Coopération en matière de recherche

Projet terminé

Les fonds de recherche créés en Bulgarie, en Hongrie, en Lituanie, en Pologne et en Roumanie permettent à des instituts de recherche de ces pays de réaliser des projets communs avec des établissements suisses. Le montant global alloué aux partenariats de recherche atteint près de 60 millions de francs.

  

Pays/région Thème Période Budget
Lituanie
Favoriser la croissance économique et améliorer les conditions de travail
Recherche et développement
01.08.2010 - 31.05.2017
CHF 9'052'000

Remarque : les textes de toutes les rubriques, à l’exception des résultats obtenus, décrivent la situation avant le début du projet.

Les nouveaux pays membres de l'UE ne ménagent pas leurs efforts pour renforcer leur potentiel en matière de recherche et de développement. Leur désir d'établir une économie fondée sur le savoir se heurte toutefois à un certain nombre d'obstacles, comme le manque d’infrastructures et d’équipement ou la faiblesse de leurs structures institutionnelles et de leurs connexions internationales.

Les programmes de recherche lancés par la Suisse en Bulgarie, en Hongrie, en Lituanie, en Pologne et en Roumanie visent à promouvoir ces pays comme places scientifiques, à intensifier leurs échanges scientifiques avec la Suisse et à développer les possibilités de carrière des jeunes universitaires.

Soutien de la place scientifique suisse

En tant que pôle de recherche exportant de nombreuses technologies et opérant d’importants transferts de savoir, la Suisse a beaucoup à offrir à cet égard. Dans le cadre de ces programmes, des instituts de recherche suisses élaborent avec leurs partenaires étrangers des projets, dont les résultats contribueront à renforcer la place scientifique des pays impliqués tout en favorisant la coopération bilatérale.

Les programmes de recherche offrent aux scientifiques des pays concernés une occasion unique de travailler sur des projets communs et de partager leurs résultats, d'identifier les moyens d'approfondir la coopération internationale et d’explorer de nouvelles pistes d'investissement et de commercialisation.

Diversité des axes de recherche

L'aide suisse à la recherche dans les pays cités avoisine les 60millions de francs. Le nombre de projets planifiés varie d’un pays à l’autre. Ce soutien bénéficie à quelque 120projets, dont les résultats seront ensuite publiés. Les thèmes abordés s’articulent autour de plusieurs axes de recherche prédéfinis avec les pays concernés et choisis en fonction de leur pertinence pour la promotion de la place scientifique. Voici la liste de ces domaines et le nombre approximatif de projets menés dans chaque pays:

  • Bulgarie: env. 20 projets dans les domaines suivants: gestion écologique des forêts, de l’agriculture et des déchets, inégalités sociales et différences régionales, bâtiments et matériaux innovants, développement de médicaments.

  • Hongrie: 6projets en cours de réalisation dans les domaines suivants: environnement, santé, élimination des déchets spéciaux, mutation énergétique, formation universitaire.

  • Lituanie: env. 25projets dans les domaines suivants: climatologie et technologie, médecine et sciences de la vie, sciences naturelles.

  • Pologne: env. 40 projets dans les domaines suivants: technologies de l’information et de la communication, énergies renouvelables, nanotechnologies, santé, environnement.

  • Roumanie: env. 30 projets dans les domaines suivants: énergies durables, croissance économique, effets de la pollution et des déchets sur l'environnement et le climat, inégalités sociales.