Relations bilatérales Suisse–Pays-Bas

La Suisse et le Royaume des Pays-Bas entretiennent d’excellentes relations, dénuées de tout contentieux. Les échanges économiques, culturels et individuels sont intenses, amicaux et directs. Les deux pays ont des conceptions politiques, économiques et sociales proches.

Points clés des relations diplomatiques

Au niveau bilatéral, les Pays-Bas et la Suisse coopèrent étroitement dans de nombreux domaines. La politique européenne, la politique en matière de migration et d’asile, la politique des transports, la politique agricole et la coopération dans les domaines de la science et de l’innovation constituent les grands axes de cette coopération.

Les deux pays poursuivent des objectifs communs sur le plan multilatéral, notamment dans le cadre des Nations Unies (ONU).

Banque de données des traités internationaux

Coopération économique

Les Pays-Bas sont un important partenaire commercial de la Suisse. Le volume de leurs échanges commerciaux bilatéraux est constant depuis des années. En 2017, il a atteint quelque 10.5 milliards de francs. Les Pays-Bas comptent parmi les principaux pays de destination des investissements directs suisses. Fin 2015, le Royaume figurait par ailleurs au deuxième rang des investisseurs directs en Suisse.

Promotion du commerce, Switzerland Global Enterprise

Informations par pays, Secrétariat d'État à l’économie SECO

Echanges culturels

Les Pays-Bas attirent les acteurs culturels suisses, notamment dans les domaines des arts visuels, du jazz et de la musique classique. Le pays séduit avant tout par son ouverture sur le monde, le dynamisme de sa scène artistique, la qualité de ses institutions et les subventions octroyées par les pouvoirs publics. Pro Helvetia soutient également des activités d’artistes suisses aux Pays-Bas.

Historique des relations bilatérales

Après leur indépendance, les Pays-Bas installent une représentation diplomatique à Berne en 1814, qui sera transformée en consulat général en 1832. La Suisse établit un consulat à Amsterdam en 1815, puis une deuxième représentation consulaire à Rotterdam en 1847. Les Pays-Bas ouvrent une légation à Berne en 1894.

En 1904, le Conseil fédéral fait accréditer son envoyé à Londres auprès du gouvernement néerlandais. En 1917, il institue une légation suisse à La Haye. En 1957, les Pays-Bas et la Suisse décident de transformer leurs légations en ambassades.

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, la Suisse a officié en tant que puissance protectrice pour les Pays-Bas en Chine (officiellement), ainsi qu’en Bulgarie et en France (de facto). En 1993, la reine Beatrix a effectué une visite d’État en Suisse. En 2004, le président de la Confédération Joseph Deiss a été invité à La Haye pour une visite d’État.

La Suisse est représentée aux Pays-Bas par l’ambassade à La Haye, deux consulats généraux, établis l’un à Amsterdam et l’autre à Rotterdam, ainsi que deux consulats honoraires, installés l’un à Oranjestad (Aruba) et l’autre à Willemstad (Curaçao). De leur côté, les Pays-Bas disposent d’une ambassade à Berne, de deux consulats généraux, situés l’un à Genève et l’autre à Zurich, ainsi que de deux consulats honoraires, implantés l’un à Bâle et l’autre à Lugano.

Pays-Bas, Dictionnaire historique de la Suisse