Santé sexuelle et reproductive, santé de la mère et de l’enfant

Deux Tanzaniennes et un nourrisson dans un hôpital.
Le développement de services de santé permet, par exemple, de limiter les complications lors d’une grossesse et de sauver des vies. © DDC

La santé sexuelle et reproductive constitue un facteur important du développement sanitaire, social et économique des populations. La Suisse encourage la santé sexuelle et reproductive, ainsi que les droits qui lui sont liés, de tous les êtres humains. Elle soutient le droit à l’autodétermination des femmes, des hommes et des jeunes. Son engagement porte notamment sur l’amélioration de la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants.

Priorités de la DDC

Par la mise en place de programmes concrets et l’engagement actif au sein d’organisations internationales, la Suisse contribue à l’amélioration de la santé sexuelle et reproductive et à la promotion des droits et de la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants. La DDC soutient notamment le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA), le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), la Fédération internationale pour la planification familiale (IPPF) ainsi que le programme de recherche de plusieurs agences de l’ONU et de la Banque mondiale sur la santé sexuelle et reproductive. Elle siège également dans les différents organes décisionnels, par exemple au sein du conseil exécutif de l’ONUSIDA ou du FNUAP.

Santé sexuelle et reproductive et droits connexes

La DDC soutient dans ce cadre plusieurs programmes visant les enfants et les jeunes âgés de 10 à 24 ans en Afrique australe. L’encouragement d’écoles sûres de même que les services de santé pour les jeunes et la protection sociale sont au cœur de son action. Grâce aux programmes de sensibilisation de la DDC, près de 500’000 jeunes d’Afrique australe ont réalisé un test du VIH en 2018 et plus de deux millions de personnes ont consulté un service dédié à leur tranche d’âge.

Contexte

Malgré les progrès réalisés dans le domaine de la santé sexuelle et reproductive et des droits qui s’y rapportent, de nombreux aspects doivent encore être améliorés, notamment pour mettre en place une éducation sexuelle complète adaptée à l’âge du public, dans les écoles et en dehors, pour faciliter l’accès à la contraception, au dépistage et au traitement des infections sexuellement transmissibles – notamment du VIH/sida –, pour éviter les interruptions de grossesse pratiquées dans des conditions risquées ou encore pour faire reculer les violences sexuelles et basées sur le genre. La mortalité infantile et maternelle a été massivement réduite dans le monde entier. Pourtant, près de 830 femmes meurent chaque jour pour une raison en lien avec la santé de la mère et de l’enfant. Les défis restent toutefois encore nombreux, notamment dans les pays à faible revenu.

La santé sexuelle et reproductive constitue un facteur important du développement sanitaire, social et économique des populations. À cet égard, la Conférence internationale sur la population et le développement, organisée par les Nations Unies au Caire en 1994, peut être considérée comme une étape importante. Le programme d’action négocié et signé lors de cette conférence a entraîné un changement de paradigme, les politiques classiques à visées démographiques laissant la place à l’autodétermination des personnes – notamment des femmes – en matière de santé sexuelle et reproductive. Le programme d’action a été signé par 179 pays, dont la Suisse. Les grandes lignes du programme conservent toute leur pertinence, même si celui-ci a été mis à jour en 2014.

Le programme d’action du Caire s’organise autour de différents axes tels que l’égalité des sexes, l’éducation et la santé. Il illustre ainsi l’importance d’une approche globale pour promouvoir la santé sexuelle et reproductive. Il a largement contribué à la définition des objectifs de développement durable de l’Agenda 2030.

Projets actuels

Objet 1 – 10 de 10

  • 1

Safeguard Young People (SYP) – Sexual and Reproductive Health and Rights (SRHR)

01.02.2017 - 31.12.2019

The UNFPA Safeguard Young People programme (SYP) will contribute to the reduction of HIV infections and improved sexual and reproductive health and rights status of young women and men aged 10 to 24 in eight Southern African countries: Zambia, Swaziland, Malawi, Zimbabwe, South Africa, Namibia, Botswana, Lesotho. UNFPA will scale up SRHR/HIV prevention models and youth friendly health services (YFHS) in order to equip young people with knowledge, skills and values to protect themselves and capacitate member states to improve the legislative environment to address young people’s health issues.


Promotion des mutuelles de santé au Tchad

01.07.2016 - 30.06.2019

Au Tchad moins de 25% de la population a accès à des services de santé de base insuffisants et de faible qualité. Afin de faciliter l’accès financier des populations aux soins, la DDC soutient le développement d’un réseau de mutuelles de santé au sud du pays. Quelques 150.000 personnes auront accès à des services de santé de qualité et les bases d’une mise à l’échelle nationale des mutuelles seront établies. La DDC contribuera ainsi à la réalisation de la Couverture Sanitaire Universelle (CSU) au Tchad.


Integrating Sexual and Reproductive Health Services in Bosaso.

01.05.2016 - 31.12.2021

The programme through a contribution to Médecins du Monde-France aims at improving access to sexual and reproductive health (SRH) services for the population of Bosaso (Puntland, Somalia). This will be done through progressively integrating the SRH into existing primary health care services offered in health facilities. Regional health authorities as well as local health providers are closely involved in the intervention to not only ensure that services are culturally responsive but also that they become an integral part of the health system.


Contribution to UNAIDS, the Joint United Nations Programme on HIV/AIDS

01.01.2016 - 31.12.2019

HIV/AIDS continues to be a global public health and development challenge. UNAIDS is well positioned to guide and coordinate the global HIV/AIDS response through the provision of strategic information, analyses and political advocacy and leadership. UNAIDS contributes to prevent and reduce new HIV infections, AIDS related deaths and related stigma and discrimination. As such, UNAIDS significantly contributes to the SDG target of ending the AIDS epidemic as a public health threat by 2030.


Regional Psychosocial Support Initiative (REPSSI)

01.01.2016 - 31.12.2019

The Regional Psychosocial Support Initiative (REPSSI) supports policy development and provides technical support for the improvement of psychosocial wellbeing and mental wellness of children and young people to mitigate the negative impact of HIV and AIDS, poverty, and other vulnerabilities. It provides technical assistance to governments and non-governmental organizations to integrate and implement psychosocial support into social services, health and education in East and southern Africa.


International Planned Parenthood Federation (IPPF)

01.01.2016 - 31.12.2019

Despite progress made, major gaps still exist to fully realize sexual and reproductive health and rights for all. IPPF, through its 147 member associations in over 170 countries, is among the leading non-governmental organisations globally active in advocacy and service delivery to advance sexual and reproductive health and rights. As such, IPPF contributes to the implementation of the International Conference on Population and Development and the Agenda 2030.


Performance-based Health Basket Fund

01.11.2015 - 30.06.2020

With its contribution to the health basket fund Switzerland supports the Government of Tanzania, in particular local governments, to accelerate equitable access to health services by women, children and isolated rural populations. Switzerland, as chair of the health development partners group, will lever the Fund resources through policy dialogue to create an innovative financing modality to ensure the utilization of all Tanzanians of quality health services.


ESTHER (Ensemble pour une Solidarité Thérapeutique Hospitalière En Réseau)

01.03.2015 - 31.10.2019

Switzerland contributes to improve the quality of health services and the health of the populations in Low and Middle Income Countries through institutional health partnerships. Switzerland offers its health expertise by twinning Swiss health institutions, mainly hospitals and research institutes, with the same type of institutions and by focusing on the area of sexual and reproductive health including HIV/AIDS. These institutional partnerships are embedded within the framework of the European ESTHER Alliance.


Programme d’appui au système de santé du Sud Kivu (PASS S-Kivu)

01.02.2015 - 31.12.2019

Les interventions suisses dans le domaine de la santé au Sud Kivu se concentrent sur l’appui au système public et sur la lutte contre la violence basée sur le genre. La Phase III du programme d’appui au système de santé du Sud-Kivu met l’emphase sur la qualité et l’accessibilité des soins primaires (y-inclus la santé materno-infantile et la santé reproductive des jeunes), et s’inscrit dans la continuité de l’approche systémique testée pendant les phases précédentes.


Support to St. Francis Hospital in Ifakara

01.10.2010 - 31.12.2021

SDC plans to support health services and management improvement, and address the role of the hospital as a place for practical training and clinical research. The project would focus primarily on improving health care and look for synergies between St. Francis Hospital, the Ifakara Health Institute and the Tanzanian Training Centre for International Health, and the Swiss institutions that support them (SDC, Novartis Foundation, SwissTPH and Solidarmed). During the entry proposal period, SDC and partners will have an opportunity to explore which organisational option would best serve these objectives. Refurbishment of the pediatric ward will also be undertaken and equipment provided.

Objet 1 – 10 de 10

  • 1