Administration fédérale admin.ch
Département fédéral des affaires étrangères

Navigation

Navigation principale

Navigation secondaire

Informations complémentaires

Recherche rapide

Check-list voyage
Application itineris

https://itunes.apple.com/ch/app/itinerisapp/id664633117?mt=8 App itineris pour iPhone 
https://play.google.com/store/apps/details?id=ch.erni.itinerisapp&feature=search_result#?t=W251bGwsMSwyLDEsImNoLmVybmkuaXRpbmVyaXNhcHAiXQ App itineris pour Android

Voyagez avec l’application itineris!

Enregistrement des voyages


Veuillez saisir les informations relatives à vos voyages afin que nous puissions vous contacter en cas de crise.

http://www.dfae.admin.ch/itineris Enregistrement en ligne

Vous êtes ici :

Conseils aux voyageurs Honduras

Valables le:  
Publiés le: 04.09.2013

Ces conseils aux voyageurs correspondent à l'analyse actuelle de la situation faite par le DFAE. Ils sont régulièrement vérifiés et modifiés si nécessaire.

Il est vivement conseillé de consulter également les rubriques ci-contre ; elles font partie intégrante des conseils aux voyageurs.



Situation générale
Risques régionaux spécifiques
Criminalité
Transports et infrastructures
Dispositions légales particulières
Risques naturels

Soins médicaux
Adresses utiles


Situation générale

Au Honduras, les voyageurs doivent se montrer très vigilants quant à leur sécurité personnelle.

À l’été 2009, le conflit portant sur la tenue d’un référendum controversé a plongé le pays dans une crise politique. Depuis l’élection et l’investiture du président Lobo en janvier 2010, la situation politique est plus stable. Mais les difficultés économiques persistent. Lors des manifestations et grèves sporadiques, il faut s’attendre à des perturbations du trafic, des retards et des violences. Le taux de criminalité est très élevé.

Avant et pendant le voyage, informez-vous dans les médias sur l'évolution de la situation sécuritaire, conformez-vous aux directives des autorités locales, et restez en relation avec votre agent de voyage. Tenez-vous à l'écart des manifestations de tout genre.



Risques régionaux spécifiques

La description des zones à risques repose sur des données approximatives; les risques ne peuvent se restreindre à des zones délimitées.

Départements de Olancho et Colon : ces deux départements sont réputés particulièrement dangereux. Il est indispensable de se renseigner sur place auprès de vos connaissances, de vos partenaires d'affaires ou du responsable sécurité de votre hôtel pour connaître la situation sur place et pour savoir quels sont, dans les environs, les endroits à éviter.



Criminalité

Le taux de criminalité est très élevé; les délits sont souvent accompagnés de violence. Les vols de tout genre, les agressions à main armée et les délits sexuels sont monnaie courante. Des pickpockets opèrent souvent dans les bus publics. Même des cars de touristes ont déjà été braqués. On signale également des enlèvements contre rançon. Il est notamment recommandé d'observer les mesures de précaution suivantes:

  • Pour les voyages et les randonnées, faites-vous accompagner d’une personne de confiance ou d’un guide digne de confiance.
  • Si vous ne connaissez pas bien le pays, il est préférable que vous vous joigniez à un groupe de voyage organisé.
  • Ne portez pas sur vous d'objets de valeur (montre, bijoux, etc.) ou de grosses sommes d'argent.
  • Utilisez de préférence les guichets bancaires automatiques situés à l'intérieur des banques ou des centres commerciaux.
  • Gardez toujours sur vous une photocopie du passeport et laissez l'original dans le coffre de l'hôtel.
  • Ne visitez pas les quartiers défavorisés.
  • Gardez les portières de votre véhicule verrouillées et les vitres relevées.
  • Empruntez si possible des taxis de l'hôtel ou des taxis réservés par téléphone (« radiotaxis »), car leurs courses sont enregistrées.
  • Après la tombée de la nuit, évitez les plages et les centres-villes de Tegucigalpa, San Pedro Sula, La Ceiba et Puerto Cortés.
  • Renoncez aux voyages la nuit.
  • N'opposez aucune résistance en cas d'agression, car les assaillants n'hésitent pas à recourir à la violence.
  • Sur un yacht, prenez également les mesures de sécurité adéquates contre les vols et les attaques.
Transports et infrastructures
Hormis les grands axes, les routes sont souvent en mauvais état. Pendant la saison des pluies (mai à novembre), des inondations et des perturbations du trafic sont à craindre. Il est déconseillé de circuler de nuit en dehors des villes en raison des nombreux risques d'accident et d'agression.

Dispositions légales particulières

Toute activité politique est interdite aux étrangers. Les infractions à la loi sur les stupéfiants, y compris la détention de minimes quantités de drogue quelle qu'elle soit, sont passibles de lourdes peines de prison (jusqu'à 20 ans).
Les conditions de détention sont précaires: cellules surpeuplées, équipement sanitaire des plus rudimentaires, criminalité et racket entre détenus etc.

Risques naturels

Le Honduras se trouve dans une zone qui est régulièrement touchée par des tremblements de terre.
De mai à octobre/novembre, le pays peut être balayé par des ouragans. Dans les zones côtières non montagneuses, la saison des pluies entraîne des inondations.
Organisation météorologique mondiale (OMM)

Si une catastrophe naturelle devait se produire durant votre séjour, prenez immédiatement contact avec vos proches et suivez les instructions des autorités.



Soins médicaux

En dehors des grandes villes en particulier, les soins médicaux ne sont pas assurés. En cas de maladie ou de blessure grave, il faut se faire soigner à l'étranger.
Si vous prenez régulièrement des médicaments, emportez-en une quantité suffisante avec vous. N'oubliez toutefois pas que l'importation de médicaments contenant des stupéfiants (p. ex. méthadone) ou de substances utilisées pour traiter des troubles psychiques est soumise à des prescriptions spéciales dans de nombreux pays. Le cas échéant, renseignez-vous à ce sujet, avant le départ, auprès de la représentation étrangère compétente (ambassade ou consulat) et consultez la rubrique Liens voyages, où vous trouverez, entre autres, de plus amples informations sur ce thème ainsi que sur la médecine du voyage en général. Les informations concernant la propagation de maladies et les éventuelles mesures de protection à prendre sont fournies par les médecins et les centres de vaccination.



Adresses utiles

Numéro d’urgence de la police: 199

Police des touristes à:
Tegucigalpa: Tél.  2222-2124 – ext. 244 et 537, 9461-9999, 8737-8154
San Pedro Sula: Tél. 9859-2822, 9739-5840, 2550-0001
Puerto Cortés: Tél. 2625-3948, 9908-9445, 3272-7945
La Ceiba: Tél. 9593-2372, 9853-3691, 2441-0871, 2441-6208
Tela, Atlántida: Tél. 9892-6844, 9822-8432
Roatán, Islas de la Bahía: Tél. 2445-4223, 9592-8255, 9952-3761
Utila, Islas de la Bahía: Tél. 9579-3849
Copán Ruinas: Tél. 2651-4108, 9797-7730, 9751-4875
Valle de Ángeles: Tél. 2766-2151, 9913-5531, 9638-7376
Comayagua: Tél. 9623-4167, 9824-1240
Choluteca: Tél. 9546-6924, 9865-4559
San Lorenzo: Tél. 2781-2199, 9823-8579
Amapala: Tél. 3376-0158

Représentations suisses à l’étranger: En cas de situation d’urgence à l’étranger, vous pouvez vous adresser à la représentation suisse la plus proche (Centre consulaire régional à San José, Costa Rica) ou à la Helpline DFAE.
Représentations suisses à l’étranger
Helpline DFAE

Représentations étrangères en Suisse: Pour obtenir des informations sur les prescriptions d'entrée (documents d'identité admis, visa, etc.), veuillez vous adresser aux ambassades et consulats étrangers compétents. Ceux-ci peuvent également vous renseigner sur les dispositions douanières pour l'importation et l'exportation d'animaux et de marchandises: appareils électroniques, souvenirs, médicaments, etc.
Représentations étrangères en Suisse



Exclusion de la responsabilité
Veuillez également consulter les informations complémentaires, de portée générale; elles font partie intégrante des Conseils aux voyageurs.
Les Conseils aux voyageurs du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) reposent sur des informations obtenues de sources sûres, réputées fiables. Leur but est d’aider les voyageurs à prendre à bon escient leur décision de déplacement et de leur fournir des indications utiles pour leur permettre de préparer avec soin leur voyage. Le DFAE ne peut toutefois ni décider pour eux ni assumer pour eux la responsabilité de la préparation et de la réalisation du voyage.
Les situations dangereuses sont souvent impossibles à prévoir et difficiles à cerner, et elles peuvent évoluer rapidement. Le DFAE ne donne aucune garantie quant à l’exhaustivité des conseils aux voyageurs et décline toute responsabilité en cas de dommages éventuels. Toute demande ayant trait à une annulation de voyage doit être adressée directement à l’agence de voyage ou à la compagnie d’assurance voyage.