Domaine 3 : Protection et migration

Camp de réfugiés de Choucha en Tunisie près de la frontière libyenne - juin 2012 © DDC

La Suisse apporte son soutien à la Tunisie pour que le pays relève les défis relatifs à la migration. Dans ce sens, elle promeut la mise en place d’une législation qui s’appuie sur des capacités institutionnelles fortes au service d’une gestion de la migration conforme aux droits. Par ailleurs, la Suisse entend également soutenir les initiatives de la société civile, notamment au travers des Tunisiens de l’étranger, visant le transfert de compétences, le développement socioéconomique et les investissements privés. Enfin, la Suisse veut apporter son concours aux organisations internationales ainsi qu’aux acteurs de la société civile dans la gestion des afflux de masse de migrants vulnérables et de réfugiés. 

La Suisse a contribué à renforcer le cadre de protection nationale des réfugiés en formant et en sensibilisant les acteurs principaux impliqués dans ce domaine. Cette démarche participe d’une part à réduire certaines pratiques néfastes telles que la détention systématique, la restriction à la liberté de mouvement et le refoulement et d’autre part à améliorer la gestion des frontières grâce à une meilleure coordination entre la police des frontières, la garde nationale et les douanes. En soutenant des initiatives de développement de la communauté tunisienne résidente en Suisse, 19 projets d’entreprenariat ont vu le jour en Tunisie dans le cadre de ce programme, renforçant ainsi les liens socioéconomiques entres Tunisiens de l’étranger et ceux restés aux pays. Au travers de son engagement dans la protection des réfugiés et des migrants vulnérables installés et/ou de passage en Tunisie, la Suisse a contribué à l’hébergement de 1000 migrants en 2018 au centre d’hébergement de Médenine. Elle a également permis une meilleure couverture médicale de la population migrante de Tunis et de Sfax et facilité l’accès à la justice (100 procédures judiciaires concernant les étrangers). Elle a enfin participé à l’assouplissement des lois sur l’exonération de pénalités de séjour pour les étudiants étrangers.

Sous l'effet de la mondialisation, le phénomène migratoire a gagné en intensité et en complexité. La DDC entend exploiter ses aspects positifs et enrayer ses effets négatifs. En effet, s’il est régulé et intégré de manière ciblée dans des stratégies de développement, il peut être un moteur pour le développement.

Engagement de la DDC dans le monde