Administration fédérale admin.ch
Département fédéral des affaires étrangères

Navigation

Navigation principale

Navigation secondaire

Informations complémentaires

Recherche rapide

Vous êtes ici :

Relations bilatérales Suisse – Espagne

La Suisse et l’Espagne entretiennent de bonnes relations et des contacts politiques au plus haut niveau dans de multiples domaines. Les échanges politiques, économiques et culturels sont intenses.

Points clés des relations diplomatiques

La Suisse et l’Espagne s’engagent au niveau multilatéral en faveur de la promotion des droits de l’homme, p. ex. au Conseil des droits de l’homme de l’ONU ou dans le cadre de la réforme du système des Nations Unies.

Les deux pays ont créé conjointement une Commission internationale contre la peine de mort, qui réunit des experts indépendants. Cette commission basée à Genève est l’expression des excellentes relations entre la Suisse et l’Espagne.

Les deux pays collaborent en matière de coopération au développement et de services consulaires.

Coopération économique

Les relations économiques entre les deux pays sont traditionnellement intenses. Le volume des échanges, c’est-à-dire l’ensemble des exportations et importations, s’élevait en 2012 à quelque 11 mrds CHF. La Suisse dégage périodiquement un excédent commercial, lequel a cependant constamment diminué ces dernières années parallèlement aux exportations. Les principales catégories de biens échangés sont les produits pharmaceutiques et chimiques, les métaux précieux et les bijoux, les machines et les véhicules.

Coopération dans le domaine de la formation

La Suisse s’efforce de convaincre les autorités espagnoles compétentes des vertus du système de formation dual. Pour ce faire, elle organise des conférences et des séminaires en Espagne. Par ailleurs, elle invite des spécialistes espagnols afin de leur présenter le système de formation professionnelle suisse. En outre, l’ambassade de Suisse dialogue avec des interlocuteurs importants en Espagne.

Les chercheurs et artistes espagnols peuvent déposer leur dossier de candidature auprès du Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) pour obtenir des bourses d’excellence de la Confédération suisse.

Les Suissesses et les Suisses en Espagne

En septembre 2013, 24 281 ressortissants suisses vivaient en Espagne.

Echanges culturels

L’ambassade organise dans toute l’Espagne des manifestations culturelles et soutient les efforts en ce sens des consulats honoraires. Quelques exemples de l’année 2013 témoignent de la présence de la création suisse en Espagne :

A Madrid, la fondation Mapfre a exposé des œuvres d’Alberto Giacometti, et la fondation Juan March a organisé une grande exposition dédiée à Klee, en collaboration avec le Centre Paul Klee de Berne. Joël Dicker, romancier genevois très en vue, a été accueilli à Madrid. Lukas Bärfuss et Marius Daniel Popescu ont représenté la Suisse au Hay Festival de Ségovie.

En février 2013 a débuté une double exposition d’architecture «Swiss Positions» et «The Swiss Touch in Landscape Architecture». En 2014, elle sera visible à La Corogne, à Barcelone et dans d’autres villes du pays.

Historique des relations bilatérales

Les deux pays entretiennent des relations de longue date. Dès le Moyen Age, la grande puissance qu’était alors l’Espagne avait une légation en Suisse, et des maisons de commerce suisses étaient présentes en Espagne.

En 1846, la Suisse a ouvert à Barcelone un consulat commercial pour l’Espagne (devenu consulat général depuis 1958). Un consulat honoraire à Madrid a suivi en 1861, qui s’est transformé en légation en 1910, avant de devenir l’ambassade de Suisse en Espagne en 1957.

En 1869, la Suisse et l’Espagne ont conclu le premier accord de libre-échange. Durant la Première Guerre mondiale, l’Espagne était le premier fournisseur de denrées alimentaires de la Suisse. Les relations se sont intensifiées à la mort de Franco en 1975, avec l’avènement d’une monarchie parlementaire et l’adhésion de l’Espagne en 1986 à ce qui allait devenir l’UE.

En 1979, le roi Juan Carlos 1er a effectué une première visite d’Etat en Suisse. Les visites officielles de la présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey en 2007 et en février 2011 ont été suivies, en mai 2011, par une deuxième visite d’Etat en Suisse du roi Juan Carlos 1er et de la reine Sofia.