Valables le:
Publiés le: 23.10.2020

La description de la situation a été actualisée. Les recommandations restent valables de manière inchangée.


Conseils aux voyageurs - Thaïlande

Ces conseils aux voyageurs correspondent à l'analyse actuelle de la situation faite par le DFAE. Ils sont régulièrement vérifiés et modifiés si nécessaire.

Il est vivement conseillé de consulter également ci-contre les recommandations générales pour tous les voyages ainsi que la rubrique focus; elles font partie intégrante des Conseils aux voyageurs.

NOUVEAU CORONAVIRUS (COVID-19):

Le Conseil fédéral conseille de s’abstenir si possible, de tout voyage non urgent à l’étranger.

Observez le Focus nouveau coronavirus (Covid-19)

SUISSE
L’Office fédéral de la santé publique OFSP
a décrété que toute personne entrant en Suisse en provenance des États et zones présentant un risque élevé d’infection doit se mettre en quarantaine durant dix jours. Veuillez consulter la liste de l’OFSP qui sera régulièrement actualisée.
OFSP : quarantaine obligatoire pour les voyageurs entrant en Suisse

PAYS ÉTRANGERS
Il existe toujours de nombreuses restrictions d'entrée (interdiction d'entrée, quarantaine, certificat de santé, etc.). Il y également des mesures au sein des différents États pour contenir la propagation du nouveau coronavirus, par exemple des restrictions à la liberté de circulation.

Avant d'entreprendre un voyage à l'étranger, renseignez-vous auprès des représentations étrangères en Suisse (ambassades et consulats) sur les règles de transit et d’entrée applicables et sur les autres mesures visant à limiter la propagation du nouveau coronavirus. Sur place, conformez-vous aux consignes des autorités locales.
Représentations étrangères en Suisse

Derniers développements

Nouveau coronavirus (COVID-19)

Veuillez prendre note des recommandations du Conseil fédéral et d’autres informations dans le
focus « nouveau coronavirus (COVID-19) ».

Afin d’endiguer la propagation du nouveau coronavirus (COVID-19), de plus en plus d’états imposent des restrictions d'entrée et de sortie ainsi que des restrictions de voyage à l'intérieur du pays. Les réglementations sont en constante évolution.

Pour connaître les réglementations actuellement en vigueur en Thaïlande, référez-vous aux informations fournies par les autorités thaïlandaises compétentes et contactez l'ambassade de Thaïlande à Berne si vous avez des questions.
Department of disease control
Ambassade de Thaïlande

Des informations sur les liaisons de transport peuvent être obtenues auprès des entreprises concernées et des agences de voyage.

Prenez en considération les informations et recommandations de
l’Office fédéral de la santé publique

Situation générale

De prime abord, la situation dans le pays est stable, à l’exception des provinces du sud, où des tensions politiques latentes et religieuses peuvent éclater soudainement (voir Chapitre Risques régionaux spécifiques).

Depuis juillet 2020, de grandes manifestations contre le gouvernement et pour plus de démocratie ont eu lieu à plusieurs reprises dans tout le pays, surtout à Bangkok et dans d'autres villes.

Les manifestations sont généralement pacifiques. Néanmoins, des affrontements entre manifestants de différents camps et entre manifestants et forces de sécurité, des barrages routiers et des retards dans les déplacements ne peuvent être exclus.

Les forces de sécurité thaïlandaises ont signalé à plusieurs reprises un risque d’attentats et d'actes de sabotage. Le risque existe dans tout le pays. Exemples:

  • Les 8 et 9 février 2020, un assaillant armé a tiré sur des personnes dans la ville de Nakhon Ratchasima, faisant plus de vingt morts. Il a pris plus d'une douzaine de personnes en otage dans un centre commercial.
  • Le 2 août 2019, de petites explosions ont fait des blessés dans différents lieux de Bangkok.
  • Le 22 mai 2017, un attentat à la bombe dans un hôpital à Bangkok a fait plus de 20 blessés.

Faites preuve de prudence. La rubrique terrorisme et enlèvements attire l'attention sur les risques liés au terrorisme.
Terrorisme et enlèvements

Tenez-vous au courant dans les médias et par le biais de votre tour-opérateur et suivez les consignes des autorités thaïlandaises. Évitez les manifestations et les grands rassemblements de foule de tout genre. 

Risques régionaux spécifiques

La description des zones à risques repose sur des données approximatives; les risques ne peuvent se restreindre à des zones délimitées.

Sud du pays - Provinces de Pattani, de Yala, de Narathiwat et de Songkhla: des tensions politiques, ethniques et religieuses latentes peuvent éclater soudainement. Dans ces provinces, à l’exception de Songkhla, l’état d’urgence s’applique depuis 2005. Des insurgés malais-musulmans armés, perpétuent presque quotidiennement des attentats et d’autres actes de violence contre les infrastructures publiques (militaires, police, lignes ferroviaires, écoles, sites religieux etc.). Des attentats contre des entités commerciales (hôtels, marchés, centres commerciaux, etc.) se produisent aussi et font régulièrement des victimes parmi les civils. Aussi des affrontements armés entre les insurgés et les forces de l’ordre ont lieu. Par exemple, deux attentats à la bombe en août 2020 dans la province de Narathiwat ont fait deux morts et plusieurs blessés. A la mi-juillet 2020, deux attentats à la bombe dans la province de Pattani ont fait plusieurs blessés. En novembre 2019 un attentat contre un poste de contrôle de sécurité à Yala a tué 15 personnes. En mai 2019, un attentat à la bombe dans un marché à Pattani a fait deux morts et plus de vingt blessés.
Il est déconseillé de se rendre dans les provinces de Pattani, Yala, Narathiwat et Songkhla. Dans la province de Satun, une prudence accrue est de mise
. Avant le départ et pendant votre voyage, informez-vous dans les médias et auprès des autorités locales pour savoir comment se présente la situation sur place.

Toutes les régions frontalières: Des champs de mines subsistent dans toutes les régions frontalières. Ne quittez pas les routes très fréquentées et informez-vous en cas de doute auprès des autorités locales et/ou de la population.

Région frontalière avec le Myanmar: des bandes armées sévissent parfois dans les zones rurales. Renseignez-vous auprès des autorités locales sur la situation actuelle et faites-vous accompagner d’un guide local expérimenté pour vos excursions hors des villes.

Région frontalière avec le Cambodge: Aux temples de Preah Vihear (dans la province cambodgienne du même nom), de Ta Kwai et de Ta Muen (dans la province thaïlandaise de Surin), se sont produits à plusieurs reprises entre 2008 et 2011 des échanges de tirs et des arrestations. En novembre 2013, la Cour internationale de justice a confirmé que le temple de Preah Vihear appartient au Cambodge. Depuis lors, le conflit frontalier s’est un peu apaisé, mais n’est toujours pas résolu. Des coups de feu ne peuvent toujours pas être exclus. La région située autour du temple de Preah Vihear, côté Thaïlande est une zone militaire interdite, non accessible aux visiteurs. Si vous voyagez dans la zone frontalière, faites preuve de la plus grande prudence et informez-vous sur les conditions de sécurité auprès de votre agence de voyage ou des autorités locales.

Criminalité

Les délits suivants sont relativement fréquents, surtout dans les villes: vols à l'arraché effectués en moto, vols à la tire et les délits commis à la suite de rencontres de hasard dans des bars. Des délits sexuels et autres actes de violence (entraînant parfois la mort) ont également été signalés. Observez les mesures de précaution suivantes:

  • Ne portez pas sur vous des objets de valeur (montre, bijoux, etc.) ou de grosses sommes d'argent.
  • N'utilisez que les taxis disposant d'une licence d'exploitation (taxis de l'hôtel ou "taxi meter"). Il est arrivé à de multiples reprises que des passagers de taxis non officiels aient été victimes de menaces et de chantage.
  • Dans les bars, refusez toute boisson ou nourriture offerte par des inconnus, et ne laissez pas votre verre sans surveillance. Il arrive que des drogues y soient subrepticement introduites dans l'intention de dépouiller la victime.
  • Sur l’île de Koh Phangan et de Koh Tao, faites preuve d’une grande prudence, en particulier pendant la fête de la pleine lune. Des viols et autres actes de violence (entraînant la mort) ont été signalés à plusieurs reprises. Des boissons contenant de la drogue en sont souvent à l’origine.
  • N'entreprenez pas de trekking dans le nord du pays sans vous faire accompagner d'un guide reconnu, connaissant bien la région.
  • Il est recommandé aux femmes en règle générale de se montrer très vigilantes quant à leur sécurité personnelle, d'adopter une tenue décente et d'éviter les rues non éclairées et les lieux déserts la nuit tombée.

Il existe différents types d’escroqueries. Les criminels sont inventifs et recourent parfois à la violence. Il est reporté que parfois des policiers corrompus soient impliqués. La liste ci-après n’est pas exhaustive:

  • Faites preuve de la plus grande vigilance dans l'utilisation de la carte de crédit car les escroqueries sont fréquentes.
  • Des distributeurs automatiques d’argent ont été manipulés à des fins criminelles à plusieurs reprises, principalement dans des lieux touristiques. Utilisez si possible des bancomats placés sous surveillance à l'intérieur de banques.
  • Prenez garde aux rabatteurs qui sollicitent les touristes sur la voie publique et leur proposent des pierres précieuses ou d'autres marchandises ou leur recommandent des magasins avec des offres particulièrement avantageuses ou des rabais importants. Les Thaïlandais sont plutôt réservés et n'abordent que rarement des étrangers.
  • Il arrive que des bureaux de visas ou des agences de voyages proposent de s'occuper des formalités de prolongation du visa thaïlandais pour le compte de leurs clients et recourent ce faisant à des pratiques illicites. Dans une telle éventualité, le détenteur du passeport encourt une lourde peine de prison. Il vous est de ce fait recommandé de présenter vous-même la demande de prolongation de visa aux Immigration Offices officiels.
  • Il a été signalé que des touristes ont été accusés à tort par certains loueurs de jet-ski (scooters des mers), voitures ou motos d’avoir endommagé les véhicules. Pour imposer leurs exigences, certains propriétaires n’hésitent pas à faire usage de la violence ou à refuser de remettre le passeport qu’ils avaient demandé en dépôt. Si vous louez un véhicule, faites preuve de la plus grande prudence et ne déposez jamais votre passeport original mais uniquement une photocopie du passeport. Louez des voitures auprès des entreprises internationales connues.

Transports et infrastructures

En Thaïlande, la conduite s’effectue à gauche. Le comportement imprévisible de nombreux usagers de la route augmente considérablement les risques d'accident, en particulier pour les motocyclistes. Les voitures et les motos qui peuvent être louées sur la plage ou sur la voie publique ne sont pas toujours aux normes quant à l'entretien et à l'assurance. Il est de ce fait conseillé de s'adresser à une agence de location ayant pignon sur rue.

Voir également le chapitre risques naturels.

Les bateaux utilisés pour les excursions touristiques peuvent présenter des défaillances en matière de sécurité.

La qualité des mesures de sécurité et du matériel utilisé est très variable dans le domaine des sports aquatiques. Adressez-vous exclusivement à des sociétés agréées par les autorités thaïlandaises et couvertes par une assurance.

Dispositions légales particulières

De façon générale, les violations de la loi sont plus strictement punies en Thaïlande qu’en Suisse. Il faut s’attendre à de longues procédures judiciaires. Par exemple, fumer sur certaines plages publiques ou posséder des e-cigarettes peut être passible d'une peine de prison et/ou de lourdes amendes. Renseignez-vous par des guides de voyages, auprès de votre voyagiste, vos connaissances, de vos partenaires d’affaires ou du personnel de l’hôtel, sur les lois en vigueur et les réglementations locales.

Les jeux de hasard avec mise d'argent sont interdits.

La monarchie thaïlandaise jouit d'un respect absolu. Des déclarations ou des actes irréfléchis sont jugés sous le délit de lèse-majesté et passibles de peines de détention pouvant aller jusqu'à 15 ans. Par exemple le froissement d’un billet de banque à l'effigie du roi peut être sévèrement punis. Il en va de même pour les déclarations critiques (également sur internet ou dans les médias sociaux) concernant la maison royale.

La loi sur la diffamation permet aux personnes individuelles, aux institutions étatiques et non étatiques et aux entreprises d'intenter des poursuites pour des critiques perçues comme injustes. Les contrevenants s’exposent à de longues peines de prison.

Les drones radiocommandés ne peuvent être utilisés qu'avec une autorisation des autorités thaïlandaises. Les violations peuvent être sanctionnées par de lourdes amendes ou des peines d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à cinq ans.

De nombreux produits sont soumis à des restrictions d’importation et d'exportation ou à des interdictions. Cela vaut également pour les médicaments. Des violations sont passibles de plusieurs années de prison et/ou de lourdes amendes. Conformez-vous aux consignes des autorités douanières thaïlandaises et renseignez-vous auprès de l'ambassade de Thaïlande à Berne.
Réglementations douanières générales: Thai Customs
Réglementations douanières des médicaments: Narcotics Control Divison

Les infractions à la loi sur les stupéfiants, y compris la détention de minimes quantités de drogue quelle qu'elle soit, sont passibles de lourdes peines de prison (pouvant aller jusqu'à la perpétuité); la peine de mort peut être prononcée dans les cas les plus graves.

Les procédures judiciaires et enquêtes policières en Thaïlande ne se déroulent pas de la même façon qu’en Suisse: Il faut s’attendre à de longs délais d’attente jusqu'à la date d'audience et tenir compte des us et coutumes locaux. Le recours à un avocat local choisi avec soin est indispensable. Les personnes impliquées dans une procédure pénale ne peuvent dans certaines circonstances quitter le pays pendant l'enquête/l'instruction. Il arrive aussi, en cas de litige financier, que la police empêche des étrangers de quitter le pays jusqu'à ce que l'affaire soit réglée.

Les conditions de détention sont dures.

Particularités culturelles

La population thaïlandaise est majoritairement bouddhiste. Dans les provinces méridionales jouxtant la Malaisie, la population d'origine malaise est majoritairement musulmane. Il est recommandé d'adapter son comportement et sa tenue vestimentaire aux us et coutumes locaux. Renseignez-vous dans les guides de voyages, auprès de votre agence ou directement sur place, sur les codes de conduite et les conventions à respecter.

Risques naturels

La Thaïlande se situe dans une région sujette à des tremblements de terre et à des séismes sous-marins. Les tsunamis, résultants des tremblements de terre de la région du sud-est asiatique, peuvent aussi atteindre la Thaïlande.
National weather service - Caribbean Tsunami Warning Program (CTWP)
National Oceanic and Atmosphere Administration (NOAA) – U.S. Tsunami Warning System

De mai à novembre, il faut s'attendre à de fortes pluies dans tout le pays, dans le Sud également durant le restant de l’année. Ces intempéries peuvent provoquer des inondations et des glissements de terrain, et endommager les infrastructures. Le trafic touristique peut également s’en trouver perturbé. Restez en relation avec votre agent de voyage, consultez les prévisions météorologiques et suivez les avertissements et les instructions des autorités locales.
Thai Meteorological Department

Si une catastrophe naturelle devait se produire durant votre séjour, prenez immédiatement contact avec vos proches et suivez les instructions des autorités. En cas d’interruption des communications avec l’étranger, vous pouvez vous mettre en liaison avec l’Ambassade de Suisse à Bangkok.

Soins médicaux

Les soins médicaux sont assurés. Les hôpitaux exigent une garantie financière avant de traiter les patients étrangers (preuve d’une assurance maladie, carte de crédit ou paiement d’avance). Dans les régions reculées, il peut arriver que les personnes Rhésus négatif aient des difficultés à obtenir une transfusion sanguine.

Si vous prenez régulièrement des médicaments, emportez-en une quantité suffisante avec vous. N'oubliez toutefois pas que l'importation de médicaments contenant des stupéfiants (p. ex. méthadone) ou de substances utilisées pour traiter des troubles psychiques est soumise à des prescriptions spéciales dans de nombreux pays. Le cas échéant, renseignez-vous à ce sujet, avant le départ, auprès de la représentation étrangère compétente (ambassade ou consulat) et consultez la rubrique Liens voyages, où vous trouverez, entre autres, de plus amples informations sur ce thème ainsi que sur la médecine du voyage en général.
Les informations concernant la propagation de maladies et les éventuelles mesures de protection à prendre sont fournies par les médecins et les centres de vaccination.

Remarques particulières

Les voyageurs qui ne logent pas à l’hôtel doivent s’annoncer au bureau d'immigration local dans les 24 heures. Assurez-vous que votre hôte s’occupe des formalités requises.

Portez toujours votre passeport sur vous afin de pouvoir prouver votre identité lors de contrôles de personnes.

Adresses utiles

Numéro d’urgence de la police: 191
Numéro de la police des touristes: 1155

Représentations suisses à l’étranger: En cas de situation d’urgence à l’étranger, vous pouvez vous adresser à la représentation suisse la plus proche ou à la Helpline DFAE.
Ambassade de Suisse à Bangkok
Helpline DFAE

Représentations étrangères en Suisse: Pour obtenir des informations sur les prescriptions d'entrée (documents d'identité admis, visa, etc.), veuillez-vous adresser aux ambassades et consulats étrangers compétents. Ceux-ci peuvent également vous renseigner sur les dispositions douanières pour l'importation et l'exportation d'animaux et de marchandises: appareils électroniques, souvenirs, médicaments, etc.
Représentations étrangères en Suisse

Exclusion de la responsabilité
Les Conseils aux voyageurs du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) reposent sur des informations obtenues de sources sûres, réputées fiables. Leur but est d’aider les voyageurs à prendre à bon escient leur décision de déplacement et de leur fournir des indications utiles pour leur permettre de préparer avec soin leur voyage. Le DFAE ne peut toutefois ni décider pour eux ni assumer pour eux la responsabilité de la préparation et de la réalisation du voyage.
Les situations dangereuses sont souvent impossibles à prévoir et difficiles à cerner, et elles peuvent évoluer rapidement. Le DFAE ne donne aucune garantie quant à l’exhaustivité des conseils aux voyageurs ou à l’exactitude du contenu des sites Internet externes mis en lien. Il décline toute responsabilité en cas de dommages éventuels. Toute demande ayant trait à une annulation de voyage doit être adressée directement à l’agence de voyage ou à la compagnie d’assurance voyage.