Accroître la sécurité publique

Des pompiers et des sauveteurs sur un champ de gravats en Slovaquie
Des mesures de formation et l'acquisition de divers équipements permettent aux forces d'intervention slovaques d'être mieux préparées pour faire face aux catastrophes naturelles ou à d'autres événements. © DDC

116 millions de francs de la contribution à l’élargissement sont destinés à soutenir des projets qui améliorent la sécurité publique dans les pays partenaires.

Il s’agit par exemple de moderniser le système judiciaire en Lettonie, de renforcer la protection de la frontière orientale de l’espace Schengen en Pologne, de mettre en place des mesures pour gérer les catastrophes naturelles et les situations d’urgence en Hongrie et de lutter contre la corruption et la criminalité organisée dans différents pays. Ces projets qui visent à accroître la sécurité publique dans les pays partenaires servent également l’intérêt de la Suisse, étant donné qu’ils contribuent entres autres à lutter contre la criminalité transfrontalière.

Résultats

Résultats de l’objectif Accroître la sécurité publique. © SECO/DDC

Documents (4)

Objet 1 – 4 de 4

  • 1

Contribution suisse à l’élargissement: rapport annuel 2016

Le rapport montre les résultats et l’état des projets, notamment en ce qui concerne la formation professionnelle duale en Slovaquie, la lutte contre la traite des êtres humains en Bulgarie et en Roumanie, la dépollution d’un port en Lettonie et un fonds de capital-risque en Hongrie. Il expose en outre la clôture des programmes pays en Estonie et en Slovénie et le nouveau programme pour la Croatie.





Objet 1 – 4 de 4

  • 1

Actualités (16)

Objet 1 – 12 de 16

Dix ans de contribution à l'élargissement: bilan positif

Des travailleurs installant des panneaux photovoltaïques à Niepolomice, en Pologne.

19.06.2017 – Communiqué de presse

Le délai de dix ans fixé pour la mise en œuvre de la contribution de la Suisse en faveur des dix pays d’Europe centrale et orientale ayant adhéré à l’UE en 2004 est arrivé à échéance le 14 juin 2017. La Suisse a réalisé au total 210 projets avec le montant de 1 milliard de francs approuvé par le Parlement. Elle a ainsi fourni une contribution solidaire à la réduction des disparités économiques et sociales au sein de l’UE.


La secrétaire d’État en République tchèque pour la conférence de clôture

La secrétaire d’État Ineichen-Fleisch félicite les représentants du conseil municipal de Pardubice.

14.06.2017 – Article

La secrétaire d’État Marie-Gabrielle Ineichen-Fleisch a séjourné en République tchèque du 2 au 4 mai 2017. À cette occasion, elle a inauguré la conférence de clôture du programme de coopération helvético-tchèque, qui prendra fin mi-juin. Elle a ensuite visité quatre projets financés par la contribution suisse à l’élargissement.


La collaboration avec la Croatie se concrétise

Des apprenties fabriquent une perruque

31.05.2017 – Article

Deux ans et demi après la décision du Parlement de soutenir la Croatie à hauteur de 45 millions de francs au titre de la contribution à l’élargissement, la période d’engagement s’achève à la fin de mai 2017. Au cours de cette période, la Suisse et la Croatie sont convenues de soutenir douze projets. L’approvisionnement en eau potable, l’épuration des eaux usées, la formation, la recherche et le déminage seront au cœur de la collaboration.


Une délégation parlementaire visite des projets en Hongrie

La délégation à côté des digues mobiles

04.05.2016 – Article

En avril 2016, une délégation de parlementaires suisses a pu avoir un aperçu de deux projets réalisés dans le cadre du programme de coopération entre la Suisse et la Hongrie. Les autorités hongroises ont montré à leurs invités suisses comment étaient utilisés les appareils de mesure et d’analyse et les digues mobiles cofinancés par la Suisse.


Sécurité accrue dans les tribunaux hongrois

la Secrétaire d’Etat Marie-Gabrielle Ineichen-Fleisch devant un portique détecteur de métaux

18.08.2015 – Article

La Suisse contribue à hauteur de 4,2 millions de francs à renforcer la sécurité des tribunaux dans toutes les régions de Hongrie. Grâce à la mise en place de 104 nouveaux portiques détecteurs de métaux et de 45 scanners à rayons X, les contrôles de sécurité à l’entrée des bâtiments abritant les tribunaux sont désormais effectués avec des outils de pointe. Des améliorations informatiques permettent en outre un accès électronique sécurisé et fiable aux dossiers judiciaires et aux bases de données centrales.


Des routes plus sûres en Pologne grâce à l’expertise technique suisse

Une policière vérifie les papiers d’un automobiliste.

10.04.2015 – Article

Avec un nombre annuel de 87 accidents mortels par million d’habitants, la Pologne se place avec le Luxembourg au deuxième rang des pays les plus dangereux d’Europe en matière de transports. Le Parlement polonais a adopté le 6 février 2015 une loi visant à améliorer la sécurité routière, que le président polonais a signée le 2 avril 2015. Le projet «Road Safety» mené dans le cadre de la contribution à l’élargissement a soutenu ce processus par l’apport d’expertise suisse.


Partenariat dans le domaine de la détection et de la mesure de substances dangereuses : préparation à des situations d'urgence

Vêtus de combinaisons blanches, des techniciens effectuent des mesures pour contrôler le taux de radioactivité.

19.03.2015 – Article

Début février 2015, des représentants du service slovaque de protection de la population ont suivi une formation continue au LABORATOIRE SPIEZ. La coopération entre les laboratoires a pour but l'échange d'expériences et de connaissances concernant la détection et la mesure de substances chimiques et radioactives dangereuses. Cet échange s'inscrit dans un vaste projet qui vise à améliorer les services de secours slovaques et qui bénéficie du cofinancement de la Suisse dans le cadre de la contribution à l'élargissement.


Le Conseil fédéral ouvre la procédure de consultation concernant la prolongation de la durée de validité de la loi fédérale sur la coopération avec les Etats d’Europe de l’Est

17.12.2014 – Communiqué de presse
Le Conseil fédéral a ouvert la procédure de consultation concernant la prolongation de la durée de validité de la loi fédérale sur la coopération avec les Etats d’Europe de l’Est (LF Est). La loi actuelle reste applicable jusqu’à fin mai 2017. Il s’agit de procéder à temps à cette prolongation pour que la coopération avec les pays d’Europe de l’Est et de l’ancienne Union soviétique puisse se poursuivre sans discontinuité. Le délai imparti pour la consultation court jusqu’au 31 mars 2015.


Contribution à l’élargissement pour la Bulgarie et la Roumanie: fin de la période d’engagement dans des projets

Un  homme debout devant une machine manipule une télécommande.

08.12.2014 – Communiqué de presse
Le 7 décembre a marqué la fin de la période d’engagement de la Suisse dans le cadre de sa contribution à l’élargissement en faveur de la Bulgarie et de la Roumanie, pays qui ont adhéré à l’UE en 2007. Au total, 13 fonds thématiques et 28 projets, atteignant un montant global de 257 millions de francs, ont été approuvés. Par son engagement, la Suisse entend contribuer à la diminution des inégalités sociales et économiques dans l’UE élargie.


Visite de travail officielle du ministre roumain des affaires étrangères Titus Corlățean à Berne

07.11.2013 – Communiqué de presse
Le conseiller fédéral Didier Burkhalter, chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), a reçu son homologue roumain Titus Corlățean pour un déjeuner de travail à Berne. Parmi les sujets abordés figuraient la collaboration des deux pays en matière policière ainsi que les expériences relatives à la contribution à l’élargissement.


Promotion des travaux d’intérêt général en tant que forme particulière de l’exécution des peines

13.09.2012 – Article

En Roumanie, la contribution suisse à l’élargissement soutient le projet « Community Service Workshops » (ateliers de service à la communauté) visant à promouvoir les travaux d’intérêt général en tant qu’alternative aux peines de prison. Ce type de peine peu coûteux et favorable à la réinsertion est proposé dans quatre ateliers. Les juges roumains peuvent ainsi renoncer à prononcer des peines de prison de courte durée. Le projet se base sur un modèle zurichois pour l’exécution des peines de courte durée, appliqué avec succès depuis 1998. Les personnes condamnées à ce type de peine peuvent ainsi conserver leur emploi et leur environnement habituel ; sans séjour en prison, la réinsertion n’est plus nécessaire. Ce système devrait également réduire le taux de récidive.


Développement régional et modernisation du secteur judiciaire en République tchèque

Femme âgée

09.03.2012 – Article

Dans le cadre de la contribution suisse à l’élargissement, qui vise à réduire les disparités économiques et sociales au sein de l’Union européenne élargie, dix projets d’institutions pour personnes âgées sont mis en œuvre dans la région orientale – peu développée – de la République tchèque pour un montant total de presque 15 millions de francs. La contribution à l’élargissement soutient en outre deux projets portant sur la modernisation du système judiciaire et la réinsertion sociale de délinquants. Peter Künzle, journaliste de Swissinfo, a visité en octobre 2011 l’institution pour personnes âgées de Vsetín et s’est rendu à Prague, où il a pu constater à quel point la réinsertion des délinquants est cruciale. Vous trouverez les articles consacrés à ces deux thèmes sous les liens correspondants.

Objet 1 – 12 de 16

Vidéos (4)

Objet 1 – 4 de 4

  • 1

Éditeur DEZA/SECO

La contribution de la Suisse en bref

Contribution de la Suisse à l'UE élargie: brève présentation et exemples de projets. © DDC/SECO




Objet 1 – 4 de 4

  • 1

Publications (1)

Objet 1 – 1 de 1

  • 1

Contribution suisse à l’élargissement: rapport annuel 2016

Le rapport montre les résultats et l’état des projets, notamment en ce qui concerne la formation professionnelle duale en Slovaquie, la lutte contre la traite des êtres humains en Bulgarie et en Roumanie, la dépollution d’un port en Lettonie et un fonds de capital-risque en Hongrie. Il expose en outre la clôture des programmes pays en Estonie et en Slovénie et le nouveau programme pour la Croatie.


Objet 1 – 1 de 1

  • 1