Administration fédérale admin.ch
Département fédéral des affaires étrangères

Navigation

Navigation principale

Navigation secondaire

Informations complémentaires

Recherche rapide

Check-list voyage
Application itineris

https://itunes.apple.com/ch/app/itinerisapp/id664633117?mt=8 App itineris pour iPhone 
https://play.google.com/store/apps/details?id=ch.erni.itinerisapp&feature=search_result#?t=W251bGwsMSwyLDEsImNoLmVybmkuaXRpbmVyaXNhcHAiXQ App itineris pour Android

Voyagez avec l’application itineris!

Enregistrement des voyages


Veuillez saisir les informations relatives à vos voyages afin que nous puissions vous contacter en cas de crise.

http://www.dfae.admin.ch/itineris Enregistrement en ligne

Vous êtes ici :

Conseils aux voyageurs Serbie

Valables le:  
Publiés le: 13.02.2014

Ces conseils aux voyageurs correspondent à l'analyse actuelle de la situation faite par le DFAE. Ils sont régulièrement vérifiés et modifiés si nécessaire.

Il est vivement conseillé de consulter également les rubriques ci-contre ; elles font partie intégrante des conseils aux voyageurs.



Situation générale
Risques régionaux spécifiques
Criminalité
Transports et infrastructures
Dispositions légales particulières
Risques naturels

Soins médicaux
Remarques particulières
Adresses utiles

Situation générale

Le pays peut être qualifié de stable.

Le 17 février 2008, le parlement du Kosovo a proclamé l’indépendance du Kosovo. La Serbie ne reconnaît pas l’indépendance. Cette situation peut créer des tensions politiques dans l’ensemble du pays. Sporadiquement des actes de violence peuvent se produire.

Informez-vous dans les médias sur l’évolution de la situation. Evitez les rassemblements de foule et les manifestations de tout genre.

Risques régionaux spécifiques

La description des zones à risques repose sur des données approximatives; les risques ne peuvent se restreindre à des zones délimitées.

Région frontalière avec le Kosovo: En raison des tensions latentes, la prudence est de mise lors de voyages dans les zones frontalières avec le Kosovo, notamment dans les environs de Novi Pazar ainsi que dans la région de Bujanovac et Presevo. Le 26 juillet 2011, un conflit portant sur les postes-frontières de Brnjak et Jarinje a débouché sur de violentes confrontations entre les forces de police kosovares et des membres de la minorité serbe du côté kosovare de la frontière. Elles se sont soldées par un mort et plusieurs blessés. Ces événements ont attisé les tensions. Dans la région frontalière entre le Kosovo et la Serbie faites preuve de prudence et éviter les manifestations. En traversant le sud pour vous rendre en Macédoine, restez sur les grands axes.

Un danger de mines existe encore dans plusieurs régions: dans le sud de la Serbie (région de Presevo, Bujanovac et Medvedja) et dans la partie la plus au sud de la zone frontalière avec la Croatie. En règle générale, les champs de mines sont marqués. Empruntez exclusivement les routes les plus fréquentées et informez-vous en cas de doute auprès des autorités locales et/ou auprès de la population.



Criminalité

Les difficultés économiques ont entraîné une recrudescence de la délinquance (notamment vols de voitures et cambriolages). Les voleurs de voitures ont une prédilection pour les voitures chères et usent souvent de stratagèmes pour détourner l’attention des propriétaires. Les personnes qui affichent en public leur homosexualité sont susceptibles d’être la cible d’agressions. Observez les précautions d'usage et évitez, dans la mesure du possible, de vous déplacer seul.
Sur les aires de repos des autoroutes il existe un risque de vol avec effraction. Faites preuve de vigilance, surtout la nuit.

Même si la Suisse et la Serbie ont entretenu par le passé d'étroites relations commerciales, il est recommandé de faire preuve de la vigilance requise dans l'établissement de nouveaux contacts, étant donné les changements survenus ces dernières années. Il est possible de se renseigner auprès de l'Ambassade de Suisse à Belgrade.

Transports et infrastructures
Le réseau routier est en mauvais état sur certains tronçons et les véhicules sont souvent mal entretenus. La prudence est donc de mise. Il est déconseillé de voyager de nuit à travers le pays.

Dispositions légales particulières
Il est interdit de photographier des installations militaires. Les infractions à la loi sur les stupéfiants sont passibles de plusieurs années de prison. Les conditions de détention en ce qui concerne les infrastructures, les conditions d'hygiène et la nourriture, sont nettement plus dures qu'en Suisse.

Risques naturels
Ces dernières années, des séismes de faible intensité ont été enregistrés à plusieurs reprises.

Soins médicaux

En dehors des grandes villes, les soins médicaux ne sont pas assurés partout. Le niveau de qualité des hôpitaux est souvent très modeste. En cas de blessure ou de maladie grave, il est recommandé de rentrer en Suisse.
Si vous prenez régulièrement des médicaments, emportez-en une quantité suffisante avec vous. N'oubliez toutefois pas que l'importation de médicaments contenant des stupéfiants (p. ex. méthadone) ou de substances utilisées pour traiter des troubles psychiques est soumise à des prescriptions spéciales dans de nombreux pays. Le cas échéant, renseignez-vous à ce sujet, avant le départ, auprès de la représentation étrangère compétente (ambassade ou consulat) et consultez la rubrique Liens voyages, où vous trouverez, entre autres, de plus amples informations sur ce thème ainsi que sur la médecine du voyage en général. Les informations concernant la propagation de maladies et les éventuelles mesures de protection à prendre sont fournies par les médecins et les centres de vaccination.



Remarques particulières

Les étrangers doivent s’annoncer dans les 24 heures auprès de la police locale; d'habitude les hôtels se chargent de cette formalité pour leurs clients.

Informez-vous à temps auprès d'une représentation de Serbie (Ambassade à Berne ou Consulat général à Zurich) sur les dispositions applicables aux personnes et aux véhicules en matière d’entrée et d'enregistrement dans le pays: délivrance d'un laissez-passer touristique, attestation d'assurance automobile, etc., surtout si vous envisagez d’entrer en Serbie en venant du Kosovo.

Les Suisses en âge d'accomplir leurs obligations militaires et qui possèdent également la nationalité serbe doivent s’enregistrer militairement en Serbie, même s’ils ont fait leur service militaire en Suisse. Faute d’un tel enregistrement, ils risquent d'être arrêtés à la frontière et placés en détention provisoire par les autorités militaires de la Serbie. Renseignez-vous sur les dispositions légales exactes auprès d’une représentation officielle de la Serbie en Suisse (Ambassade à Berne ou Consulat général à Zurich).



Adresses utiles

Représentations suisses à l’étranger: En cas de situation d’urgence à l’étranger, vous pouvez vous adresser à la représentation suisse la plus proche ou à la Helpline DFAE.
Représentations suisses à l’étranger 
Helpline DFAE

Représentations étrangères en Suisse: Pour obtenir des informations sur les prescriptions d'entrée (documents d'identité admis, visa, etc.), veuillez vous adresser aux ambassades et consulats étrangers compétents. Ceux-ci peuvent également vous renseigner sur les dispositions douanières pour l'importation et l'exportation d'animaux et de marchandises: appareils électroniques, souvenirs, médicaments, etc.
Représentations étrangères en Suisse



Exclusion de la responsabilité
Veuillez également consulter les informations complémentaires, de portée générale; elles font partie intégrante des Conseils aux voyageurs.
Les Conseils aux voyageurs du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) reposent sur des informations obtenues de sources sûres, réputées fiables. Leur but est d’aider les voyageurs à prendre à bon escient leur décision de déplacement et de leur fournir des indications utiles pour leur permettre de préparer avec soin leur voyage. Le DFAE ne peut toutefois ni décider pour eux ni assumer pour eux la responsabilité de la préparation et de la réalisation du voyage.
Les situations dangereuses sont souvent impossibles à prévoir et difficiles à cerner, et elles peuvent évoluer rapidement. Le DFAE ne donne aucune garantie quant à l’exhaustivité des conseils aux voyageurs et décline toute responsabilité en cas de dommages éventuels. Toute demande ayant trait à une annulation de voyage doit être adressée directement à l’agence de voyage ou à la compagnie d’assurance voyage.