Valables le:
Publiés le: 15.03.2018

Conseils aux voyageurs - Ukraine

Situation générale

Le climat politique reste stable dans la majeure partie des régions du pays. On ne peut cependant pas exclure que des tensions politiques se manifestent et, par conséquence, que la situation se détériore.

Lors des manifestations, des débordements et des violents affrontements entre manifestants et forces de l’ordre sont à craindre. En février 2014, de tels débordements ont fait plusieurs morts et blessés à Kiev ainsi que dans d’autres villes.

Le risque d’attentat est réel. En 2016 et 2017, plusieurs personnes ont été victimes d’attentats, dont les motivations restent inexpliquées à ce jour.

Prenez également en considération la rubrique
Terrorisme et enlèvements

La péninsule de Crimée est contrôlée de facto par la Russie depuis mi-mars 2014. Dans certaines parties des régions de Donetsk et Louhansk, des confrontations armées ont lieu.
Voir le chapitre risques régionaux spécifiques.

Informez-vous avant et pendant un voyage par les médias sur l’évolution de la situation. Faites preuve de prudence dans les lieux publics et dans les grands rassemblements de personnes et tenez-vous à l'écart des manifestations de tout genre. Suivez les consignes des autorités locales.

Risques régionaux spécifiques

La description des zones à risques repose sur des données approximatives; les risques ne peuvent se restreindre à des zones délimitées.

Presqu'île de Crimée: La Suisse considère que la Crimée fait toujours partie de l'Ukraine du point de vue du droit international, même si elle est contrôlée de facto par la Russie depuis la mi-mars 2014. Compte tenu de la situation actuelle, l'ambassade de Suisse à Kyiv n'est pas en mesure d'assurer la protection consulaire en Crimée. L'évolution de la situation est incertaine. L'évolution de la situation est incertaine. Pour se rendre sur la presqu'île de Crimée, il faut avoir reçu une autorisation des autorités ukrainiennes. S’y rendre sans autorisation constitue un franchissement de frontière illégal. Les voyages à destination de la presqu'île de Crimée sont déconseillés.

Régions de Donetsk et Louhansk: depuis le printemps 2014, certaines parties de ces deux régions (oblasts) sont en proie à des affrontements armés et la situation y est tendue. Des portions de territoire dans les oblasts de Donetsk et de Louhansk échappent au contrôle du gouvernement ukrainien. Les territoires sous contrôle gouvernemental et les parties non contrôlées par les autorités s'étendent de part et d'autre de ce qu’il a été convenu d’appeler une ligne de contact. Des tirs sont régulièrement échangés le long de cette ligne et occasionnent des victimes militaires et civiles des deux côtés. Dans les parties non contrôlées par le gouvernement en particulier, des affrontements armés éclatent sporadiquement et la présence de mines et de munitions non explosées n'est pas exclue. À plusieurs reprises, des personnes ont été emprisonnées, d’autres enlevées, parmi lesquelles des journalistes étrangers et des observateurs de l’OSCE. Les possibilités qu’a la Suisse d’offrir une aide d’urgence sont limitées voire inexistantes.

Il est déconseillé, de manière générale, de voyager dans les régions qui échappent au contrôle gouvernemental et d’y effectuer tout type de séjour.
Sont déconseillés, dans la région de Donetsk:
Les districts (raions) suivants:
Starobecheve, Amvrosïvka, Chakhtarsk, Volnovakha, Marïnka, Novoazovsk, Boikivske, Yassynouvata, Bakhmout.
Les villes suivantes:
Donetsk, Snijne, Torez, Chakhtarsk, Khartsyzk, Jdanivka, Khrestivka, Debaltseve, Horlivka, Ienakiieve, Yassynouvata, Makïvka, Dokoutchaïevsk, Avdiïvka.

Sont déconseillés, dans la région de Louhansk:
Les districts (raions) suivants:
Slovianoserbsk, Loutouhyne, Perevalsk, Antratsyt, Dovshansk, Sorokine.
Les villes suivantes:
Louhansk, Altchevsk, Kirovsk, Sorokine, Khroustalny, Pervomaïsk, Rovenky, Dovshansk, Stakhanov, Brianka, Loutouhyne, Popasna.

Les voyages touristiques ou autres qui ne sont pas impératifs sont déconseillés dans toutes les autres parties des oblasts de Donetsk et de Louhansk. Malgré une normalité apparente, la situation est tendue. Il n'est pas exclu qu’elle se dégrade à la moindre occasion. Si vous devez malgré tout absolument vous rendre dans ces districts, faites-vous accompagner par une personne qui connaît bien l’endroit et respectez les consignes des autorités locales. Évitez toute la zone de la ligne de contact.

Tchernobyl/Pripyat: En 1986, un accident nucléaire a eu lieu à Tchernobyl/Pripyat. Une zone d’exclusion a été décrétée sur un rayon de 30 km autour de la centrale nucléaire. L'agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) fournit des informations sur cet accident et ses conséquences.
IAEA

Criminalité

La petite délinquance et les larcins sont une réalité, en particulier dans des lieux publics tels que les gares, les stations de métro, les trains, etc. Il existe un risque certain d’agressions à caractère raciste. Il est notamment recommandé d'observer les précautions suivantes:

  • Evitez de porter sur vous des objets de valeur (montre, bijoux, etc.) ou de grosses sommes d'argent.
  • Montrez-vous particulièrement vigilant dans les gares et les transports en commun.
  • Renoncez à vous promener la nuit dans les quartiers périphériques mal éclairés des grandes villes.
  • Equipez si possible votre voiture d'un dispositif d'immobilisation ou d'un système d'alarme et garez-vous dans des parcs de stationnement surveillés.
  • Lors de déplacements en train de nuit, fermez la porte de votre compartiment à clé.
  • Déposez vos objets de valeur dans le coffre de l'hôtel et exigez une attestation au cas où le coffre se trouve à la réception.
  • Utilisez avec prudence votre carte de crédit; les abus sont fréquents
  • Faites preuve de prudence en cas de rencontres de hasard dans les bars et les restaurants. Il arrive que des personnes se voient offrir des boissons contenant de la drogue et se fassent dévaliser après les avoir ingérées.
  • Faites preuve de prudence vis-à-vis des personnes dont vous feriez la connaissance sur Internet. Il arrive que des criminels se fassent passer pour des personnes en quête de contacts amicaux, afin d'attirer des étrangers dans le pays pour ensuite les menacer avec des photos compromettantes dans le but de leur soutirer de l'argent. D'autres cherchent à obtenir des données personnelles concernant les comptes bancaires ou les cartes de crédit.
  • N’empruntez si possible que des taxis que vous-même avez commandés par téléphone et assurez-vous qu’il s'agit d'un taxi avec une licence officielle.

Transports et infrastructures

Les routes sont souvent en mauvais état en dehors des villes. Le comportement imprévisible de nombreux usagers de la route augmente les risques d'accident. De nombreux véhicules circulent de nuit sans éclairage. Les déplacements interurbains sont donc à proscrire après la tombée de la nuit.

Si vous êtes impliqué dans un accident de la circulation, ne déplacez pas votre véhicule, sauf en cas de menace imminente pour la sécurité (provoquer un embouteillage ne constitue pas un problème de sécurité) et attendez impérativement l’arrivée de la police locale, qui procédera à un constat. Veuillez noter que les officiers de police ukrainiens ne parlent en général aucune langue étrangère et préparez-vous à patienter plusieurs heures pour le règlement des formalités.

Plusieurs passages de frontière entre l’Ukraine et la Russie ont été fermés. Renseignez-vous directement auprès des postes-frontières ou auprès de l’Ambassade de l’Ukraine la plus proche.

Dispositions légales particulières

L'alcool au volant est interdit et sévèrement réprimé (taux maximum d'alcoolémie toléré: 0 pour mille). Les infractions à la loi sur les stupéfiants, quelle que soit la nature de la drogue, sont punies de peines de détention allant de cinq à dix ans. Les conditions de détention sont bien plus difficiles qu'en Suisse.

Soins médicaux

Les soins médicaux ne sont que partiellement assurés. En cas de maladie ou de blessure grave, il faut se faire soigner hors du pays. Les hôpitaux exigent une garantie financière avant de traiter les patients (carte de crédit ou paiement d’avance). Le coût des médicaments est à la charge des patients, et ce même dans les hôpitaux publics. Il n’est pas exclu que des paiements informels soient exigés.

Si vous prenez régulièrement des médicaments, emportez-en une quantité suffisante avec vous. N'oubliez toutefois pas que l'importation de médicaments contenant des stupéfiants (p. ex. méthadone) ou de substances utilisées pour traiter des troubles psychiques est soumise à des prescriptions spéciales dans de nombreux pays. Le cas échéant, renseignez-vous à ce sujet, avant le départ, auprès de la représentation étrangère compétente (ambassade ou consulat) et consultez la rubrique Liens voyages, où vous trouverez, entre autres, de plus amples informations sur ce thème ainsi que sur la médecine du voyage en général. Les informations concernant la propagation de maladies et les éventuelles mesures de protection à prendre sont fournies par les médecins et les centres de vaccination.

Remarques particulières

Renseignez-vous auprès de l'Ambassade d'Ukraine à Berne sur les formalités d'entrée et sur les conditions d'importation et d'exportation de devises. Les dispositions relatives aux devises sont appliquées de manière très stricte; les devises non déclarées ou qui ont fait l'objet d'une fausse déclaration sont confisquées.

Adresses utiles

Représentations suisses à l’étranger: En cas de situation d’urgence à l’étranger, vous pouvez vous adresser à la représentation suisse la plus proche ou à la Helpline DFAE.
Représentations suisses à l’étranger 
Helpline DFAE

Représentations étrangères en Suisse: Pour obtenir des informations sur les prescriptions d'entrée (documents d'identité admis, visa, etc.), veuillez vous adresser aux ambassades et consulats étrangers compétents. Ceux-ci peuvent également vous renseigner sur les dispositions douanières pour l'importation et l'exportation d'animaux et de marchandises: appareils électroniques, souvenirs, médicaments, etc.
Représentations étrangères en Suisse

Exclusion de la responsabilité
Les Conseils aux voyageurs du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) reposent sur des informations obtenues de sources sûres, réputées fiables. Leur but est d’aider les voyageurs à prendre à bon escient leur décision de déplacement et de leur fournir des indications utiles pour leur permettre de préparer avec soin leur voyage. Le DFAE ne peut toutefois ni décider pour eux ni assumer pour eux la responsabilité de la préparation et de la réalisation du voyage.
Les situations dangereuses sont souvent impossibles à prévoir et difficiles à cerner, et elles peuvent évoluer rapidement. Le DFAE ne donne aucune garantie quant à l’exhaustivité des conseils aux voyageurs et décline toute responsabilité en cas de dommages éventuels. Toute demande ayant trait à une annulation de voyage doit être adressée directement à l’agence de voyage ou à la compagnie d’assurance voyage.