Administration fédérale admin.ch
Département fédéral des affaires étrangères

Navigation

Navigation principale

Navigation secondaire

Informations complémentaires

Recherche rapide

Vous êtes ici :

Relations bilatérales Suisse – Portugal

La Suisse et le Portugal entretiennent traditionnellement de bonnes relations, marquées par une sympathie réciproque. Eu égard au grand nombre de ressortissants portugais vivant en Suisse, l'échange social est un élément important. Le Portugal est une destination de vacances très prisée des Suisses.

Points clés des relations diplomatiques

La Suisse et le Portugal collaborent sur le plan multilatéral. Le Portugal est un partenaire important pour la Suisse, particulièrement en ce qui concerne le Conseil de sécurité des Nations Unies. Lorsqu'il en était membre non permanent, le Portugal s'est chargé de la réforme des méthodes de travail.

Coopération économique

Les relations économiques entre les deux pays se nourrissent d'une riche tradition, due notamment aux 250’000 Portugais vivant en Suisse, qui représentent la troisième communauté étrangère dans notre pays. Les échanges commerciaux en revanche sont peu importants.

En comparaison internationale, le Portugal occupe le 13e rang, tant au niveau des importations que des exportations. La Suisse exporte au Portugal avant tout des produits pharmaceutiques ainsi que des machines et de l'horlogerie, tandis qu'elle importe surtout des produits agricoles, des vêtements, du papier et des véhicules.

La Convention de 1974 en vue d'éviter les doubles impositions a été actualisée par le protocole de modification, entré en vigueur en octobre 2013.

A Lisbonne, une chambre de commerce et d'industrie suisse existe depuis la fin des années 1980; son pendant portugais (Agência para o Investimento e Comércio Externo de Portugal, AICEP) se trouve au Consulat général du Portugal à Zurich.

Coopération dans le domaine de la formation

L'Ecole hôtelière de Lausanne (EHL) collabore avec le secrétariat d'Etat au tourisme portugais en vue de la certification de seize établissements publics de formation hôtelière. Le «Instituto Superior Técnico» de Lisbonne et l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) proposent un programme de doctorat commun dans les domaines de la robotique et de l'hydraulique. Des architectes suisses sont régulièrement accueillis comme invités de marque dans des universités portugaises.

Les chercheurs et les artistes du Portugal peuvent déposer leur dossier de candidature auprès du Secrétariat d'Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation (SEFRI) pour obtenir des bourses d'excellence de la Confédération suisse.

Les Suissesses et les Suisses au Portugal

Fin 2013, 3170 ressortissants suisses vivaient au Portugal, dont la moitié possède la double nationalité.

Echanges culturels

La ville de Lisbonne exerce une véritable fascination sur les artistes suisses. On peut citer par exemple le roman de Pascal Mercier «Train de nuit pour Lisbonne» (2004) ou le film «Les grandes ondes» (2013) du réalisateur suisse Lionel Baier. Ecrivain portugais parmi les plus célèbres, Fernando Pessoa est publié en allemand chez l'éditeur suisse Ammann.

En 2012, plus de 50 projets culturels suisses ont eu lieu au Portugal, la majorité d'entre eux à Lisbonne et aux environs. Le cinéma suisse est représenté dans les grands festivals portugais. La Suisse se manifeste aussi dans les domaines de la musique, de la danse et des arts plastiques. Le chef fribourgeois Michel Corboz dirige depuis 1969 le chœur de la Fondation Gulbenkian à Lisbonne.

Historique des relations bilatérales

Paracelse a séjourné au Portugal en 1515 et c'est le premier Suisse à avoir mentionné ce pays. Le naturaliste bâlois Leonhard Thurneysen a visité le royaume de Portugal en 1555–1556. Dès le début du XVIIIe siècle, les Suisses ont été toujours plus nombreux à se rendre à Lisbonne, à l’image du banquier David de Pury, qui s'y établit en 1736.

Le gouvernement portugais a reconnu la neutralité de la Suisse en 1815. Les relations consulaires entre les deux pays datent de cette époque, même si un premier accord dans ce sens n'a été signé qu'en 1883.

En 1817, la Suisse a ouvert un consulat à Lisbonne, transformé en consulat général en 1874. Puis, en 1936, la Suisse a ouvert dans la capitale portugaise une chancellerie diplomatique, qui devint légation en 1945, avant d'être élevée au rang d'ambassade en 1959. Le Portugal a ouvert son premier consulat en Suisse en 1855, à Genève. Berne accueille une légation portugaise depuis 1892, qui est devenue une ambassade en 1959.

L'appartenance des deux pays à l'AELE a favorisé les relations intergouvernementales entre 1960 et 1985. De 1963 à 1975, la Confédération a représenté les intérêts portugais au Sénégal.

A partir de 1977, les visites mutuelles se sont intensifiées. En 2003, le président de la Confédération Pascal Couchepin a rendu visite à ses homologues portugais ; le conseiller fédéral Samuel Schmid lui a emboîté le pas en 2004 et en 2006, de même que la présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey en 2007.