Programme d’Appui au Secteur du Développement Rural (Wusua Dabu) - PASDeR


Au Bénin, l’agriculture constitue la principale source d’emploi et de revenu. Des reformes ont été initiées par le gouvernement pour promouvoir les filières agricole et animale. Se basant sur les acquis des phases précédentes, la DDC vise à mettre à l’échelle le programme en élargissant la zone géographique d’intervention sur tout le Nord et d’augmenter le nombre de filières cibles, tout en s’inscrivant dans une approche plus économique et créatrice d’emplois pour les jeunes et les femmes.

Country/region Topic Period Budget
Benin
Agriculture & food security
Agricultural development
Agricultural co-operatives & farmers’ organisations
01.05.2020 - 30.04.2024
CHF  10’000’000
Background

Le secteur occupe environ 70% de la population active vivant majoritairement en milieu rural, contribue pour près de 33% au Produit Intérieur Brut (PIB), fournit environ 75% des recettes d’exportation et 15% des recettes de l’Etat [1]. Il est caractérisé par une croissance stable, avec un fort potentiel sous-exploité. Il est dominé par les petites exploitations familiales, par une faible diversification, par la culture de subsistance, par une forte dégradation des sols et par sa vulnérabilité à la variabilité climatique. Les femmes et les jeunes sont plus concernées par un accès limité aux facteurs de production. Les réformes institutionnelles entamées visent entre autre la diversification des filières agricoles capables de contribuer au PIB et structurées selon des pôles géographiques. Or, les nouvelles institutions mises en place pour la promotion des filières sont peu fonctionnelles et leurs compétences restent faibles. Un transfert de compétences aux nouvelles structures est donc nécessaire aussi bien qu’un soutien du rôle des organisations socioprofessionnelles (OSP) dans le nouveau dispositif. Plus récemment - également en lien avec la fermeture de la frontière entre le Nigéria et le Bénin – une transformation structurelle de l’économie béninoise est envisagée et ouvre l’opportunité pour développer un secteur agricole davantage orienté sur la commercialisation de sa production renforcée.  

 

[1] FAO et Commission CEDEAO, 2018 : http://www.fao.org/3/i9671fr/I9671FR.pdf

Objectives Le PASDeR 3 contribue à améliorer les conditions de vie des populations rurales dans 27 communes du Nord du Bénin, à réduire la pauvreté et l’insécurité alimentaire en améliorant durablement les performances des exploitations familiales paysannes et des filières agro-pastorales sélectionnées.
Target groups

- La population du milieu rural dans 27 communes des quatre départements - Borgou, Alibori, Atacora, Donga ;

- Au moins 50'000 EFP (7'000 femmes, 20'000 jeunes) membres des OSP ;

- 2'000 Transformateurs/trices/ Petites et Moyennes Entreprises (PME) (500 femmes et 500 Jeunes) ;

- OSPs : 4 Unions Départementales des Producteurs (UDP) ; 27 Unions Communales de Producteurs ; 2 Unions Départementales des Organisations Professionnelles des Eleveurs de Ruminants (UDOPER); 27 Unions Comunales des Organisations Professionnelles des Eleveurs de Ruminants (UCOPER) ;

Medium-term outcomes

Outcome 1 – dispositif institutionnel et gouvernance :

Les OSP et les Organisations Inter Professionnelles (OIP) renforcées et coopérant avec les services agricoles gouvernementaux délivrent des prestations et services de qualité aux EFP, ont une bonne gouvernance et communiquent efficacement avec leurs organes faitiers.

Outcome 2 – production primaire :

Les EFP appliquent des pratiques agropastorales durables et intelligentes face au climat, et elles améliorent leurs performances économiques.

Outcome 3 – chaînes de valeur ajoutée et accès au marché :

Les filières sélectionnées permettent aux EFP cibles de vendre leurs produits dans de bonnes conditions et à des prix rémunérateurs.

Results

Expected results:  

- Les OSP et OIP à tous les niveaux appliquent les règles de la bonne gouvernance ;

- Les OSP collaborent et participent pleinement au dialogue avec les structures gouvernementales pour la promotion des Chaines de Valeurs Ajoutées (CVA) ciblées ;

- Les EFP ont accès aux intrants, équipements, infrastructures et finances, et en font bon usage

- La transhumance dans la zone d’intervention du projet est apaisée sur la base d’un dialogue constructif entre acteurs et d’infrastructures adaptées ;

- Les capacités de transformation dans les principales CVA sont accrues, les unités sont bien organisées et connectées au marché ;

- Des modèles d’affaires viables et fonctionnels sont mis en place par CVA et permettent d’augmenter les quantités commercialisées et les revenus.


Results from previous phases:  

- Plus de 37’000 exploitations familiales paysannes (EFP) dont 15 770 femmes impactées ;

- Plus de 28’500 ont bénéficié d'une augmentation du revenu (dont près de 7’500 femmes). Le taux d’accroissement des revenus nets moyens annuel des EFP cibles est de 30% (22% hommes et 49% femmes) et 72% des Exploitations Familiales Paysannes (EFP) ciblées vendent leur production à prix rémunérateurs[1] ;

- 6’000 emplois (4'687 hommes, 1'362 femmes) créés;

- Taux d’accroissement du rendement des principales cultures ciblées est de 16% ;

- 44 infrastructures agropastorales réalisées et plus de 85% (H : 90% et F : 80%) des personnes satisfaites des différents services rendus par les OSP ;

- Indice d’autonomisation[2] des femmes dans l’agriculture augmenté de  0,370 à 0,574. 77% des groupements de femmes ont diversifié leur production avec un taux d’accroissement de la productivité de 22% ;

- Nombre de conflits entre agriculteurs et éleveurs diminué de 245 en 2016 à 55 en juin 2019 ;

- Leçons apprises : Les processus de négociation des achats institutionnels offrent des opportunités  et permettent de reconnaitre l’importance des relations d’affaires avec des opérateurs privés ; le développement des services économiques et les prestations de services aux membres améliore le membership et le rayonnement des OSP.

 

[1] Prix égal au moins au coût marginal de production

[2] Rapport CIR Volet Genre 2019


Directorate/federal office responsible SDC
Credit area Development cooperation
Project partners Contract partner
Private sector
Swiss Non-profit Organisation
  • Foreign private sector South/East
  • Swisscontact


Coordination with other projects and actors programmes de développement économique rural et de gouvernance de la DDC et programmes phares agricoles d’autres bailleurs : GIZ (ProAgri, ProSol), Union Européenne, ENABEL (ARISA-B), FIDA (PADAAM, PADMAR), BAD (PRODEFILAV), Banque Mondiale
Budget Current phase Swiss budget CHF    10’000’000 Swiss disbursement to date CHF    5’000’000
Project phases Phase 3 01.05.2020 - 30.04.2024   (Current phase) Phase 2 01.07.2015 - 30.06.2021   (Completed) Phase 1 01.12.2010 - 31.03.2016   (Completed)