Protestantisme

Les protestants représentent le deuxième plus important groupe confessionnel du pays, après les catholiques.

Mur des réformateurs, Genève
Mur des réformateurs, Genève (de gauche à droite: Guillaume Farel, Jean Calvin, Théodore de Bèze et John Knox). © Roland Zumbühl picswiss

Les protestants représentent 24,9% de la population suisse. Les cantons ayant la plus forte proportion de protestants aujourd’hui sont Berne (52%), Appenzell Rhodes-Extérieures (40,1%) et Schaffhouse (36,2%).

Le protestantisme valorise le rationalisme et le dur labeur, et considère l’aisance financière comme une récompense de Dieu, éthique qui a permis de poser les fondations de la prospérité suisse moderne. Deux des personnages clés de la Réforme protestante en Europe au 16e siècle étaient des Suisses: Ulrich Zwingli à Zurich et Jean Calvin à Genève.

Les églises réformées évangéliques sont dirigées dans chaque canton par un synode et un conseil synodal. Elles sont regroupées, avec quelques églises libres, dans la Fédération des églises protestantes de Suisse.

Informations supplémentaires