Relations bilatérales Suisse–Chili

Les relations bilatérales entre la Suisse et le Chili sont bonnes et n’ont cessé de s’intensifier et de se développer au fil du temps. Au niveau multilatéral également, les deux pays entretiennent une bonne collaboration guidée par des valeurs communes.

Points clés des relations diplomatiques

Les relations politiques entre la Suisse et le Chili se sont intensifiées ces dernières années. La coopération porte notamment sur l’extension des relations économiques, la collaboration scientifique entre institutions helvétiques et chiliennes ainsi que la coopération dans les domaines du changement climatique et de l’eau. Les deux pays collaborent également dans le domaine de l’énergie, dans le but d’augmenter le pourcentage des énergies renouvelables dans l’approvisionnement énergétique.

La Suisse et le Chili ont conclu des accords sur le libre-échange (AELE-Chili), la protection des investissements, la double imposition, l’entraide judiciaire, les transports aériens et la sécurité sociale.

Banque de données des traités internationaux

Gouvernement chilien (es, en)

Coopération économique

En 2019, la Suisse a importé pour plus de 740 millions de francs de biens en provenance du Chili, principalement des pierres et des métaux précieux (notamment de l’or), tandis que ses exportations vers ce pays, constituées essentiellement de produits pharmaceutiques, de machines et d’instruments de précision, atteignaient près de 370 millions de francs. Fin 2018, les investissements directs de la Suisse au Chili se montaient à 1,7 milliard de francs. En 2018, les entreprises suisses employaient quelque 17’900 personnes dans le pays.

Information par pays, Secrétariat d’État à l’économie (SECO)

Promotion du commerce, Switzerland Global Enterprise

Chambre de commerce Chili-Suisse (es)

Coopération en matière d’éducation, de recherche et d’innovation

Les chercheurs chiliens peuvent déposer leur dossier de candidature auprès du Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) pour obtenir une bourse d’excellence de la Confédération suisse.

Sur mandat du SEFRI, l’Université de Saint-Gall coordonne actuellement la coopération en matière de recherche entre la Suisse et l’Amérique latine.
Un accord sur les stagiaires permet aux jeunes professionnels chiliens d’approfondir leurs aptitudes professionnelles et leurs connaissances linguistiques en Suisse.

Le Swiss Polar Institute, un centre de recherche de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), a effectué en mars 2017 l’Antarctic Circumnavigation Expedition (ACE) et mené différents autres projets de recherche avec le soutien du Chili.

Bourses d’excellence de la Confédération suisse pour chercheurs et artistes étrangers, SEFRI

Leading House ’Amérique Latine HSG (en)

Swiss Polar Institute (en)

Coopération au développement et aide humanitaire

Les programmes globaux menés par la DDC dans la région andine (changement climatique, protection des ressources et eau) interviennent également au Chili. Afin de mettre à profit l’expertise chilienne, la Suisse poursuit au niveau régional une approche de coopération Sud-Sud fondée sur des scénarios de réduction des dommages dans des domaines thématiques tels que la qualité de l’air en milieu urbain (CALAC+), l’exploitation durable des forêts andines (Bosques Andinos) et la gestion de l’eau par le secteur privé (Suizagua).

L’Aide humanitaire de la Suisse soutient également le Chili, notamment en matière de réduction des risques de catastrophes naturelles et d’intervention rapide en cas de crise.

Programmes globaux de la DDC

Les Suissesses et les Suisses au Chili

Selon la statistique des Suisses de l’étranger, près de 5500 ressortissants suisses vivaient au Chili fin 2019. La capitale, Santiago, abrite depuis 1939 une école suisse qui accueille quelque 640 élèves et jouit d’une excellente réputation.

Historique des relations bilatérales

Un descendant d’immigrants suisses, le démocrate-chrétien Eduardo Frei, a été élu président de la République du Chili en 1964; son fils, du même nom, a occupé cette fonction de 1994 à 2000.

En 1851, la Suisse a ouvert un premier consulat honoraire à Valparaíso puis, en 1918, un second dans la capitale Santiago. Ce dernier a été transformé en consulat général en 1923, en légation en 1944, puis en ambassade en 1957.
Au XIXe siècle, le Chili était une terre d’accueil pour les émigrés suisses. Les commerçants se sont installés pour la plupart dans la ville portuaire de Valparaíso, alors que les paysans et les artisans ont préféré les régions situées plus au sud du pays.

Chili, Entrée dans le Dictionnaire historique de la Suisse

Documents diplomatiques de la Suisses, Dodis