Département fédéral des affaires étrangères DFAE

La Suisse soutient la population en détresse au Yémen.

La guerre civile au Yémen a débouché sur l’une des plus grandes crises humanitaires de notre époque. Lors d’une conférence des donateurs organisée par l’ONU et l’Arabie saoudite, la Suisse a annoncé son intention de débloquer 12 millions de francs pour des mesures de soutien à la population yéménite. Au total, la communauté internationale s’engage à verser 1.35 milliard de dollars pour soulager la détresse de la population au Yémen.

Deux soldats armés contrôlent une rue. Les deux soldats portent des armes à feu et des masques faciaux, l'un d'entre eux porte des vêtements d'hygiène.

Le conflit armé au Yémen rend l'aide humanitaire difficile. Une pandémie supplémentaire comme COVID-19 met en danger la vie de la population qui souffre. © Keystone

Le Yémen est le théâtre d'une guerre civile depuis plusieurs années. Le conflit armé persistant a donné lieu à l’une des plus grandes crises humanitaires de notre époque. En raison des violences, des millions de personnes n’ont pas accès à l’eau, aux vivres ou aux soins médicaux. La survie de 80% de la population dépend de l’aide humanitaire et plus de la moitié des Yéménites n’a pas accès ou dispose d’un accès insuffisant à une eau salubre. Les carences de l’approvisionnement en eau et des services d’assainissement ainsi que la fragilité de l’infrastructure médicale augmentent en outre le risque d’épidémies.

La communauté internationale s’engage à verser 1.35 milliard de dollars

Avant que n’éclate la crise liée au COVID, la situation humanitaire au Yémen était déjà fragile. Des millions de personnes au Yémen sont désormais menacées de manière accrue par la pandémie. Afin d'éviter que la situation n'empire encore pour la population yéménite, la communauté internationale s’engage à lui venir en aide à hauteur de 1.35 milliard de dollars.

Ce montant a été annoncé lors d’une vidéoconférence de donateurs qui s’est tenue sous l’égide des Nations Unies et de l’Arabie saoudite. Des représentantes et représentants de plusieurs pays, d’organisations internationales et d’ONG ont pris part à cette vidéoconférence.

La Suisse mise sur l’aide humanitaire et la coopération internationale

La Suisse entend participer à l’aide promise par la communauté internationale à hauteur de 12 millions de francs. Ce montant sera prélevé sur le budget ordinaire de l’Aide humanitaire. Ces fonds soutiendront des activités en cours de la Direction du développement et de la coopération (DDC) ainsi que des missions d’organisations partenaires telles que le CICR et le Programme alimentaire mondial de l’ONU. Au Yémen, la Suisse axe principalement son action sur l’eau, les installations sanitaires et l’hygiène ainsi que la protection de la population civile.

S’appuyant sur sa tradition humanitaire et sa politique de neutralité, la Suisse invite toutes les parties à respecter pleinement le droit international humanitaire et rappelle qu’il n’y a pas de solution militaire au conflit. Elle soutient l’ONU dans sa quête d’une solution politique durable pour le Yémen afin d'alléger le fardeau d'une population qui souffre depuis des années.

Haut de page