Relations bilatérales

La Suisse et la Thaïlande ont établi des relations diplomatiques en 1932. Les relations entre les deux pays reposent sur la présence d’entreprises suisses bien implantées en Thaïlande, les importantes colonies de ressortissants thaïlandais en Suisse et de ressortissants helvétiques en Thaïlande (qui constitue actuellement la plus grande communauté suisse en Asie) ainsi que sur le tourisme.

Points clés des relations diplomatiques

La Suisse et la Thaïlande ont établi des relations diplomatiques en 1932. La Suisse jouit d’un important capital sympathie en Thaïlande, notamment grâce à ses liens avec la famille royale. En effet, le roi défunt Sa Majesté Adulyadej Bhumibol (1927-2016), a vécu à Lausanne durant sa jeunesse, de 1933 à 1951.

Les relations sont avant tout axées sur les échanges commerciaux et le tourisme. Les deux pays entretiennent en outre un dialogue politique régulier depuis septembre 2011.

Depuis 2012, toutes les prestations consulaires sont fournies par le centre consulaire régional de Bangkok, qui est également compétent pour le Cambodge, le Laos, la Malaisie et le Myanmar.

Par ailleurs, la Suisse collabore avec la Thaïlande dans le contexte de l’ANASE (Association des nations de l’Asie du Sud-Est), dont la Suisse est devenue partenaire de dialogue sectoriel en juillet 2016. La Thaïlande est un des cinq pays fondateurs de l’ANASE en 1967.

Banque de données des traités internationaux

Gouvernement thaïlandais (en)

Relations économique et financières

Les biens de consommation et les produits de luxe helvétiques sont très appréciés en Thaïlande, tout comme les machines et les instruments de précision destinés à l’industrie manufacturière. En 2017, la Thaïlande est pour la Suisse le deuxième partenaire commercial le plus important en Asie du Sud Est. La Suisse est pour la Thaïlande le 12ème partenaire commercial plus important et le 9ème investisseur plus important.

En 2016, les touristes thaïlandais étaient 118'000 (+13.3% comparé à 2015) à se rendre en Suisse. A l’inverse, la même année, 208’967 touristes suisses se sont rendus en Thaïlande.

Soutien commercial, Switzerland Global Enterprise SGE

Informations par pays, Secrétariat d’Etat à l’économie SECO

Coopération au développement et aide humanitaire

La DDC, à travers son programme d’aide humanitaire a apporté un soutien ponctuel en Thaïlande en cas de catastrophes naturelles comme lors du tsunami en décembre 2004 ou lors d’inondations en 2011.

Depuis 2013, deux experts régionaux en réduction des risques et gestion de catastrophe sont basés à Bangkok pour appuyer des projets de la DDC en Asie du sud-est et Pacifique ainsi que pour intervenir rapidement en cas de catastrophe naturelle dans ces régions. Ces experts soutiennent également l’ASEAN pour renforcer sa capacité de gestion des risques de catastrophe et leur réponse rapide.

DDC, PROMISE (en)

Les Suissesses et Suisses en Thaïlande

Début 2018, 9568 Suisses vivaient en Thaïlande.

Historique des relations bilatérales

Les premiers contacts documentés entre la Suisse et la Thaïlande remontent au 17e siècle. Après avoir parcouru le royaume du Siam, des missionnaires suisses ont publié des récits de leur voyage. Au 19e siècle, des entreprises de l’industrie textile suisse ont recherché de nouveaux débouchés dans le Sud-Est asiatique.

Le royaume du Siam a adhéré, en 1895 déjà, à l’Union postale universelle à Berne ainsi qu’à la première Convention de Genève. En 1897, après une première visite en Suisse du roi thaïlandais, des représentants des deux pays ont négocié un traité d’amitié et de commerce, qui n’a pu être signé qu’en 1931. La Suisse a ouvert à Bangkok un consulat honoraire en 1932, et une ambassade en 1949.

Le 80e anniversaire de l’établissement de relations diplomatiques bilatérales entre la Suisse et la Thaïlande a été célébré en 2012.

Thaïlande, dictionnaire historique de la Suisse

Documents Diplomatiques Suisses, Dodis