Aide alimentaire – réduction des risques et préparation aux situations de crise

La lutte contre la faim et la malnutrition est une priorité pour la DDC. Avec l’aide alimentaire, la DDC engage des fonds humanitaires afin de sauver des vies et de soulager les souffrances.

Priorités de la DDC

En tant que partie contractante aux conventions relatives à l’aide alimentaire, la Suisse fournit une aide alimentaire et contribue à améliorer la sécurité alimentaire mondiale. L’aide humanitaire de la DDC prend avant tout appui sur la collaboration avec le Programme alimentaire mondial (PAM) et sur les ONG. En 2018, les contributions de la Suisse au PAM, atteignant 75 millions de francs, ont bénéficié à 27 pays. Plus de 50% des montants disponibles ont servi à atténuer les crises alimentaires en Afrique. Les fonds restants ont été utilisés dans des pays du Proche-Orient, du Moyen-Orient et d’Asie ainsi qu’en Haïti et en Colombie.

Ces dernières années, une nouvelle modalité de l’aide alimentaire de la Confédération, sous forme d’envoi de produits laitiers suisses, a été introduite pour plus de flexibilité, et ce, dans le but d’atteindre le plus grand nombre possible de personnes en détresse. En 2017, la DDC a soutenu les programmes de 20 ONG et de trois représentations suisses dans 16 pays en livrant du lait en poudre pour 7 millions de francs suisses. Un montant supplémentaire de 13 millions de francs a été versé au PAM. Dès 2018, l’ensemble des fonds sera mis à la disposition du PAM. En Algérie et en Corée du Nord, pays où le lait en poudre est la meilleure méthode d’intervention, le PAM a acheté les produits en Suisse au niveau de prix défini pour l’exportation.

De plus, au cours de la période du message en cours (2017-2020), une compensation de 7 millions de francs sera versée pour soutenir des projets de nutrition. Ces fonds s’adressent en premier lieu aux ONG qui, dans le passé, étaient soutenues par des livraisons de lait en poudre en provenance de Suisse.

Contexte

Plus de 820 millions de personnes dans le monde sont sous-alimentées. La détérioration de la situation alimentaire mondiale est principalement due à des conflits prolongés, souvent exacerbés par des chocs climatiques tels que les sécheresses et les inondations. Les zones de conflit en Afrique subsaharienne telles que la Somalie, le Soudan du Sud, le nord-est du Nigeria, la République démocratique du Congo ainsi que le Yémen, et le Moyen-Orient sont les plus touchées. Ayant besoin d’une aide humanitaire d’urgence, les populations de ces pays sont tributaires d’un soutien alimentaire.

Le PAM travaille essentiellement selon l’approche dite «cash» qui encourage la production locale et la commercialisation des produits. Ce système offre aux bénéficiaires une plus grande liberté de choix.

Par des mesures spécifiques, la communauté internationale cherche de plus en plus à préparer les populations menacées par la famine à d’éventuelles crises.

Projets actuels

Objet 1 – 4 de 4

  • 1

Fairmed - Food Aid Swiss Dairy Products (Cameroon)

01.03.2017 - 31.07.2018

Through the usage of food aid in the form of Swiss dairy products, Swiss Humanitarian Aid contributes to the prevention and treatment of malnutrition, undernourishment, and disease. The SDC’s Humanitarian Aid administers the credit granted by parliament for a yearly amount of some CHF 20 million destined for the purchase of Swiss dairy products and their use for the benefit of the needy. Its task is to ensure a sustainable, targeted, and closely monitored food aid.


Soutien au Dispositif National de Prévention et de Gestion des Catastrophes et Crises Alimentaires au Niger (DNPGCCA) – Phase 5

01.05.2016 - 31.12.2019

Au Niger, plus de 3 millions de personnes sont affectées chaque année par l'insécurité alimentaire et nutritionnelle. Ces crises entrainent les ménages dans un cercle vicieux de pauvreté et de vulnérabilité. Pour faire face à ce défi, les autorités du Niger ont créé un dispositif national de prévention et de gestion des catastrophes et crises alimentaires. La Suisse accompagne ce Dispositif afin de soutenir durablement la sécurité alimentaire des populations les plus vulnérables.


WFP Secondment Protection and Gender Advisor

01.06.2015 - 31.12.2016

In Myanmar especially conflict affected and rural populations suffer from moderate to severe malnutrition; but also extreme weather conditions may increase the situation of food insecurity. In recent years there have been reports on protection gaps in the implementation of WFP programmes and women and children are struggling to receive support. The secondment will provide technical support in the domain of protection and gender to the WFP country program.


JPO Programme, Volées 2013-2018, Humanitarian Aid HA

01.09.2013 - 31.12.2019

The aim of the programme is to increase Switzerland's presence within the UN system. This measure also meets the more general aim of strengthening the influence and quality of Switzerland's political dialogue with the target agencies. The JPO programme will eventually serve to intensify this political dialogue and increase Switzerland's capacity to monitor the work of agencies through direct contact with the JPOs recruited through this programme.

Objet 1 – 4 de 4

  • 1