Relations bilatérales Suisse–Arabie saoudite

L’Arabie saoudite est un partenaire important pour la Suisse en raison de son rôle dans l’économie mondiale, dans le monde musulman et dans la région du Moyen-Orient. La Suisse et L’Arabie saoudite ont intensifié leurs relations et amélioré les conditions-cadres de leurs échanges économiques ces dernières années. 

Stratégie MENA

Le 14 octobre 2020, le Conseil fédéral a adopté une stratégie spécifique pour la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (Stratégie MENA) pour la période 2021-2024. Celle-ci définit cinq priorités thématiques : paix, sécurité et droits de l’homme; migration et protection des personnes en détresse; développement durable; économie, finances et sciences; numérisation et nouvelles technologies.

Ces priorités sont pondérées différemment selon les régions et les pays. Dans la région de la péninsule arabique et de l’Iran, les trois domaines d’action de la Suisse sont la stabilité et sécurité de la région, la coopération économique et financière et la gestion durable des ressources naturelles.

La Suisse souhaite également soutenir les pays du Golfe dans leurs efforts de professionnalisation dans le domaine de la coopération internationale, notamment en ce qui concerne la coopération Sud-Sud et la prise en compte des normes internationales de développement dans les domaines du changement climatique, de la santé et de la gestion de l’eau.

Stratégie pour la région MENA

Priorités de la Suisse en Arabie saoudite

La Stratégie MENA identifie les priorités suivantes pour la Suisse en Arabie saoudite :

1. Paix, sécurité et droits de l’homme

La Suisse lance une initiative régionale visant à promouvoir le dialogue entre les États de la péninsule arabique et l’Iran. Elle intensifie les échanges bilatéraux consacrés au droit international humanitaire et aux droits de l’homme, en mettant l’accent sur les femmes, ainsi qu’à la « gestion d’entreprise responsable », dans le cadre du programme de réforme Vision 2030 de l’Arabie saoudite.

2. Développement durable

La Suisse tire parti des investissements et de la présence de l’Arabie saoudite en Afrique et en Asie pour lancer des projets communs axés sur les technologies durables dans des pays tiers (coopération Sud-Sud et trilatérale). Elle soutient la formation des experts saoudiens travaillant dans le domaine de la coopération internationale.

3. Diplomatie scientifique

Au moyen des instruments existants, la Suisse met en relation les instituts de recherche de Suisse et d’Arabie saoudite potentiellement intéressés par une collaboration en vue de développer les échanges.

Les chercheurs saoudiens peuvent déposer leur dossier de candidature auprès du Secrétariat d'État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) afin d’obtenir des bourses d’excellence de la Confédération suisse. De plus, le SEFRI a mandaté la HES⁠-⁠SO en tant que Leading House pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord afin de développer des collaborations scientifiques entre la Suisse et les pays de la région MENA.

Bourses d’excellence de la Confédération suisse pour chercheurs et artistes étrangers

L’Arabie saoudite présente un grand potentiel pour la Suisse, d’une part grâce à l’étendue de son marché (la Suisse y exporte principalement des produits pharmaceutiques, des montres et de l’or), d’autre part grâce aux conditions d’investissement, qui tendent à s’améliorer depuis que l’Arabie saoudite a adhéré à l’OMC (2005) et engagé de profondes réformes. Actuellement, l’Arabie saoudite est, par ordre d'importance, le second partenaire commercial de la Suisse au Moyen-Orient (après les Émirats arabes unis). Les deux pays s’efforcent d’améliorer les conditions-cadres de leurs échanges commerciaux à travers la conclusion d’accords bilatéraux (accords déjà conclus dans les domaines du libre-échange, de la protection des investissements et du trafic aérien). En septembre 2020, la Convention contre les doubles impositions avec l'Arabie saoudite a été ratifiée par le parlement suisse.

Soutien commercial, Switzerland Global Enterprise SGE

Informations par pays, Secrétariat d’Etat à l’économie SECO

Statistiques relatives au commerce, Administration fédérale des douanes AFD

Conventions contre les doubles impositions (CDI)

Swiss Business Hub Middle East

4. Accès au marché et numérisation

La Suisse soutient son secteur privé pour lui faciliter l’accès au marché. Elle exploite les possibilités offertes par la diversification de l’Arabie saoudite dans le cadre du programme Vision 2030, en faisant intervenir le secteur privé helvétique, également dans le domaine financier (y compris les technologies financières).

Projet Leading House MENA

Autres domaines de coopération

Echanges culturels

La Suisse participe régulièrement aux festivités organisées lors de la Journée internationale de la Francophonie et lors de la semaine de la langue italienne dans le monde (« Settimana della Lingua Italiana nel Mondo »). Elle organise aussi divers évènements culturels.

Les Suissesses et les Suisses à l'Arabie Saoudite

En 2020, 400 ressortissants suisses résidaient en Arabie saoudite.

Historique des relations bilatérales

Les premiers contacts entre la Suisse et la péninsule arabique remontent à la période antérieure à la création du Royaume d’Arabie saoudite. Au 19e siècle, le Bâlois Johann Ludwig Burckhardt fut l’un des premiers occidentaux à visiter La Mecque.

En 1927 la Suisse a reconnu la Royaume d’Arabie saoudite après le chute de l’empire ottoman et la fondation du royaume.

En 1956 les deux pays ont établi des relations diplomatiques

Depuis 2017, la Suisse est investie d’un mandat de puissance protectrice pour représenter les intérêts de l’Arabie saoudite en Iran et inversement.

Arabie saoudite, Dictionnaire historique de la Suisse

Documents diplomatiques de la Suisse, Dodis

Mandats de puissance protectrice de la Suisse