Relations bilatérales Suisse–Togo

Les relations entre le Togo et la Suisse sont bonnes et amicales, mais peu développées. 

Points clés des relations diplomatiques

Le Togo dispose à Genève d’une représentation permanente, également accréditée comme ambassade en Suisse. La Suisse est représentée au Togo par une consule générale honoraire.

La Suisse et le Togo ont conclu une série d’accords bilatéraux sur le commerce, la protection des investissements et la coopération technique (1964), les transports aériens (1980) et l’annulation de la dette extérieure (2009 et 2011). 

Banque de données des traités internationaux

Coopération économique

Le commerce bilatéral entre le Togo et la Suisse est relativement bas. En 2016, La Suisse a exportée pour 16.3 mio. CHF de biens à destination du Togo, en particulier des véhicules (pièces détachées) et des machines. Durant cette même période, les importations en provenance du Togo se sont montées à 1 mio. CHF, presque exclusivement dans le domaine des produits agricoles.

Soutien commercial, Switzerland Global Enterprise

Coopération au développement et aide humanitaire

La coopération bilatérale en matière de développement et d’aide humanitaire se borne à des mesures isolées, comme la fourniture de lait en poudre. La Suisse soutient également des programmes régionaux.

Les Suissesses et les Suisses au Togo

Fin 2016 vivaient 112 Suissesses et Suisses au Togo. Presque la moitié d’entre eux ont la double nationalité.

Historique des relations bilatérales

Le Togo est indépendant depuis le 27 avril 1960 et a été reconnu d’emblée comme tel par la Suisse. La même année, les deux États ont établi des relations diplomatiques. Côté helvétique, ces relations sont gérées depuis le 26 septembre 1960 par l’ambassade suisse à Accra (Ghana). En 1972, la République togolaise a ouvert un consulat en Suisse, qu’elle a transformé ultérieurement en mission permanente auprès des Nations Unies, également accréditée en tant qu’ambassade en Suisse.

Togo, dictionnaire historique de la Suisse