Éducation de base et formation professionnelle

Enfants dans une salle de classe au Burkina Faso en 2011
Enfants dans une salle de classe au Burkina Faso en 2011 ©SDC/Nicole Gantenbein

Synonyme d’indépendance, l’éducation accroît les chances d’obtenir un emploi rémunéré et de sortir de la pauvreté. La DDC s’engage en faveur du droit à l’éducation des plus pauvres et des plus défavorisés, leur ouvrant ainsi la voie à une participation à la vie sociale, politique et économique.

Engagement de la DDC dans le monde

Education de base et formation professionnelle

Mal adapté aux réalités locales, le système éducatif burkinabé peine à scolariser tous les enfants et à offrir des formations de qualité. Résultat: 400'000 jeunes arrivent chaque année sur le marché de l’emploi sans compétences professionnelles.

Malgré une augmentation du taux de scolarisation de 15% en dix ans, le système éducatif burkinabé est peu performant, en particulier en milieu rural: manque d’établissements, d’enseignants, de matériel scolaire, mais surtout d’un système scolaire adapté aux besoins des populations.

Lancement du programme d'appui de la Suisse à la formation professionnelle et à l'apprentissage

Sous le haut patronnage du Premier Ministre, Christophe Dabiré, Chef du Gouvernement, le Conseil national du Patronat Burkinabè (CNPB), le Ministère de la Jeunesse et de la Promotion de l'Entrepreneuriat des Jeunes et le Bureau de la Coopération Suisse en collaboration avec la représentation de Burkina Equipement organisent le lancement officiel du Programme d'Appui suisse à la Formation Professionnelle et à l'Apprentissage, le vendredi 22 février 2019.

Video: Lancement du programme d'appui de la Suisse à la formation professionnelle et à l'apprentissage

Conseil national du patronat burkinabè-Ministère de la jeunesse 2019 @ DFAE