Relations bilatérales Suisse–Sénégal

Les relations entre la Suisse et le Sénégal sont diversifiées ; de nombreux intérêts communs les caractérisent. Les deux pays organisent régulièrement des consultations politiques et des rencontres de haut niveau. La volonté qu’ont la Suisse et le Sénégal de prendre des initiatives au niveau multilatéral, en particulier au sein de l’ONU et de l’Organisation internationale de la francophonie, donne à leurs relations une dimension supplémentaire.

Points clés des relations diplomatiques

La Suisse et le Sénégal entretiennent des contacts soutenus et diversifiés. La sécurité et la stabilité de la région ainsi que l’intensification des échanges commerciaux sont au cœur des relations entre les deux pays. 

Dans un protocole d’entente signé en 2015, des consultations politiques annuelles ont été décidées ; elles intègrent le dialogue sur les droits de l’homme qui a eu cours jusqu’à présent. La Suisse et le Sénégal ont conclu des accords dans les domaines du commerce, de l’aviation, de la protection des investissements et de la coopération technique. Les relations dans le domaine de la migration ne sont pas formalisées, mais elles sont bonnes.

Banque de données des traités internationaux

La sécurité et la stabilité dans la région sont une préoccupation de la Suisse. La coopération avec le Sénégal dans le domaine multilatéral est particulièrement fructueuse, surtout en ce qui concerne l’eau, la paix et la sécurité ainsi que la prévention de l'extrémisme violent. La lutte contre l’impunité et la coopération au sein de la Cour pénale internationale sont également des piliers importants des relations bilatérales.

Gouvernement du Sénégal

Coopération économique

La Suisse est, par ordre d’importance, le troisième partenaire du Sénégal pour les exportations, après la France et l’Espagne. En 2016, le volume des échanges s'élevait à 302,5 millions de francs. La Suisse a exporté principalement des machines et des produits chimiques et pharmaceutiques et importé essentiellement de l’or. Toute la production aurifère industrielle du Sénégal est raffinée en Suisse. Ceci étant, la Suisse se mobilise en faveur d’un meilleur respect des droits de l’homme au Sénégal dans le domaine de l'extraction des matières premières.

Promotion du commerce (Switzerland Global Enterprise)

Coopération en matière d’éducation, de recherche et d’innovation

La Confédération aide le Sénégal à introduire un système de formation professionnelle duale, dans le cadre d’une coopération avec le canton de Vaud. Des étudiants sénégalais peuvent en outre bénéficier du programme Massive Open Online Course de l'École polytechnique fédérale de Lausanne. En 2016, 4000 étudiants s’y étaient inscrits.

Les chercheurs et artistes originaires du Sénégal peuvent déposer leur dossier de candidature auprès du Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) afin d’obtenir des bourses d’excellence de la Confédération suisse. Il existe de nombreux échanges entre des universités et instituts de recherche des deux pays.

Bourses d’excellence de la Confédération suisse destinées aux chercheurs et artistes étrangers, SEFRI

Les Suissesses et les Suisses au Sénégal

En 2016, 385 ressortissants suisses vivaient au Sénégal et 1370 ressortissants sénégalais vivaient en Suisse.

Historique des relations bilatérales

Dès 1928, la Suisse a ouvert un consulat à Dakar. À l’époque, près de 100 ressortissants suisses résidaient au Sénégal. La Suisse a reconnu le nouvel État du Sénégal dès que celui-ci est devenu indépendant de la France en 1960. Dès l’année suivante, les deux États ont établi des relations diplomatiques. Entre 1962 et 2010, la Suisse a fourni une aide au développement au Sénégal.

Sénégal, Dictionnaire historique de la Suisse