Un seul monde 1/2019

Reihe Eine Welt
Ausgabe 1/2019
Monat 1
Jahr der Publikation 2019
Grösse 9.1 MB
Preis gratuita
Un seul monde 1/2019
(PDF, 9.1 MB, Francés)

Diaspora et transferts d’argent : Les envois de fonds vers les pays d’origine sont toujours plus importants / Le grand écart du Tadjikistan : Espoir, émigration et corruption caractérisent ce pays de haute montagne / Offensive chinoise : Les milliards investis par Pékin dans les pays en développement constituent-ils un engagement durable ou un simple calcul politico-économique?

DIASPORA ET TRANSFERTS D’ARGENT

Madame Neila et les cailles
Reportage de la Suisse à la Tunisie : les migrants jouent un rôle clé dans le développement de leur pays d’origine. 

À la fois migrants et coopérants
La Suisse valorise le potentiel des diasporas.

« Ce qu’une main donne, l’autre le dilapide »
Entretien avec Dilip Ratha, l’un des principaux experts en matière de migration et de développement.

Faits et chiffres

HORIZONS

TADJIKISTAN

Au nom du président
Le Tadjikistan souffre d’un chômage élevé et d’une forte corruption.

Sur le terrain avec …
Burgi Roos, directrice du Bureau de la coopération suisse à Douchanbé, évoque ses relations avec ses partenaires locaux et internationaux. 

L’éléphant
Le photographe Amir Isaev parle de sa peur face au bruit des hélicoptères.

DDC

L’urgence d’améliorer le quotidien des réfugiés Rohingya
Dans les camps de Cox’s Bazar au Bangladesh, les familles vivent dans des conditions très difficiles. 

Renforcer la société civile pour diminuer les inégalités
La Suisse soutient des projets visant à réduire les disparités économiques et sociales en Europe de l'Est.

Du charbon de meilleure qualité pour les familles
En Tanzanie, une utilisation durable du bois permet de préserver l'environnement.

FORUM

Nachhaltiges Engagement oder wirtschaftspolitisches Kalkül?
China investiert weltweit Milliarden in Infrastrukturprojekte und baut sein multilaterales Engagement bei der UNO sowie die Beteiligung an UN-Friedensmissionen stark aus

Ruanda – Zurücklehnen ist keine Option
Carte blanche: Für Alice Nkulikiyinka ist es an der Zeit, dass Ruandas Wirtschaft nach «höher hängenden Früchten» greift

Bestellen