil fédéral a estimé qu’une coordination pourrait être nécessaire dans les domaines suivants:

  • politique migratoire
  • politique agricole
  • politique environnementale
  • politique de santé
  • politique financière
  • politique de sécurité
  • politique de l'éducation et de la recherche et politique culturelle.

Les possibles conflits d'intérêts et d'objectifs entre l'orientation de la coopération internationale de la Suisse et les politiques sectorielles des différents départements doivent être identifiés et réglés autant que possible. Au moyen d'analyses internes et d'études externes, la DDC examine les liens et les zones de tension existants en mettant l’accent sur la cohérence du développement et des politiques sectorielles. Elle contribue ainsi aux processus politiques, à la préparation, à la mise en œuvre et à l'évaluation de mesures spécifiques et aux débats de société.

Les cinq priorités de la Suisse

La Suisse déploie des efforts sur cinq niveaux pour parvenir à une meilleure cohérence des politiques.

  • En adhérant à des organisations internationales, elle participe aux négociations en vue d'adopter et de mettre en œuvre à l'échelle planétaire des règles contraignantes pour réaliser un développement durable.
  • Dans le cadre de ses relations bilatérales, elle cherche à ce que tous les programmes et projets de développement cofinancés par la Confédération poursuivent les objectifs du développement durable.
  • Sur place dans les pays partenaires, elle crée des incitations pour que les politiques nationales conduisent au développement durable.
  • Elle fait en sorte que, dans la mesure du possible, il en soit de même pour ses propres politiques sectorielles.
  • Elle utilise son engagement en faveur du développement pour défendre ses intérêts relevant d'autres politiques sectorielles.

Informations supplémentaires