République tchèque – pays partenaire de la contribution de la Suisse à l’élargissement

La contribution suisse à la République tchèque s’élève à 110 millions de francs suisse. 38 projets sont mis en œuvre d’ici à 2017 dans le but de réduire les inégalités économiques et sociales. Près de 40 % des moyens doivent être engagés dans les régions périphériques structurellement faibles de l'est de la République tchèque. La réalisation des projets est accompagnée à Prague par un bureau pour la réalisation de la contribution suisse à l'élargissement qui sera en contact étroit avec le service national de coordination au Ministère de la finance.

© 2014 Natural Earth
2014 Natural Earth

Projets en République tchèque

La Suisse soutient 38 projets en République tchèque à travers sa contribution à l’élargissement

Actualité des projets

Nouveautés, points forts et informations sur les projets en République tchèque

Résultats en République tchèque

Grâce à la contribution à l’élargissement, la Suisse développe les transports publics, facilite la réinsertion de jeunes délinquants et encourage l’échange d’expériences entres institutions tchèques et suisses

Accord-cadre avec la République tchèque

La Suisse a conclu un accord-cadre bilatéral avec la République tchèque. Elle choisit les projets à soutenir en accord avec elle et indépendamment de l’UE

Régions prioritaires

Outre les priorités thématiques, il est prévu de procéder à une concentration géographique pour une partie de la contribution à l’élargissement. C’est ainsi que les régions suivantes sont considérées comme prioritaires: Moravie-Silésie et Olomouc, vraisemblablement aussi, par la suite, dans la région de Zlin. Ces régions enregistrent les indicateurs de développement les plus faibles de la République Tchèque, avec un PIB par habitant atteignant à peine 35% de la moyenne de l’UE des 25. Il est prévu d’affecter – directement ou indirectement – au moins 40% de la contribution à l’élargissement au développement de ces régions.