La Suisse et l’Agence internationale de l’énergie atomique

Logo IAEA
© IAEA

Membre fondateur de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et membre actuel de son Conseil des gouverneurs, la Suisse non seulement participe au budget de l’Organisation, mais s’investit également activement dans les processus décisionnels.

En sa qualité de membre de l'AIEA, la Suisse est active dans plusieurs enceintes de l'AIEA telles que la Conférence générale, l’organe exécutif suprême de l'AIEA qui se réunit chaque année en session régulière, à la mi-septembre. Dans le cadre du Conseil des gouverneurs, qui se réunit au moins cinq fois par an, la Suisse occupe un siège en alternance avec d’autres pays du Groupe des États d’Europe occidentale et autres (GEOA), selon un rythme préétabli. De 2014 à 2015, la Suisse a exercé avec l’Italie la présidence du GEOA. Depuis l’automne 2014, la Suisse est représentée au sein du Conseil des gouverneurs de l’AIEA pour une période de trois ans.

La contribution de la Suisse à l’AIEA s’élève à 5 millions de francs suisses par an, ce qui correspond à 1,2 % du budget ordinaire total de l’AIEA. De plus, la Suisse soutient le Fonds de coopération technique de l’AIEA.

En Suisse, les questions touchant à l’AIEA sont essentiellement du ressort de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN), du DFAE et de l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN). La Suisse est un des membres fondateurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), une organisation apparentée à l’ONU et qui a été fondée en 1957.

Informations supplémentaires