Administration fédérale admin.ch
Département fédéral des affaires étrangères

Navigation

Navigation principale

Navigation secondaire

Informations complémentaires

Recherche rapide

Check-list voyage
Application itineris

https://itunes.apple.com/ch/app/itinerisapp/id664633117?mt=8 App itineris pour iPhone 
https://play.google.com/store/apps/details?id=ch.erni.itinerisapp&feature=search_result#?t=W251bGwsMSwyLDEsImNoLmVybmkuaXRpbmVyaXNhcHAiXQ App itineris pour Android

Voyagez avec l’application itineris!

Enregistrement des voyages


Veuillez saisir les informations relatives à vos voyages afin que nous puissions vous contacter en cas de crise.

http://www.dfae.admin.ch/itineris Enregistrement en ligne

Vous êtes ici :

Conseils aux voyageurs Algérie

Valables le:  
Publiés le: 07.04.2014

Ces conseils aux voyageurs correspondent à l'analyse actuelle de la situation faite par le DFAE. Ils sont régulièrement vérifiés et modifiés si nécessaire.

Il est vivement conseillé de consulter également les rubriques ci-contre ; elles font partie intégrante des conseils aux voyageurs.



Derniers développements
Situation générale
Risques régionaux spécifiques
Criminalité
Dispositions légales particulières
Particularités culturelles

Risques naturels
Soins médicaux
Adresses utiles

Derniers développements

Avant et pendant les élections présidentielles du 17 avril 2014, ainsi qu’au lendemain immédiat du scrutin, il faut s’attendre dans toutes les régions du pays, à un regain de violences à motif politique et d’attentats.

Dans la ville de Ghardaïa et ses environs, des émeutes violentes ont éclatés au début de l’année 2014. Il est déconseillé de se rendre à Ghardaïa et toute la vallée du M’Zab. Il ne peut être exclu que les troubles débordent sur d’autres villes telles que Ouargla ou Laghouat.

Lisez également les informations et recommandations ci-après.



Situation générale

Les voyages en Algérie présentent des risques.

La situation économique et sociale est tendue. Le risque de troubles ne peut pas être écarté. Il y a un risque d’attentats terroristes sur l’ensemble du territoire. Les cibles sont souvent des institutions publiques, ainsi que des entreprises étrangères et leurs employés. L’organisation al-Qaida au Maghreb islamique notamment menace de perpétrer des attentats contre des infrastructures occidentales. Al-Qaida au Maghreb islamique est le nouveau nom du groupe islamiste radical GSPC (Groupe salafiste pour la prédication et le combat), actif en Algérie depuis de nombreuses années. Des bandes armées et des terroristes islamistes, qui vivent de contrebande et d’enlèvements contre rançon, sévissent dans une grande partie du Sahara. Ils sont bien organisés, opèrent sans tenir compte des frontières et ont des contacts avec des groupes criminels locaux. Le risque d'enlèvement existe dans tout le pays. Dans les régions désertiques su sud, ce risque est considéré comme élevé.  Voir chapitre « Risques régionaux spécifiques ». Prenez également en considération la rubrique terrorisme et enlèvements.

Des terroristes et des bandits continuent de perpétrer des agressions mortelles sur les routes de province dans le nord du pays. En outre, des combats sporadiques ont lieu entre des terroristes et l’armée.

Il convient notamment d’observer les précautions suivantes:

  • Laissez à une personne digne de confiance le soin d’organiser votre voyage.
  • Demandez à quelqu’un de venir vous chercher à l’aéroport et de vous accompagner à l’hôtel.
  • Choisissez des hôtels et restaurants qui sont dotés d'un bon dispositif de sécurité.
  • Limitez le lieu de séjour aux grandes agglomérations et effectuez tout voyage à l'intérieur du pays si possible par avion. Si pour des raisons professionnelles un voyage par la route s'avère indispensable, assurez-vous que votre partenaire en affaires s’est bien informé auprès de la police des mesures de sécurité les plus efficaces. Renoncez toutefois à effectuer des déplacements interurbains la nuit en raison des risques accrus d'accidents et d'agressions.
  • Si vous effectuez un long séjour ou si vous vous rendez plusieurs fois dans le pays, pensez de temps à autre à changer votre emploi du temps.
  • Tenez-vous à l'écart des rassemblements de foule et des manifestations de tout genre, et évitez les grands marchés.


Risques régionaux spécifiques

La description des zones à risques repose sur des données approximatives; les risques ne peuvent se restreindre à des zones délimitées.

Kabylie (au nord-est du pays) : En raison du risque accru d’enlèvements et d’agressions, il est déconseillé d’entreprendre en Kabylie des voyages touristiques ou autres qui ne présentent pas un caractère d’urgence.
Au cas où il serait impossible, pour des raisons impératives, de reporter votre voyage, vous voudrez bien observer les mesures de précaution indiquées au chapitre «Situation générale».

Zones frontalières avec le Maroc: Dans ces régions subsistent encore des champs de mines datant de la guerre d'indépendance. Il est interdit de traverser la frontière avec le Maroc par la voie terrestre.

Zones frontalières ave la Tunisie: Dans cette région des bandes de terroristes sont actives. Elles sont bien organisées, prédisposées à la violence et elles opèrent sans tenir compte des frontières. En outre, des champs de mines datant de la guerre d'indépendance subsistent encore. Il est déconseillé de se rendre dans les zones frontalières avec la Tunisie.

Sud de l’Algérie: Le risque d’enlèvement est très élevé au sud de la ligne qui s’étend de Béchar à El-Oued, en passant par Ghardaia et Touggourt. 
Au printemps 2003 plusieurs groupes de touristes ont été enlevés dans le sud du pays. Une touriste italienne a été enlevée dans une région située au sud de la ville de Djanet début février 2011. En octobre 2011, des employés européens d'une organisation humanitaire ont été enlevés d'un camp de refugiés près de Tindouf.  Le 16 janvier 2013, de nombreux employés du site d'exfiltration de gaz naturel Tiguentourine près d'In Anémas ont été pris en otages par un groupe de terroristes. Lors de l’action de libération menée par les militaires algériens, plusieurs douzaines de personnes ont été tuées. La situation prévalent au Nord-Mali depuis mi-janvier 2013 pourrait en outre avoir un impacte sur la situation sécuritaire dans le Grand-Sud algérien et accroître de façon substantielle le risque d'être victimes d'une action terroriste.
Il est déconseillé d'entreprendre des voyages au sud de la ligne qui s'étend de Béchar à El-Oued, en passant par Ghardaia et Touggourt.



Criminalité

 

La petite criminalité a fortement progressé, en particulier dans les grandes villes comme Alger, Constantine et Oran. Le brigandage et les vols constituent un sérieux problème.



Dispositions légales particulières

Les actes à caractère homosexuel sont punissables. Il est interdit de photographier des personnes en uniforme, des installations militaires et des bâtiments ou ouvrages publics (aéroports, mâts d'antennes de transmissions, ponts, etc.). L'importation de jumelles est strictement prohibée. Ces dernières sont systématiquement repérées à l'arrivée par le scanner et immédiatement confisquées. Les infractions à la loi sur les stupéfiants, c'est-à-dire l'importation, la vente et la consommation de drogue, même en quantités infimes et quelle que soit sa nature, sont sévèrement réprimées. La peine de mort peut être prononcée. Les conditions de détention sont précaires.



Particularités culturelles
L'Algérie est un pays musulman présentant différents courants religieux, qui vont des mouvances libérales aux ultra-orthodoxes. Il est recommandé d'adapter son comportement et sa tenue vestimentaire aux us et coutumes locaux.
En cas de mariage entre un étranger/une étrangère et un Algérien/une Algérienne, les lois et les règles de conduite islamiques doivent être observées. Le mari a par exemple le droit, dans un cas extrême, d'empêcher sa femme et ses enfants de quitter l'Algérie ' quelle que soit leur nationalité. La brochure "Mariages entre partenaires suisses et musulmans ' connaître et prévoir les conflits" fournit de précieuses informations sur la question. Elle peut être obtenue auprès de l'Institut suisse de droit comparé, Dorigny, 1015 Lausanne.
  • Institut suisse de droit comparé


  • Risques naturels
    Des tremblements de terre peuvent occasionnellement se produire au nord du pays.
    Si une secousse sismique devait se produire durant leur séjour, il est recommandé aux voyageurs de prendre immédiatement contact avec leurs proches, et de suivre les instructions des autorités. Si les communications avec l'étranger sont interrompues, mettez-vous en liaison avec l'Ambassade de Suisse à Alger.

    Soins médicaux

    Hors des grandes villes, les infrastructures médicales sont souvent insuffisantes voire précaires.
    Si vous prenez régulièrement des médicaments, emportez-en une quantité suffisante avec vous. N’oubliez toutefois pas que l’importation de médicaments contenant des stupéfiants (p. ex. méthadone) ou de substances utilisées pour traiter des troubles psychiques est soumise à des prescriptions spéciales dans de nombreux pays. Le cas échéant, renseignez-vous à ce sujet, avant le départ, auprès de la représentation étrangère compétente (ambassade ou consulat) et consultez la rubrique Liens voyages, où vous trouverez, entre autres, de plus amples informations sur ce thème ainsi que sur la médecine du voyage en général.
    Les informations concernant la propagation de maladies et les éventuelles mesures de protection à prendre sont fournies par les médecins et les centres de vaccination.



    Adresses utiles

    Représentations suisses à l’étranger: En cas de situation d’urgence à l’étranger, vous pouvez vous adresser à la représentation suisse la plus proche ou à la Helpline DFAE.
    Représentations suisses à l’étranger 
    Helpline DFAE

    Représentations étrangères en Suisse: Pour obtenir des informations sur les prescriptions d'entrée (documents d'identité admis, visa, etc.), veuillez vous adresser aux ambassades et consulats étrangers compétents. Ceux-ci peuvent également vous renseigner sur les dispositions douanières pour l'importation et l'exportation d'animaux et de marchandises: appareils électroniques, souvenirs, médicaments, etc.
    Représentations étrangères en Suisse



    Exclusion de la responsabilité
    Veuillez également consulter les informations complémentaires, de portée générale; elles font partie intégrante des Conseils aux voyageurs.
    Les Conseils aux voyageurs du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) reposent sur des informations obtenues de sources sûres, réputées fiables. Leur but est d’aider les voyageurs à prendre à bon escient leur décision de déplacement et de leur fournir des indications utiles pour leur permettre de préparer avec soin leur voyage. Le DFAE ne peut toutefois ni décider pour eux ni assumer pour eux la responsabilité de la préparation et de la réalisation du voyage.
    Les situations dangereuses sont souvent impossibles à prévoir et difficiles à cerner, et elles peuvent évoluer rapidement. Le DFAE ne donne aucune garantie quant à l’exhaustivité des conseils aux voyageurs et décline toute responsabilité en cas de dommages éventuels. Toute demande ayant trait à une annulation de voyage doit être adressée directement à l’agence de voyage ou à la compagnie d’assurance voyage.