Relations bilatérales Suisse-Algérie

Les relations entre l'Algérie et la Suisse sont bonnes. Celles-ci remontent à l'époque de la guerre d'indépendance, à l’issue de laquelle la Suisse a joué un rôle positif dans les négociations menées à Évian entre le gouvernement provisoire de la République algérienne et les autorités de la France coloniale. En 2015, la Suisse a inauguré une nouvelle ambassade à Alger.

Points clés des relations diplomatiques

La qualité des relations entre les deux pays se traduit par la conclusion de plusieurs accords couvrant de nombreux domaines: économie, commerce, enseignement supérieur, recherche scientifique, culture, circulation des personnes et entraide judiciaire en matière pénale. D'un point de vue institutionnel, ces relations s'inscrivent dans le cadre d'un dialogue politique organisé entre les deux ministères des affaires étrangères depuis 2004 et de la signature d'un accord de coopération. Depuis 2012, des discussions régulières sur la migration ont lieu

Banque de données des traités internationaux

Coopération économique

Une trentaine d'entreprises suisses sont représentées en Algérie. L'accord bilatéral sur la protection des investissements et celui visant à éviter les doubles impositions en matière d'impôts sur le revenu et la fortune contribuent à améliorer la situation juridique dans le cadre des relations économiques et commerciales entre les deux pays. L'Algérie était l'invitée d'honneur du Comptoir suisse de Lausanne en septembre 2008.

En 2016, le volume total des échanges commerciaux s’est élevé à 334 millions de francs suisses, ce qui fait de l'Algérie le dixième partenaire économique de la Suisse sur le continent africain.La Suisse exporte depuis longtemps des produits pharmaceutiques, des machines et des produits agricoles vers l’Algérie.

L'Algérie et la Suisse ont signé, début juin 2012 à Genève, un accord bilatéral dans le contexte de la procédure d'adhésion de l’Algérie à l’OMC.

Promotion économique, Switzerland Global Enterprise

Informations pays, SECO (fr, en, de)

Coopération au développement et aide humanitaire

Depuis 1976, la DDC soutient le Programme alimentaire mondial de l’ONU (PAM) en faveur des réfugiés du Sahara occidental, engagé à Tindouf, dans le sud-ouest de l'Algérie. Son soutien se traduit par une aide financière et par la livraison de lait en poudre.

Les Suissesses et les Suisses en Algérie

En 2016, 492 ressortissants suisses vivaient en Algérie.

Echanges culturels

La Suisse participe activement aux événements de promotion de la langue française (journées d’expression francophone) et italienne (semaine culturelle). La proximité géographique favorise les échanges culturels entre les deux pays, de même que le fait d’avoir le français en partage.

Historique des relations bilatérales

Au XIXe siècle, de nombreux Suisses ont émigré en Algérie, qui était alors une colonie française. Ils ont travaillé essentiellement dans l'agriculture (tabac et viticulture) et dans le commerce. Pendant la guerre d'Algérie (1954–1962), la Suisse a assuré la médiation entre les parties au conflit et a accueilli des combattants du Front de libération nationale (FLN). À l'issue de rencontres organisées en secret à Lucerne et à Neuchâtel, les accords scellant l'indépendance de l'Algérie ont été signés en mars 1962 à Évian. Depuis, la Suisse a une ambassade à Alger.

Algérie, Dictionnaire historique de la Suisse