Éducation de base et formation professionnelle

Enfants dans une salle de classe au Burkina Faso en 2011
Enfants dans une salle de classe au Burkina Faso en 2011 ©SDC/Nicole Gantenbein

Synonyme d’indépendance, l’éducation accroît les chances d’obtenir un emploi rémunéré et de sortir de la pauvreté. La DDC s’engage en faveur du droit à l’éducation des plus pauvres et des plus défavorisés, leur ouvrant ainsi la voie à une participation à la vie sociale, politique et économique.

Engagement de la DDC dans le monde

Education de base et formation professionnelle

Mal adapté aux réalités locales, le système éducatif burkinabé peine à scolariser tous les enfants et à offrir des formations de qualité. Résultat: 400'000 jeunes arrivent chaque année sur le marché de l’emploi sans compétences professionnelles.

Malgré une augmentation du taux de scolarisation de 15% en dix ans, le système éducatif burkinabé est peu performant, en particulier en milieu rural: manque d’établissements, d’enseignants, de matériel scolaire, mais surtout d’un système scolaire adapté aux besoins des populations.