Postes vacants

Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) est régulièrement à la recherche des employé(e)s qualifié(e)s et motivé(e)s.

Les offres d'emploi sont publiées sur le portail de l'emploi du gouvernement fédéral. A l’aide des critères de recherche, vous pouvez restreindre votre recherche selon vos besoins.

Portail emploi Confédération

Le Département fédéral des affaires étrangères, Direction du développement et de la coopé-ration suisse/bureau de la coopération suisse /agence consulaire au Niger (Niamey) cherche pour le compte du bureau, un/une assistante consulaire - chargé/e de communication et de la gestion de l’information.

Avis de recrutement 

Le Département fédéral des affaires étrangères, Direction du développement et de la coopération suisse/bureau de la coopération suisse /agence consulaire au Niger (Niamey) cherche pour le compte du bureau, un/une assistante consulaire - chargé/e de communication et de la  gestion de l’information (contrat local).  Taux d’occupation 100%. 

Responsabilité et tâches
1 Affaires consulaires (visas, actes administratifs, sécurité)

  • Reçoit les personnes s’adressant à l’Agence Consulaire et leur fournit les renseignements et informations nécessaires
  • Traite les immatriculations et actes administratifs demandés par les ressortissants suisses résidents ou de passage
  • Traite les demandes d’assistance consulaire
  • Reçoit les demandes de visas de longue durée et constitue les dossiers complets pour permettre les prises de décision tout en effectuant les vérifications nécessaires
  • Assure des échanges réguliers avec  la section consulaire de l’Ambassade d’Espagne au Niger pour le suivi des demandes de visas de courte durée
  • Tient des réunions régulières avec la section consulaire de l'Ambassade d'Espagne sur les dossiers traités ou en cours
  • Reçoit et envoie les dossiers consulaires par valise diplomatique à l’Ambassade de Abuja, Nigeria
  • Effectue les demandes de visa auprès des autres représentations pour le personnel du Bureau de la coopération suisse
  • Assure diverses tâches consulaires sur demande et instructions de l’Ambassade de Suisse à Abuja
  • Traite le courrier, organise et classe les dossiers de l’Agence Consulaire
  • Assure la rédaction de correspondances complexes et/ou confidentielles
  • Représente l’Agence Consulaire lors des réunions externes
  • Assiste la direction dans le suivi et la mise à jour du plan de sécurité et de ses différentes composantes
  • Assure le secrétariat du groupe interne de sécurité
  • Assiste la direction dans la mise en œuvre le plan de sécurité en cas de crise ou d’incident avec des ressortissants suisses. 

2 Chargé/e de communication et de l’information

La/le Chargé/e de communication  assure la gestion de l’information, la documentation et la communication au sein du bureau de la coopération suisse au Niger  sous la responsabilité de la direction ; il/elle se charge aussi de la gestion du savoir. Il/elle travaille en proche collaboration avec les chargés de programme, l’administrateur système/ documentaliste et la secrétaire de direction.

Gestion de la communication et renforcement de la communication externe et interne du Bureau de la coopération suisse au Niger 

  • Elaborer une stratégie de communication pour le bureau de la coopération suisse au Niger en tenant compte des différents publics cible (gouvernement du Niger, le public Nigérien, les partenaires techniques et financiers présents au Niger, le public et les parlementaires suisses)
  • Accompagner / organiser les événements de communication principaux du bureau de la coopération suisse au Niger  par des moyens de documentation et communication
  • Gérer en collaboration avec l’administrateur système / documentaliste la conception  des publications, des plaquettes et des aperçus sur la stratégie, les programmes et les instruments de la Coopération suisse au Niger
  • Gérer et animer en collaboration avec l’administrateur système / documentaliste d’une façon constante le site web du Bureau de la coopération suisse au Niger
  • En collaboration avec les chargés de programme accompagner et conseiller les partenaires de la coopération suisse dans leurs tâches de communication des programmes financés par la Suisse 

Durée de contrat

De la date de signature du contrat, idéalement prévu le 1er novembre 2016, pour une période déterminée de 1 (an) renouvelable et à l’issu des deux ans un contrat à durée indéterminée. Il est convenu d’une période d’essai de trois mois conformément à la législation locale en vigueur durant la première année.

Rémunération

Les conditions salariales feront l’objet de négociation entre les deux parties. Elle se situera dans la limite de la grille salariale locale en vigueur au bureau de la coopération suisse au Niger. 

Formation et profil demandé :

Etre titulaire d’un diplôme universitaire ou formation jugée équivalant

Qualifications professionnelles/compétences

  • Etre titulaire au minimum d’une maîtrise ;
  • Avoir au minimum 5 ans d’expérience professionnelle avec des expériences avérées dans le secteur de la communication ;
  • Excellentes capacités d’analyse, de synthèse et de présentation

Compétences et motivation pour le poste d’Assistante Consulaire

  • Intérêt affiché pour les relations humaines
  • Maîtriser les contextes administratifs et la gestion des procédures
  • Avoir une bonne maîtrise de l’outil informatique (Word, Excel, Base de données, Internet)

Compétences et motivation pour le poste Chargé/e de communication

  • Excellente connaissance de tous les acteurs clés dans le secteur concerné ;
  • Qualités requises de travail en équipe pluridisciplinaire, de négociation et de suivi ;
  • Parfaite maîtrise de la langue française, parlée et écrite, et bonne maîtrise de la langue anglaise ;
  • Disponibilité de faire des visites de terrain;
  • Maîtrise informatique (logiciels : Word, Excel, Power point, Outlook, etc.) niveau utilisateur. 

Qualifications méthodologiques/compétences

  • Capacité de faciliter des exercices de gestion du savoir et de capitalisation d’expériences ;
  • Capacité rédactionnelle (proposition de crédits, rapports, documents pour la page web etc.) ;
  • Capacité de gestion de l’information et gestion des archives

Qualifications sociales/compétences

  • Aptitude à travailler en équipe ;
  • Aptitude de consulter les chargé(e)s de programme et l’équipe finance et administration ;
  • Avoir une grande flexibilité et une bonne disponibilité ;
  • Capacité d'anticiper, de communiquer, d'affirmer son opinion, d'adresser et de gérer les conflits

Compétences de conduite : honnête, loyale, consciencieuse, directe, affirmative, et en tant que cadre, être un modèle dans la maîtrise des différents outils de travail et instructions de la DDC.

Qualités requises :

  • Sens du contact
  • Discrétion et réserve
  • Sens de la courtoisie
  • Aptitude à communiquer
  • Sens de l’organisation
  • Maîtrise de soi

Langues: français, connaissances de l'anglais et de l’allemand appréciées.

Composition du dossier et lieu de dépôt des candidatures

Les dossiers de candidatures comprenant :

  • Une lettre de motivation
  • Un curriculum vitae
  • Des copies légalisées des diplômes, des attestations de travail et toutes pièces pouvant justifier les qualifications du candidat, doivent être déposés au bureau de la Coopération suisse au Niger au plus tard le 20 octobre 2016 sous pli fermé à l’adresse suivante:
    BP: 728 Rue du souvenir 267, Niamey-Niger ou à l’adresse mail: niamey@eda.admin.ch; Tél. : 20 73 39 16

ICI Partenaire Entreprises recrute pour le compte du Programme de Coopération Transfrontalière Locale de l’uemoa, dans le cadre de la mise en œuvre de son Unité de gestion, un conseiller technique principal, un spécialiste en gestion financière et comptable

Descriptif des postes

Domaine : Décentralisation-Coopération transfrontalière locale

Localisation : Ouagadougou au sein du Département de l’aménagement du territoire de l’UEMOA

Périmètre de compétence : Espace UEMOA 

Contexte :

Le Programme de Coopération Transfrontalière Locale (PCTL), financé par la Coopération suisse (DDC) et placé sous la coordination du Conseil des Collectivités Territoriales de l’UEMOA (CCT) porte sur une 1ère phase de 4 ans (2016-2019). La finalité du PCTL est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations ouest africaines dans un espace régional harmonisé et plus ouvert. Le CCT s’est fixé comme objectif global de veiller à la prise en compte des besoins et des points de vue des populations dans la formulation et la mise en eouvre des politiques et stratégies communautaires, afin d’en assurer un meilleur impact local. Son avènement marque le passage de l’ «Union des Etats » à l’ « Union des Peuples ».  (Plus d’informations sur le siteweb de l’UEMOA : www.uemoa.int).

  1. Un conseiller (1) technique principal (h/f)
    Principales missions et responsabilités

    Placé sous l’autorité du Coordonnateur de l’Unité de Gestion du PCTL, fonctionnaire de l’UEMOA, le/la Conseiller(ère) Technique Principal (e) est chargé(e) d’assister le Coordonnateur dans la supervision générale, la planification et programmation des actions du projet, la coordination , le suivi et exécution du programme ainsi que la gestion administrative, financière et technique. Il ou elle est chargé(e) de :

  • préparer ou finaliser tout document pour information et signature décisionnelle dans les domaines de la programmation, du suivi et de l’exécution des activités du projet, y compris le programme de travail annuel (PTA) et le budget annuel, en coordination étroite avec le Coordinateur de l’Unité de Gestion du PCTL ;
  • prendre les mesures nécessaires pour assurer le bon déroulement des activités de préparation et d’exécution du projet conformément au calendrier convenu, y compris à travers un appui technique et méthodologique au profit des élus locaux et des projets sur le terrain : réalisation des études, mise en place des outils de gestion et de suivi/évaluation, exécution des travaux selon le plan de passation des marchés et la programmation du projet ;
  • programmer et participer aux missions de supervision de l’UEMOA et de la Direction du Développement et de la Coopération suisse (DDC) et de veiller à la mise en œuvre diligente des recommandations des missions ;
  • assurer l’organisation des missions de consultants et de supervision et travailler étroitement avec celles-ci ;
  • préparer des documents à soumettre aux organes d’orientation et de suivi du projet : sessions de la commission coopération transfrontalière et sessions du bureau du Conseil des collectivités territoriales de l’UEMOA (CCT) ;
  • apporter un appui technique aux inter-collectivités transfrontalières dans les zones-pilotes ;
  • assurer le suivi, en concertation avec les assistants techniques locaux (déployés auprès des collectivités bénéficiaires) et les bureaux d’étude mandatés pour garantir la bonne exécution des travaux d’investissements ;
  • participer à la capitalisation des activités et à la gestion des connaissances au sein des différentes composantes du programme ;
  • respecter et faire respecter les dispositions du manuel de procédures administratives, financières et comptables ;
  • Assurer la bonne exécution des missions d'audit et le suivi de l'exécution des recommandations.

Profil

  • Etre titulaire au minimum d’un diplôme BAC+5 en sciences sociales : économie, droit, sociologie politique, gestion de projets ou domaine équivalent ;
  • Avoir au moins dix (10) ans d’expérience avérée, particulièrement dans le domaine de la gouvernance locale,  l’appui à la société civile et aux initiatives de coopération transfrontalière locale;
  • Justifier de solides connaissances sur les questions juridiques et institutionnelles en Afrique de l’Ouest, notamment dans la décentralisation et la coopération transfrontalière ; de bonnes connaissances en matière de gestion du cycle des projets sont requises ;
  • Avoir l’expérience dans l'environnement de la coopération au développement et de l’intégration régionale serait un atout ;
  • Montrer une grande disponibilité et avoir le goût pour le travail de terrain ;
  • Démontrer une grande capacité à travailler sous pression et à donner des résultats ;
  • Disposer d’excellentes qualités de rédaction, de communication et de négociation ;
  • Avoir une parfaite maîtrise du français et de l’anglais ;
  • Avoir une bonne maîtrise de l’outil informatique : Ms-Office, Ms Project, base de données, etc. ;
  • Avoir une forte capacité d’adaptation et de travail dans un environnement multiculturel ;
  • Avoir une bonne connaissance de l'UEMOA, les politiques de décentralisation, de coopération transfrontalière et communautaire de l'Union.

2. Un spécialiste (1) en gestion financiere et comptable (h/f)
Principales missions et responsabilités

Sous l’autorité du Coordonnateur de l’Unité de gestion du PCTL, le/la Spécialiste en gestion financière et comptable est chargé (e) de :

  • organiser et tenir la comptabilité générale et analytique ainsi que la production des états financiers consolidés trimestriels, semestriels  et annuels ;
  • assurer la gestion administrative et financière ;
  • programmer et exécuter les travaux comptables (établissement du plan comptable et budgétaire pour le suivi du budget et sa répartition) ;
  • tenir la comptabilité selon les règles définies par le manuel de procédures et conformément au système informatisé mis en place ;
  • établir, sous la supervision du Coordonnateur, les demandes d’acompte à adresser à la DDC ;
  • établir le budget annuel sur la base des programmes d’activités pour soumission au bureau du CCT et à la DDC ;
  • veiller à l’application des procédures administratives, financières et comptables ;
  • réceptionner les acquisitions de biens et services sur la base des procès-verbaux et procéder à l’affectation du matériel ; veiller au respect des procédures d’achat et de prestation de services ;
  • comptabiliser toutes les factures d’immobilisation de l’Unité de projet du CCT ;
  • comptabiliser l’état global des rémunérations de consultants des marchés relevant du CCT ;
  • vérifier la conformité de la documentation nécessaire à l’émission des chèques et des virements bancaires pour le paiement des fournisseurs ;
  • appuyer et conseiller les agents comptables des collectivités locales transfrontalières bénéficiaires du PCTL pour les aider à préparer les pièces en conformité avec le manuel de procédures ;
  • élaborer le plan de trésorerie d’une période en termes d’encaissement et de décaissement potentiels ;
  • calculer, suivre et fournir les explications des variances au niveau des budgets consolidés du projet ;
  • suivre et rendre compte régulièrement de l’état d’exécution du budget ;
  • préparer la documentation nécessaire au paiement du personnel de l’Unité de projet ;
  • présenter régulièrement à la signature du supérieur hiérarchique, les demandes d’acompte adressées à la DDC ;
  • s’assurer de la bonne tenue du compte bancaire du projet ;
  • co-signer les titres de paiement émis pour régler les dépenses de l’Unité de projet ;
  • veiller à la mise à jour des registres légaux du personnel, fichier de suivi et dossiers du personnel ;
  • s’assurer du respect des obligations fiscales et/ou sociales liées à l’emploi du personnel de l’Unité de projet ;
  • Préparer la documentation nécessaire pour la réalisation des audits externes ;
  • Assurer toute autre tâche confiée par le Coordinateur.

Profil

  • Etre titulaire d’un diplôme BAC+5 en Comptabilité, Sciences et techniques comptables et financière, en sciences de gestion ou tout domaine connexe ;
  •  Justifier de connaissances approfondies dans les domaines de la gestion financière et de la comptabilité ;
  • Avoir au moins cinq (5) ans d’expérience avérée dans le domaine de la comptabilité générale et analytique ;
  • Avoir une bonne maîtrise de l’outil informatique et logiciels de gestion et comptabilité : MS-Office, Excel (niveau avancé), Sage, Ms Project, base de données, etc. ;
  • Disposer d’une capacité en matière d'appui et d'accompagnement dans le domaine de la comptabilité générale et analytique ;
  • Disposer d’une expérience dans la gestion des projets et programmes ;
  • Avoir le sens de l’initiative et de la prise de responsabilité ;
  • Montrer une grande disponibilité et avoir le goût pour le travail de terrain ;
  • Démontrer une grande capacité à travailler sous pression et à donner des résultats ;
  • Avoir une parfaite maîtrise de la langue française parlée et écrite ainsi qu’une bonne connaissance de l’anglais ;
  • Avoir l’expérience dans l'environnement de la coopération au développement et de  l’intégration régionale serait un atout ;
  • Avoir une forte capacité d’adaptation et de travailler dans un environnement multiculturel ;
  • Avoir une bonne connaissance de l’UEMOA, les politiques de décentralisation, de coopération transfrontalière et communautaire de l’Union.

Procédure de recrutement

(1) Présélection sur dossier  (2) Test écrit  (3) Entretien individuel

NB :

  • Un casier judiciaire sera demandé aux candidats présélectionnés.
  • Seuls les candidats présélectionnés seront contactés pour le test écrit.
  • Les dossiers de candidatures restent la propriété du client.

Le DDC et l’UEMOA se réservent le droit de ne pas donner suite au présent recrutement.

Composition du dossier de candidature

  • Curriculum vitae daté et signé comprenant une liste d’au moins 3 références,
  • Lettre de motivation adressée à Monsieur le Directeur Général de ICI Partenaire Entreprises,
  • Photocopie de la pièce d’identité (ou passeport) valide,
  • Photocopie légalisée des diplômes et attestations.

Merci de faire parvenir votre dossier au plus tard le 28 octobre 2016 à 18h00 à :