Stratégie

La coopération au développement de la Suisse avec Madagascar

A Madagascar, la coopération suisse date de la fin des années 60. Durant les années 80, les actions de coopération conduites par la Direction du Développement et de la Coopération (DDC) ont essentiellement porté sur la gestion durable des ressources naturelles, la recherche agricole, l’eau potable et la santé. Ces actions se sont élargies au renforcement des associations de producteurs et, parallèlement, au développement d’un projet routier et de mesures d’appui macro-économiques.

En 1998, la DDC a pris la décision de redéfinir son engagement à Madagascar. Le programme de la DDC à Madagascar est ainsi devenu à partir de 2001 un « programme spécial ».

L’essentiel de ce programme spécial était représenté par SAHA, un vaste projet de développement rural, touchant environ 1'200 groupements paysans et 400 communes dans 6 régions du pays (Haute-Matsiatra, Amoro i’Mania, Menabe, Itasy, Analamanga, Vakinakatra). Le nombre total de personnes qui ont bénéficié des appuis de SAHA est estimé à 410'000. Des enquêtes ont montré les effets bénéfiques du programme sur le revenu d’environ 50'000 familles rurales. Le programme SAHA a pris fin le 31 décembre 2012.

Sur la base de ces résultats positifs, la DDC a décidé de poursuivre son engagement à Madagascar et mettre en œuvre un nouveau programme (MATOY) qui capitalise les expériences antérieures pour promouvoir une croissance économique durable.

Le programme MATOY intervient dans les régions d’Amoron’I Mania, Menabe et Vakinankaratra dans trois domaines majeurs et interdépendants: la sécurité foncière, la fiscalité locale (capacités d’investissement des communes) et le développement économique local (promotion de l’économie privée autour des chaînes de valeur spécifiques). Le programme est mis en œuvre par un Consortium composé de HELVETAS Swiss Intercooperation, l’ONG SAHA et AIM, en collaboration avec l’Ambassade de Suisse à Madagascar.

La présente phase du programme a démarré au 1er janvier 2013 et se terminera le 31 décembre 2016. Le budget total de cette phase est 6,4 millions de Francs suisses.

Pour plus d'informations sur la coopération au développement en général:

DDC - Direction du développement et de la coopération

Madagascar fait également partie de la région SADC (Southern African Development Community). Pour en savoir plus sur l'engagement de la DDC au sein de la communauté de développement dans le programme régional pour l'Afrique méridionale, veuillez consulter le lien suivant

Programme régional pour l'Afrique méridionale

L’Aide humanitaire

L'Aide Humanitaire suisse est régulièrement mobilisée à Madagascar suite au passage de cyclones, lors de sécheresses dans le Sud ou en relation avec la malnutrition chronique de la population, en particulier les groupes vulnérables comme les enfants ou les détenus. La Suisse contribue à mitiger les effets des crises humanitaires par le biais de contributions spécifiques aux organisations humanitaires telles que le PAM, le CICR, ou les ONGs « Action contre la faim», «Medair» ou «Entrepreneurs solidaires» (distribution de lait en poudre) notamment.

Consultez le site web de la DDC pour plus d'informations sur la section Aide humanitaire.

Aide humanitaire 

Projets de coopération soutenus par l'Ambassade de Suisse à Madagascar

Petites actions 2017

L’Ambassade de Suisse à Antananarivo dispose d’un petit crédit qui lui permet de soutenir financièrement un nombre limité de projets de coopération au développement et promotion des droits humains à Madagascar, aux Comores et aux Seychelles.

L'appel s'ouvre au mois d'octobre 2016 pour être clôturé le 15 décembre 2016. Le soutien financier de l’Ambassade de Suisse ne peut pas être renouvelé. Il s’agit d’une contribution unique.

Le formulaire de demande d'appui est à demander à l'Ambassade à l'adresse courriel suivante : antananarivo@eda.admin.ch

En cas d'approbation du projet, l'Ambassade informera l'organisation qui l'a présenté, vers fin février 2017. 

Appel à manifestation d'intérêt pour 2017 (PDF, 136kB, Français)

Petites actions 2016

L’Ambassade de Suisse à Antananarivo dispose d’un petit crédit qui lui permet de soutenir financièrement un nombre limité de projets de coopération au développement et promotion des droits humains à Madagascar, aux Comores et aux Seychelles.

En 2016, l’Ambassade de Suisse à Antananarivo a financé 9 projets de coopération au développement et promotion des droits humains, dont :

  • 7 projets à Madagascar
  • 1 projet aux Comores
  • 1 projet aux Seychelles

La date limite pour les demandes de financement de petits projets pour 2016 était le 15 décembre 2015. 

Les nouvelles informations quant au financement pour 2017 sont désormais présentes sous Coopération internationale/Stratégie.