Agriculture et sécurité alimentaire

Agriculteur en train de travailler un champ de maïs au Nicaragua
Agriculteur en train de travailler un champ de maïs au Nicaragua ©SDC

Dans de nombreaux pays en développement, l'agriculture demeure un secteur d'activité très important qui contribue à la sécurité alimentaire et souvent, de manière significative, à l'économie nationale. En soutenant les paysans au niveau de la production, de la commercialisation de leurs produits et de l'utilisation durable des ressources naturelles, la DDC contribue de manière déterminante à la réduction de la pauvreté à l'échelle mondiale.

Engagement de la DDC dans le monde

Développement rural et sécurité alimentaire

Bien que 8 Burkinabè sur 10 pratiquent l’agriculture et l’élevage, la production peine à couvrir les besoins des populations. Le secteur agropastoral pourrait être bien plus rentable, à condition d’être modernisé.

«Au Burkina Faso, l’élevage n’est pas une mine d’or mais une mine qui dort», affirmait, en 2011, le Ministre des Ressources animales, Jérémy Tinga Ouedraogo. Un constat valable aussi pour l’agriculture. En effet, seuls 46% des terres cultivables et 14% seulement des terres irrigables sont exploitées. En cause: le peu d’équipement et de formation des producteurs, mais aussi la faiblesse des organisations faîtières paysannes et un climat aride.