Financement de la lutte contre le changement climatique

L’organe de pilotage du Fonds vert pour le climat
Au Fonds vert pour le climat, la Suisse veille à ce que les besoins des groupes de population les plus touchés par le changement. © UNFCCC

Le réchauffement climatique pèse sur le développement économique et risque de réduire à néant les progrès réalisés en matière de réduction de la pauvreté. C’est pourquoi la Suisse intègre la lutte contre le changement climatique et ses conséquences au niveau planétaire dans sa politique de développement. Dans le cadre de projets de développement et en recourant à des mécanismes de financement internationaux, elle met à disposition son expertise, des solutions techniques et des moyens financiers en faveur de la protection du climat.

Priorités de la DDC

Les populations des pays en développement souffrent tout particulièrement du changement climatique car leurs moyens de subsistance sont directement tributaires des ressources naturelles. Une adaptation au changement climatique exige par ailleurs des capacités financières et techniques qui leur font souvent défaut. Pénalisant lourdement le développement aussi bien économique que social, le changement climatique menace les progrès réalisés à ce jour.

Synergies avec le mandat de réduction de la pauvreté

La Suisse s’engage au niveau international dans la lutte contre le changement climatique et vise une utilisation efficace des moyens financiers investis en faveur des pays en développement. Elle tient compte des différents défis auxquels les pays partenaires sont confrontés et inscrit ses propres mesures dans une stratégie à long terme de réduction de la pauvreté dans le monde. En tenant compte de ces objectifs, la DDC établit des synergies entre la lutte contre le changement climatique et, par exemple, l’amélioration de la sécurité alimentaire ou de la gouvernance, afin de garantir une utilisation optimale de l’aide publique au développement (APD).

Mécanismes de financement internationaux

La Suisse est représentée dans les organes de pilotage des principaux fonds en faveur du climat et de l’environnement. Au sein de ces institutions, la DDC s’engage notamment pour que les besoins des pays les plus pauvres soient pris en compte de manière adéquate. Pour assumer cette mission, elle s’inspire de sa longue expérience dans les différents pays partenaires. Elle veille en outre à ce que les politiques, les procédures et les fonds destinés à la protection du climat bénéficient à long terme aux personnes, aux communautés et aux régions les plus vulnérables.

Dans ce but, la DDC a participé activement à la création du Fonds vert pour le climat («Green Climate Fund», GCF). Le fonds a pour objectif de financer des mesures climatiques par les pays en développement afin de renforcer le développement durable. Le Fonds vert pour le climat est devenu un instrument central du financement de la lutte contre le réchauffement climatique. Membre de son organe de pilotage, la DDC s’engage activement pour accroître la coopération multilatérale et promouvoir des solutions innovantes.

La DDC, le Secrétariat d’État à l’économie (SECO) et l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) contribuent aux mécanismes de financement internationaux au service de la protection du climat et des mesures d’adaptation. Pour la période de 2015 à 2017, la Suisse a ainsi participé à hauteur de 100 millions USD au processus initial de mobilisation des ressources du GCF.

Contexte

La Suisse se mobilise afin que les solutions qui existent pour lutter contre le réchauffement climatique soient mises en œuvre là où elles sont les plus efficaces. Elle veille à ce que les besoins des couches de population les plus affectées par le changement climatique soient spécifiquement pris en compte et à ce que les mesures d’adaptation nécessaires soient financées suffisamment. Ainsi, la DDC s’acquitte du mandat qui lui a été confié en vertu de la loi fédérale sur la coopération au développement et l’aide humanitaire internationales. Les priorités sont fixées dans le cadre des messages. Le changement climatique est une ligne d’action prioritaire dans la stratégie de coopération internationale 2021-2024 de la Suisse. Il représente un défi croissant pour les politiques de développement.

Prise de conscience au niveau international

Comme il est nécessaire de prendre des mesures pour s’adapter à l’évolution du climat et d’effectuer une transition vers une croissance durable, les pays industrialisés, dont la Suisse, prennent des engagements au niveau international. L’Agenda 2030 pour le développement durable confirme l’importance de la lutte contre le changement climatique et ses impacts dans son objectif 13. Dans le cadre de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), la communauté internationale s’est engagée à mobiliser des moyens financiers publics et privés. Dans le domaine de l’environnement, la Suisse bénéficie d’une crédibilité importante de par sa gestion rigoureuse et durable des ressources naturelles (par ex. recyclage, normes de construction, collaboration avec le secteur privé) et son économie hautement industrialisée. Ces atouts lui permettent de participer de manière proactive aux discussions internationales et de faire entendre ses exigences dans ce cadre.

Projets actuels

Objet 73 – 84 de 120

Réduction de risques de catastrophes naturelles dans le Sud et le Sud-est d’Haïti

01.09.2018 - 31.08.2022

En Haïti, les catastrophes répétées détruisent les actifs des populations, les infrastructures économiques et provoquent des pertes en vies humaines. Elles freinent la croissance et le développement. Le projet vise à réduire les risques naturels via le transfert de compétences aux acteurs locaux, la sensibilisation des populations et la création de conditions favorables à la planification/réalisation des mesures de réduction de risques qui protègent les personnes vulnérables dans trois communes du département Sud-est. 


China: Rehabilitation and management strategy for over-pumped aquifers under a changing climate

01.09.2018 - 31.12.2022

In the past 30 years the aquifers in the North China plain have been over-exploited. Based on cutting-edge Sino-Swiss expertise in real-time groundwater monitoring and modelling, the project will implement groundwater and agricultural management policies to stabilize groundwater levels as a buffer to climate change induced droughts. The project will work with farmers and local authorities to facilitate policy uptake. Findings are relevant for many water-stressed countries and will be shared globally.


Pakistan NDRMF Consultant Disaster Risk Financing

01.09.2018 - 31.12.2019

While Pakistan faces significant disaster risk and an increasing rate of occurrence of hazardous eventsi there is very limited understanding of instruments for Disaster Risk Financing (DRF), like insurance soveretgn risk transfer and preparedness for budget reallocations The DRF Consultant will assist the National Disaster Risk Management Fund (NDRMF) in disaster risk modelltng work including the formulation of a national DRF strategy for Pakistan and DRF instruments which can support Government's efforts to better manage the risks and their significant financial implications.


Disaster Risk Reduction for Sustainable Development in Bosnia and Herzegovina – Joint UN Project

01.09.2018 - 30.06.2023

High exposure to natural hazards coupled with insufficient technical, organizational, and financial capacities of BiH’s institutions and governments directly impede the country’s socio-economic development and increase population vulnerability. This Project, jointly implemented by five UN Agencies, will reduce the social and economic vulnerabilities of citizens and institutions affected by disasters and climate change by introducing and operationalizing an integrated model of disaster risk governance and livelihood enhancement starting with selected local municipalities.


Solar irrigation for Agriculture Resilience (SoLAR)

01.08.2018 - 30.06.2024

Farmers increasingly rely on irrigation to counter rising temperature and rainfall variability, leading to growth in energy demand and depletion of groundwater resources. The project aims to promote solar irrigation as a water-energy solution for climate-resilient and socially inclusive agrarian livelihoods in South Asia. Swiss innovation in groundwater monitoring through electricity use, efficient solar pumps and smart micro grids will be applied in the partner countries.


Backstopping SDC Climate Change and Environment (CC&E) Network

01.07.2018 - 31.12.2023

A climate smart development cooperation requires continuous knowledge management and a sound thematic expertise. The next phase of the Backstopping Support Mandate (BSM) will help to capitalize on SDC’s key learnings, stimulate capacity building, foster mainstreaming and provide thematic support in the field of climate change and environment This will allow the SDC Climate Change and Environment Network and the Global Programme Climate Change (GPCCE) help improve the overall quality of SDC’s operational activities in this thematic field.


ACTED Earthquake response in Chong-Alai region

01.07.2018 - 31.03.2019

To complement and complete the efforts supported by Switzerland in the immediate aftermath of earthquakes in remote Chong-Alai region in May 2017, the project's Phase 2 will provide shelter construction assistance to the remaining vulnerable earthquake-affected households that were unable to re-build their houses. The assistance will be in the form of distribution of construction materials to the remaining affected households and provision of technical assistance on affordable and replicable earthquake-safe construction techniques.


Climate Resilience of IFAD Programmes

01.07.2018 - 31.12.2022

The International Fund for Agricultural Development IFAD is a key partner for Switzerland in the efforts to lift smallholder farmers out of poverty. However, climate change is putting the success of the IFAD’s development programmes at risk. Switzerland supports the integration in all IFAD projects of measures that respond to potential climate threats into all IFAD projects. As a result, farmers become more resilient and Swiss investments through IFAD more sustainable.


Clean Air Project in India (CAP India)

01.07.2018 - 30.09.2023

India is one of the most severely affected countries by air pollution in the world. This project will respond to a demand for support raised in India’s new National Clean Air Programme, with the aim to improve air quality with co-benefits on public health, environment and climate change. Capacity building and technical assistance through Swiss expertise will support data measurement and analysis, city level clean air action plans and awareness raising campaigns to take precautionary measures and mitigate air pollution.


Global Alliance for Health and Pollution

01.06.2018 - 31.12.2028

Through political, technical and financial support, SDC together with other Swiss partners aims at actively co-shaping the agenda of the still young Global Alliance on Health and Pollution. The alliance brings together different stakeholders to produce evidence for awareness raising and to curb toxic pollution of air, water and soil in low- and middle-income countries in order to reduce its harmful effects on public health.


Clean Energy Policy (CEP)

01.06.2018 - 29.02.2020

India has put forth an ambitious plan for decarbonisation of its economy as part of the post 2020 Nationally Determined Contribution under Paris Climate Agreement. The achievement of these targets needs development of appropriate energy transition in the coming two years (2018-19). This single-phase project will support the Shakti Sustainable Energy Foundation to setup a Platform which will deliberate on the energy choices and solutions.


Opérationnalisation de la filière semencière au Tchad

01.05.2018 - 30.11.2023

Au Tchad, le système de production agricole est rudimentaire et les rendements sont faibles. Le pays est régulièrement confronté à l’insécurité alimentaire. La semence est le principal intrant utilisé par les agriculteurs. C’est pourquoi, la DDC contribue à faciliter l’accès à des semences de qualité et adaptées à leur environnement. Ce programme permet aux exploitations familiales d’améliorer leur production et leur revenu et développe l’auto-emploi des femmes et des jeunes grâce à la multiplication de semences.

Objet 73 – 84 de 120