UNRWA - Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient

L'UNRWA est une agence de secours et de développement humain. Il fournit des services éducatifs, sanitaires et sociaux ainsi qu’une aide d’urgence aux quelque 5,6 millions de réfugiés de Palestine dans la bande de Gaza, en Cisjordanie, en Jordanie, au Liban et dans la République arabe syrienne. La Suisse contribue au budget ordinaire de l’UNRWA à hauteur d’environ 20 millions de francs par an.

Portrait de l'organisation

L’Assemblée générale des Nations Unies a créé l’UNRWA (United Nations Relief and Works Agency for Palestine Refugees) en 1949 pour apporter une assistance humanitaire aux réfugiés de Palestine. L’Office s’occupe expressément des réfugiés de Palestine au Proche-Orient et continue de leur venir en aide en attendant qu’une solution soit trouvée à leur situation politique. L’UNRWA emploie près de 28’000 personnes dans la région, dont la plupart sont eux-mêmes des réfugiés de Palestine.

Thèmes

Éducation
Les 711 écoles de l’UNRWA accueillent plus d’un demi-million d’enfants de réfugiés palestiniens. Plus de la moitié du budget-programme de l’Office est consacrée à l’éducation.

Santé
L’UNRWA dispose de 143 centres de santé dans la région, qui offrent gratuitement des services médicaux de qualité à la population réfugiée. En 2019, ces centres ont dispensé plus de 8,4 millions de consultations médicales. Plus de trois millions de réfugiés ont recours à leurs services.

Services sociaux
Environ 1,2 million de réfugiés de Palestine vivent en situation de pauvreté absolue. L’UNRWA fournit une assistance sociale à environ 255’000 d’entre eux.

Infrastructures
Un tiers des réfugiés de Palestine vit dans l’un des 58 camps répartis dans la région. L’UNRWA participe à la reconstruction et à l’amélioration de leurs infrastructures.

Microfinance
L’UNRWA offre à des milliers de réfugiés de Palestine la possibilité d’assurer durablement leur subsistance, en leur proposant des services de microfinancement.

Aide d’urgence
En raison de l’instabilité persistante dans la région, l’UNRWA est régulièrement appelée à répondre à des urgences humanitaires. La crise syrienne, la fragilité de la situation à Gaza et, actuellement, la pandémie de COVID-19 affectent des milliers de réfugiés de Palestine auxquels l’UNRWA fournit une aide humanitaire.

Résultats
Chaque année, 3,6 millions de réfugiés de Palestine ont recours aux services de santé de l’UNRWA, et 255’000 personnes bénéficient d’une assistance sous forme de nourriture ou d’espèces. Plus de 530’000 enfants fréquentent les écoles de l’UNRWA.

Malgré le conflit armé syrien, l’UNRWA a maintenu ses activités et apporté un soutien adapté aux réfugiés de Palestine en Syrie ainsi que dans les pays voisins. Depuis le début de la crise syrienne en mars 2011, l’UNRWA a ainsi fourni une assistance humanitaire à plus de 460’000 personnes. Grâce à quelques adaptations, l’UNRWA a pu continuer à fournir ses services même pendant la pandémie de COVID-19, par exemple en recourant à l’apprentissage en ligne et en distribuant des vivres à domicile. 

Engagement de la Suisse

Priorités de la Suisse
Depuis sa création en 1949, l’UNRWA est un partenaire stratégique de la Suisse au Proche-Orient. La Suisse apporte une contribution importante au budget-programme de l’UNRWA (20 millions de francs en 2019), qui sert à financer les services d’éducation, de santé et d’assistance aux réfugiés de Palestine. La mise en œuvre des réformes dans le domaine de la gestion de l’UNRWA engagées en 2019 revêtent une haute priorité pour la Suisse, de même que l’engagement dans le domaine de l’éducation ainsi que l’action menée – en collaboration avec les pays d’accueil – en vue de créer des perspectives pour les jeunes Palestiniens et Palestiniennes.  Outre la contribution générale qu’elle verse à l’UNRWA, la Suisse finance aussi des projets ponctuels mis en œuvre par l’organisation en vue notamment d’améliorer l’approvisionnement en eau dans les camps de réfugiés du Liban.

La nomination en 2020 du Suisse Philippe Lazzarini au poste de Commissaire général de l’UNRWA réaffirme l’engagement de la Suisse au sein de l’ONU.

Résultats
À travers sa contribution au budget-programme de l’UNRWA, la Suisse concourt aux résultats précités. En outre, l’UNRWA a obtenu de nouveaux financements de donateurs non traditionnels, issus notamment du secteur privé, grâce à sa stratégie de mobilisation des ressources, financée et soutenue par la Suisse. Les réformes mises en place fin 2019 dans la gestion de l’organisation ont déjà été partiellement réalisées sous le mandat de Philippe Lazzarini. L’UNRWA cherche à faire avancer ces réformes, dans la mise en œuvre desquelles la Suisse est très impliquée. 

Défis

Les crises régionales – à commencer par le conflit syrien – et la fourniture de services malgré les restrictions imposées par la pandémie de COVID-19 constituent de grands défis pour l’UNRWA. Par ailleurs, le sous-financement chronique – encore aggravé par la suspension des contributions étasuniennes depuis 2018 – nuit à la stabilité financière de l’organisation et compromet sa capacité de fournir des services de qualité. La Suisse s’engage fortement sur ces deux plans à travers son soutien au processus de réforme de l’UNRWA et des donations additionnelles destinées à répondre aux besoins humanitaires.

Coopération internationale: un métier

40 courts métrages dressent le portrait de professionnels employés dans des organisations de l’ONU à Genève. La langue des sous-titres (de, fr, it, en) peut être sélectionnée en dessous de chaque vidéo.