Département fédéral des affaires étrangères

Navigation

Navigation principale

Navigation secondaire

Informations complémentaires

Recherche rapide

Check-list voyage
Application itineris

https://itunes.apple.com/ch/app/itinerisapp/id664633117?mt=8 App itineris pour iPhone 
https://play.google.com/store/apps/details?id=ch.erni.itinerisapp&feature=search_result#?t=W251bGwsMSwyLDEsImNoLmVybmkuaXRpbmVyaXNhcHAiXQ App itineris pour Android

Voyagez avec l’application itineris!

Enregistrement des voyages


Veuillez saisir les informations relatives à vos voyages afin que nous puissions vous contacter en cas de crise.

http://www.dfae.admin.ch/itineris Enregistrement en ligne

Vous êtes ici :

Conseils aux voyageurs Maroc

Valables le:  
Publiés le: 28.03.2014

Ces conseils aux voyageurs correspondent à l'analyse actuelle de la situation faite par le DFAE. Ils sont régulièrement vérifiés et modifiés si nécessaire.

Il est vivement conseillé de consulter également les rubriques ci-contre ; elles font partie intégrante des conseils aux voyageurs.



Situation générale
Risques régionaux spécifiques
Criminalité
Transports et infrastructures
Dispositions légales particulières
Particularités culturelles

Risques naturels
Soins médicaux
Adresses utiles

Situation générale

Le Maroc peut en principe être considéré comme un pays stable. Toutefois, des protestations de la population sont possibles. En 2011 et 2012, des manifestations se sont déroulées dans plusieurs grandes villes du pays; ceci en grande partie de manière pacifique. Dans quelques villes, des affrontements violents ainsi que des pillages ont été signalés.
D’autres manifestations sont probables; des affrontements avec les forces de sécurité et des violences ne peuvent pas être exclus.

Suivez l’évolution de la situation dans les médias avant le départ et pendant le voyage. Évitez les manifestations de tout genre ainsi que la visite de quartiers défavorisés des grandes villes. Respectez les consignes des autorités locales et des agences de voyages.

Le 28 avril 2011, un attentat perpétré sur la place Djemaa el-Fna à Marrakech a causé plusieurs morts et des blessés. La plupart des victimes étaient des touristes. Le risque d'autres attentats ne peut pas être exclu. Prenez également en considération la rubrique terrorisme et enlèvements.

Des bandes armées et des terroristes islamistes, qui vivent de contrebande et d'enlèvements contre rançon, sévissent dans une grande partie du Sahara. Ils sont bien organisés, opèrent sans tenir compte des frontières, et ont des contacts avec des groupes criminels locaux. Le risque d’enlèvement est élevé dans certaines régions et a encore tendance à augmenter. Voir chapitre "risques régionaux spécifiques".



Risques régionaux spécifiques

La description des zones à risques repose sur des données approximatives; les risques ne peuvent se restreindre à des zones délimitées.

Zone frontalière avec l'Algérie: À cause du risque d'enlèvements, il est déconseillé de se rendre dans la région frontalière avec l'Algérie pour des voyages touristiques ou autres qui ne présentent pas un caractère d'urgence. La frontière avec l'Algérie est fermée.

Sahara occidental: Le Sahara occidental (région située au sud de la ville marocaine de Tarfaya et qui s'étend jusqu'à la frontière mauritanienne) a été administré par l'Espagne jusqu'en 1976. Depuis lors, il est revendiqué à la fois par le Maroc et le mouvement indépendantiste, le Front Polisario. Le cessez-le-feu est surveillé par l'ONU (Minurso), mais presque la totalité du territoire est en réalité placée sous le contrôle du Maroc. Cette région comporte de nombreux champs de mines. Le risque d'enlèvement ne peut pas être exclu. Voir le focus « Risque d’enlèvement dans le Sahara et dans les régions avoisinantes ».
Il est déconseillé de se rendre dans le Sahara occidental pour des voyages touristiques ou autres qui ne présentent pas un caractère d'urgence.
Au cas où il ne serait pas possible de reporter votre voyage: Empruntez exclusivement les routes les plus fréquentées et informez-vous auprès des autorités locales et/ou de la population.



Criminalité

Observez sur l'ensemble du territoire les précautions d'usage contre la petite criminalité, en particulier le vol à l'arraché et le vol à l'astuce, impliquant souvent de jeunes enfants et des adolescents.
Une prudence accrue est de mise dans les montagnes du Rif (en raison du trafic de drogue), où des agressions à main armée sont possibles. Dans ces régions, renoncez à circuler la nuit.

Transports et infrastructures

En général les routes nationales sont en bon état. La densité du trafic et la conduite indisciplinée de nombreux automobilistes ainsi que les animaux errants rendent cependant la circulation dangereuse. Si vous souhaitez emprunter les moyens de transport locaux, en particulier les autocars interurbains, vérifiez que le véhicule est en état de circuler. Du fait de la présence sur les routes de véhicules mal éclairés, il est préférable d'éviter de rouler de nuit à l'extérieur des villes.
Pour voyager dans le désert sans emprunter les routes asphaltées, il est recommandé de circuler uniquement en convoi de plusieurs véhicules tout terrain. Faites-vous accompagner d'un guide de confiance connaissant bien le terrain. Il est vital de se munir d’un instrument de navigation et d'une provision suffisante d'eau, de nourriture et de carburant, ainsi que de pièces de rechange.

Personnes qui entrent dans le pays avec un véhicule: Lors de leur entrée au Maroc, les véhicules font objet d'une procédure informatisée. Une annotation sera portée dans le passeport. De ce fait, le véhicule devra impérativement être soit réexporté soit dédouané par la même personne. Cette règle s’applique également, si le véhicule doit être détruit, suite à un dégât irréparable. Renseignez-vous le cas échéant avant de partir auprès de l'ambassade du Maroc à Berne sur les dispositions exactes ou consultez à ce sujet le site Internet de l'administration des douanes.
Administration des douanes marocaines



Dispositions légales particulières

L'outrage à la monarchie et à l'Etat (le manque de respect à l'égard du drapeau national et de la monnaie en font partie) sont punissables. Entre autres, les relations extraconjugales et homosexuelles sont interdites. Les infractions à la loi sur les stupéfiants sont sévèrement punies, quelles que soient les quantités et le type de drogue (jusqu'à 20 ans de prison et de fortes amendes). Les conditions de détention sont précaires (cellules surpeuplées, hygiène et assistance médicale laissant à désirer, etc.).

Particularités culturelles

Le Maroc est un pays musulman, au sein duquel l’Islam est pratiqué de manière modérée. Adaptez votre comportement et votre tenue vestimentaire aux us et coutumes locaux, qui peuvent être très différents selon la région et le lieu. Ne photographiez personne sans son accord.

En cas de mariage entre un(e) étranger(ère) et un(e) Marocain(e) de confession musulmane, une attention toute particulière doit être vouée au respect des us et coutumes islamiques et aux lois marocaines. La brochure "Mariages entre partenaires suisses et musulmans ' connaître et prévoir les conflits" fournit de précieuses informations sur la question. Elle peut être obtenue à l'adresse de l'éditeur : Institut suisse de droit comparé, Dorigny, 1015 Lausanne.
Institut suisse de droit comparé



Risques naturels
Lors de fortes pluies, les ruisseaux de montagne, de même que les lits de rivière asséchés dans le désert, se transforment très rapidement en véritables fleuves. Le Maroc est situé dans une zone sismique.
Si une secousse sismique devait se produire pendant votre séjour, prenez immédiatement contact avec vos proches et suivez les instructions des autorités. Si les liaisons avec l'étranger devaient être interrompues, contactez l'Ambassade de Suisse à Rabat.

Soins médicaux

En dehors des grandes villes, les soins médicaux sont limités. Il peut s'avérer utile de se munir de matériel de pansement et de seringues à usage unique.

Si vous prenez régulièrement des médicaments, emportez-en une quantité suffisante avec vous. N'oubliez toutefois pas que l'importation de médicaments contenant des stupéfiants (p. ex. méthadone) ou de substances utilisées pour traiter des troubles psychiques est soumise à des prescriptions spéciales dans de nombreux pays. Le cas échéant, renseignez-vous à ce sujet, avant le départ, auprès de la représentation étrangère compétente (ambassade ou consulat) et consultez la rubrique Liens voyages, où vous trouverez, entre autres, de plus amples informations sur ce thème ainsi que sur la médecine du voyage en général.
Les informations concernant la propagation de maladies et les éventuelles mesures de protection à prendre sont fournies par les médecins et les centres de vaccination.



Adresses utiles

Numéro d’urgence de la police: 190 (Police nationale) et 177 (Gendarmerie royale)

Représentations suisses à l’étranger: En cas de situation d’urgence à l’étranger, vous pouvez vous adresser à la représentation suisse la plus proche ou à la Helpline DFAE.
Représentations suisses à l’étranger 
Helpline DFAE

Représentations étrangères en Suisse: Pour obtenir des informations sur les prescriptions d'entrée (documents d'identité admis, visa, etc.), veuillez vous adresser aux ambassades et consulats étrangers compétents. Ceux-ci peuvent également vous renseigner sur les dispositions douanières pour l'importation et l'exportation d'animaux et de marchandises: appareils électroniques, souvenirs, médicaments, etc.
Représentations étrangères en Suisse



Exclusion de la responsabilité
Veuillez également consulter les informations complémentaires, de portée générale; elles font partie intégrante des Conseils aux voyageurs.
Les Conseils aux voyageurs du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) reposent sur des informations obtenues de sources sûres, réputées fiables. Leur but est d’aider les voyageurs à prendre à bon escient leur décision de déplacement et de leur fournir des indications utiles pour leur permettre de préparer avec soin leur voyage. Le DFAE ne peut toutefois ni décider pour eux ni assumer pour eux la responsabilité de la préparation et de la réalisation du voyage.
Les situations dangereuses sont souvent impossibles à prévoir et difficiles à cerner, et elles peuvent évoluer rapidement. Le DFAE ne donne aucune garantie quant à l’exhaustivité des conseils aux voyageurs et décline toute responsabilité en cas de dommages éventuels. Toute demande ayant trait à une annulation de voyage doit être adressée directement à l’agence de voyage ou à la compagnie d’assurance voyage.